Bessan

Noces d’or et de diamant

 

Comme chaque année au printemps, le samedi 20 mai, à 11h, dans la salle des mariages de la mairie, les Aînés de la Tuque (club local du 3e âge) organisent la cérémonie symbolique des Noces d’Or, de Diamant, ...  et de Platine parfois, ouvertes à tous les Bessanais, qu’ils soient de souche ou d’adoption, et qu’ils se soient mariés à Bessan ou dans une autre ville.

Aussi, les couples totalisant cette année 50, 60, ou 70 ans de mariage, et désirant participer à ce sympathique rendez-vous, occasion aussi de fêter cet évènement soit à deux, soit en famille, doivent s’inscrire rapidement auprès de Dany Cambra : par courrier au 19 rue Fendeille à Bessan, ou par téléphone au 04 67 77 41 45.

Commémoration du 19 mars et 40e anniversaire de la Fnaca

Dimanche 19 mars, à partir de 19h15, la population bessanaise est invitée à assister à la journée nationale du souvenir en mémoire des victimes de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

Le rassemblement se fera sur le Parvis de la Citoyenneté, devant l’hôtel de ville ; le défilé partira d’abord vers le mémorial du jardin des écoliers, puis rejoindra le monument du Souvenir pour le dépôt de gerbe et la remise distinction à un ancien combattant.

Après la cérémonie, la municipalité et le comité local de la Fnaca (anciens combattants d’Afrique du Nord) invitent les adhérents et les sympathisants à célébrer le 40e anniversaire du comité local, dans la salle Raymond Devos du centre social, où un apéritif dînatoire permettra à l’association de fêter dignement cet événement en présence de nombreuses personnalités.

Concert de chorales au profit de Rétina France

Dimanche 19 mars, à partir de 17h, aura lieu un grand concert de chorales dans l’église Saint-Pierre de Bessan, à l’invitation de l’ensemble vocal « La Tucarella ».

Le concert, dont les recettes seront entièrement reversées à l’association « Rétina France », regroupera les chorales « Marsilia » de Portiragnes, « Unis’sons » de Cuxac d'Aude, et « La Tucarella » de Bessan.

Du pur bonheur pour les Gymnastes du collège de Bessan

 

Pour ce championnat de l’Hérault qui se disputait salle Marty à Béziers, quatorze équipes étaient en compétition, dont quatre venaient du collège de Bessan.

Bessan 1 termine à la 1ère place, et devient ainsi Champion départemental UNSS 2017, et Bessan 2 est 3e, soit deux équipes sur le podium et qualifiées pour le Régional (Bessan 3 est 10e, et Bessan 4 12e), pour le plus grand bonheur des « filles », comme les nomme affectueusement Bruno Taragnat, qui entraîne ces toutes jeunes gymnastes. Mais, leur rappelle celui-ci : « On ne s’enflamme pas ! Dans 15 jours aura lieu le championnat régional, pour lequel Bessan a qualifié aujourd'hui 2 équipes ! Dans 15 jours il faudra être bons, car seule la 1ère équipe continuera l'aventure, et représentera ensuite la région au Championnat de France, en mai, à Limoges : il faudra passer devant Avignon, Nîmes, etc... , et ça, c’est une autre histoire ! ».

Alors, ainsi qu’elles le font régulièrement et avec un indéfectible enthousiasme, les jeunes sportives fières de représenter leur collège vont très vite reprendre l’entraînement, afin de pouvoir donner le meilleur d’elles-mêmes au Championnat Régional et, pourquoi pas, y gagner leur participation au France… !

Beau succès de la matinée karaté multi styles

 

Pour ce stage multi-styles dans la halle de sport de Bessan, décliné au féminin pour marquer sportivement la Journée de la Femme, qu’avaient organisé Nathalie Trotin, vice-présidente du CD34 Karaté, et Didier Postiaux, le succès était au rendez-vous. Robert Deback, président de la Ligue Languedoc-Roussillon Karaté, ayant des attaches sur la ville, venu en voisin assister à cette manifestation, a été surpris du nombre de stagiaires intéressés.

Les prestations des sportives encadrant cette matinée, toutes de haut grade dans leurs disciplines respectives, ont enchanté les participants, pratiquants ou néophytes, qui ont pu goûter à différentes disciplines, telles que le Lamson Viet Vo Dao avec Cécile Taul et Véronique Basile, le Taï Chi Eventail avec Sophie Delmas, le Karaté avec Sandrine Hummel, et le Taï Chi Chen avec Xhiao Chen, qui a conclu par une démonstration épée époustouflante.

Pour conclure, après la collation d’usage et la remise d’un diplôme de participation aux stagiaires, Nathalie Trotin a remercié tous les participants qui ont contribué au succès de cette journée, et pria Didier Postiaux de transmettre ses remerciements au service des sports de Bessan.

La réussite de cette journée en appellera sans aucun doute d’autres, favorisant comme celle-ci une meilleure connaissance des diverses disciplines associées au Karaté.

Deux figures de Bessan viennent de disparaître subitement

 

Bruno Thomas, capitaine du défi énergétique, ingénieux, discret et réservé, était engagé dans des causes humanitaires et environnementales.

Avec l’équipe bessanaise « En Bessan sa conso » du défi des familles à énergie positive dont il était le capitaine compétent, il aidait ses équipiers à faire la « chasse au gaspi », leur proposant des solutions simples et peu coûteuses, qu’il mettait aussi lui-même en pratique.

Il avait de gros soucis de santé, mais son décès brutal à l’âge de 46 ans, quelques semaines après celui de son épouse Marie, a surpris et peiné une grande partie de la population.

La ville adresse ses condoléances sincères à l’ensemble de sa famille, sa maman, ses proches et surtout à sa fille Emma.

Les actions débutées par cet infatigable défenseur de la nature seront poursuivies par la municipalité et plus particulièrement par Marie-Laure Lledos.

***

André Fernandez, enfant de Bessan, enseignant à la retraite, apprécié de tous pour sa simplicité et son effacement, était devenu après sa retraite, en quelques années, un pilier du monde culturel bessanais.

Artiste peintre, choriste et passionné de l’histoire de Bessan, il était investi dans plusieurs associations, comme « Arts et Cultures », l’ensemble vocal de « La Tucarella » dont il est même devenu quelques temps président, et plus récemment « La guilde2Bessan », association vouée au patrimoine local, au sein de laquelle il était très actif, assurait visites guidées et conférences, et avait publié avec Raoul Gély un joli ouvrage sur le Bessan ancien.

Il nous a quittés subitement à l’âge de 73 ans à l’occasion d’une promenade du côté de Ceyras, lieu héraultais qu’il chérissait particulièrement.

A son épouse Marie-Madeleine et à ses enfants, la municipalité et les associations auxquelles il participait présentent leurs sincères condoléances.

Distinctions chez les sapeurs-pompiers bessanais

 

La Sainte-Barbe, fête traditionnelle qui se réfère à la Sainte réputée protectrice des sapeurs-pompiers, des mineurs et des artificiers, est normalement célébrée le 4 décembre. Mais dans un certain nombre de casernes, dont celle de Bessan, elle est souvent organisée en début d’année afin de faire le bilan de l’année écoulée, et de remettre grades et médailles.

La cérémonie de cette année s’est déroulée sous la présidence du chef de centre, Ludovic Foulgat, en présence de nombreuses autorités dont le maire Stéphane Pépin-Bonet ; les chefs de centre Hervé Weill d’Agde, et Eric Castillon de Béziers ; les officiers du Sdis de l’Hérault, Jean-Michel Avarguez et Yannick Rebillon. Lors de la cérémonie furent remis :

-des avancements de grade : à Clément Blin, sapeur 1re classe, Alexandre Carod, caporal, et Samuel Legrand, adjudant.

-deux médailles récompensant l’activité et l’ancienneté : à Alain Araguas, mérite départemental bronze 15 ans, et Hervé Franco, mérite départemental argent 20 ans.

Stéphane Pépin-Bonet a félicité les récipiendaires, et rappelé l’engagement de tous les sapeurs-pompiers volontaires de la commune. Il a également parlé d’un projet avec la ville de Saint-Thibéry, qui favoriserait la mutualisation des équipements et des moyens pour une efficacité accrue.

Les bénévoles du Secours Populaire à la maison de retraite

 

Comme chaque année, le comité local du Secours Populaire Français réunissant les bénévoles de Bessan et de Florensac, et sa présidente Marie-Rose Pédoussaut, se rendent pour une après-midi à la maison de retraite « Les Jardins des Tuileries » pour rencontrer les résidents, leur offrir des petits cadeaux utiles et toujours appréciés, un goûter amélioré, et une animation mettant en valeur les airs d’autrefois que les personnes âgées ont plaisir à se remémorer.

C’est un geste de solidarité auquel tiennent particulièrement les responsables. Les « anciens » entourés du personnel, des bénévoles très actifs du « Sourire des Tuileries », et des membres du Secours Populaire, ont pu avec eux passer un moment bien sympathique rompant avec le quotidien.

Lutte contre les chenilles processionnaires

 

Les chenilles processionnaires du chêne et du pin sont arrivées. Leurs poils urticants causent chaque année des risques importants pour la santé : allergies oculaires, rougeurs et démangeaisons sur la peau, difficultés respiratoires, entre autres…

Face à la recrudescence des problèmes liés à ces chenilles processionnaires, un arrêté municipal a été pris l’année dernière afin d’obliger les personnes concernées à prendre les mesures qui s’imposent pour les éviter et les éradiquer. Cet arrêté, disponible en mairie, préconise des solutions de traitement. A noter : les espaces boisés situés dans le domaine public font l’objet de traitement par la commune et l’agglomération.

Le règlement sanitaire départemental précise que chaque propriétaire est tenu d’entretenir ses arbres afin de ne pas laisser proliférer les insectes et leurs larves au point qu’ils puissent constituer une gêne ou une cause d’insalubrité.

Un site internet existe pour se renseigner plus précisément : « France Chenilles », annuaire de professionnels donnant de multiples conseils et permettant d’y trouver leurs coordonnées, est consultable à l’adresse suivante : http://chenilles-processionnaires.fr.

Bessan reconnue sinistrée au titre des catastrophes naturelles

Les inondations et les coulées de boues qui ont touché la commune de Bessan le 13 octobre dernier ont été reconnues au titre des catastrophes naturelles. L’arrêté interministériel a été publié au journal officiel du 3 mars dernier.

Les personnes sinistrées ont jusqu’au 13 mars, dernier délai, pour déposer un état estimatif de leurs préjudices auprès de leurs compagnies d’assurance, afin de pouvoir bénéficier du régime d’indemnisation prévu.

Rappel : concert avec le groupe corse « Accentu »

 

Samedi 11 mars, à 21h, le groupe musical et vocal corse « Accentu » se produira en l’église Saint-Pierre à l’invitation de l’association « Bessan Sla », présidée par Marie Marc, qui lutte contre la maladie de Charcot. Le public pourra découvrir les jolies harmonies portées par Sébastien Ortega Duchêne (guitares, chant, programmation, cistre), Jean Pierre Giorgetti (chant) et Mathieu Giorgetti (flûtes, cistre).

Une participation de 15 € est demandée, gratuit pour les moins de 15 ans. Réservations conseillées au 06 03 45 70 77.

Congrès départemental, et 40e anniversaire de la Fnaca en 2017

 

Le comité local de la Fnaca, regroupant les anciens combattants d’Afrique du Nord, a tenu son assemblée générale annuelle dans la salle Raymond Devos du centre social, en présence de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, de Michel Martel, président départemental, et de Michel Combeau, son vice-président.

Le président local de la Fnaca, Fernand Cambra, a accueilli les participants et demandé une minute de silence pour les adhérents récemment disparus. Le trésorier, Alphonse Villagrasa, a détaillé les comptes de l’association, particulièrement sains. Puis le rapport moral a détaillé les participations de la Fnaca aux différentes cérémonies commémoratives locales et départementales. A noter l’entrée d’Emma Alison, première femme dans le bureau.

Michel Martel et Michel Combeau ont ensuite pris la parole pour communiquer de nombreuses informations, sur les volets participatif et social. Michel Martel a confirmé que le congrès départemental se tiendrait à Bessan le 11 mai prochain, et Fernand Cambra a annoncé que la commémoration du 19 mars sera l’occasion cette année de fêter les 40 ans du comité local. La réunion s’est terminée par un sympathique verre de l’amitié.

Exposition de photos anciennes aux Jardins des Tuileries

 

Afin de faire découvrir et promouvoir le patrimoine bessanais, « La Guilde2Bessan », avec la collaboration de l’ EHPAD et l’association « Sourire des Tuileries », propose du 14 mars au 19 mars, de 14h à 17h, à la maison de retraite de Bessan, une exposition ouverte tous les jours au public de photos anciennes retraçant la vie des Bessanais à différentes époques ; et le mercredi 15 mars, à 11h, à l’intention des résidents, une conférence sur l’histoire de Bessan sera animée par André Fernandez.

Le retour gagnant de Naïs en compétition

Le premier Championnat Karaté combat de la Région Occitanie s’est déroulé au palais des sports Pierre de Coubertin de Montpellier. Ce championnat de haut niveau très disputé permet aux qualifiés de participer aux championnats de France.

La Bessanaise Naïs Kattab, engagée dans la catégorie Cadettes plus de 54 kg, avait fort à faire face à ses 12 adversaires de la nouvelle région. Tous ses combats éliminatoires, percutants et dominants, lui ont permis d’atteindre la finale, d’un niveau relevé. Là, Naïs, fatiguée, a souffert face à la spectaculaire Maeva Dario, de l’Impact karaté 31, et a dû s’incliner sur le score de 7 à 4.

La jeune sportive bessanaise, pour son premier championnat d’importance depuis sa pause pendant quelques temps, a tout de même eu la satisfaction de remporter la médaille d’argent et le titre de vice-championne, de monter sur le podium, et de gagner sa sélection aux championnats de France.

Les trois cadettes médaillées, qualifiées, se retrouveront au championnat de France Cadettes qui aura lieu le samedi 29 avril, à Vannes (56).

Attention : Fermeture de la RD 28 pour travaux à la sortie de Bessan

La route de Coussergues (RD28), qui supporte un trafic de 2600 véhicules par jour, sera fermée entre le 13 et le 31 mars, et la circulation y sera totalement interrompue. Un itinéraire de déviation sera mis en place entre Béziers et Bessan, par les RD 612A Bessan-Vias, et RD 612 route d’Agde à Béziers.

En cause les travaux entrepris par le Département de l’Hérault pour la réalisation d’un carrefour giratoire, sur la RD 28, à l’entrée de Bessan. Ce chantier d’une longueur de 200m durera 3 semaines, du lundi 13 mars au lundi 3 avril.

***

Le montant des travaux est de 980 000 € HT, financés par : la Société Valorsys près des oliviers à 46% ; le Département à 24% ; la Société Biométhanisation près des oliviers à 18% ; et le Sictom Pézenas-Agde à 12%.

« Totémic », fédérant les animaux totémiques, est née

 

Une centaine de personnes, dont le maire de Bessan, venues essentiellement de l’Hérault, ont participé au forum organisé à Pézenas par l’association « Les Amis du Poulain », en vue de créer une fédération autour des animaux totémiques.

La volonté de l’association piscénoise était de réunir l’ensemble des acteurs de cette tradition, qu’ils soient auteurs, musiciens, porteurs, élus, associations, artistes…, afin de définir un projet commun pour cette fédération. Les échanges, dans divers ateliers, touchant à la fois les domaines traditionnels, institutionnels, artistiques, financiers et juridiques, ont été fructueux, puisqu’ils ont débouché sur la décision de créer la fédération, qui sera officiellement constituée le 2 juillet prochain, à l’occasion de la Ronde Européenne des Géants et des Totems qui se tiendra à Pézenas.

 

La fédération « Totémic » est « un atout essentiel dans la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel que sont les animaux totémiques de nos villes et de nos villages », ainsi que l’a souligné Stéphane Pépin-Bonet, le maire de Bessan.

Etat civil du mois de février 2017

Naissances : Lise Figueras, Milann Joly, Léo Biasion, Lucas Paulet, Giulia Spek Reyes, Luna Sole.

Bienvenue à ces nouveaux petits Bessanais !

***

Décès : Robert Agramunt ; Diégo Galera ; Jean-Luc Harkat ; Simone Penas, née Escande ; Anne Thomas, née Antonacci ; Jacques Sesquière.

Condoléances aux proches dans la peine !

Les premiers relais de quartiers officiellement installés

 

Les premiers relais de quartier ont été officiellement installés au cours d’une réunion à la mairie, en présence d’élus, dont Stéphane Pépin-Bonet, Laurence Thomas, Gisèle Soulié-Lognos et Philippe Marin.

Ils sont déjà dix, tous bénévoles et volontaires, qui feront le lien entre les administrés et la mairie sur un secteur géographique déterminé : Vincent Calabré (Gare, Condorcet) ; Danièle Challiès (Renga) ; Marcel Dicks (Saint-Claude, Albizzias, chemin des Ânes) ; Josette Coste (Hortes, maison de retraite) ; Laurent Feur (Grand’rue, centre-ville); Roland Fontaine et Pierre Ravalec (Fontmajou) ; Maryse Foulgat (Aramons, Rompudes, Saint-Joseph) ; Albert Lécot (Puech-Méja, Tiraquiouls) ; Dominique Lefort et Jacques Osèle (Chicanette, Monadière). Une charte définit le rôle et les missions des relais de quartier, et précise la procédure de collaboration avec la municipalité.

Quel est leur rôle ? Transmettre les observations, informations ou demandes d’intérêt général des habitants d’un quartier à la mairie ou à l’un de ses partenaires, et d’en assurer le suivi. Tous les thèmes de la vie quotidienne peuvent être abordés : environnement, qualité de vie, patrimoine, espaces publics, urbanisme, social…, mais non, pas les conflits de voisinage qui relèvent du domaine privé.

Leur interlocutrice est Gisèle Soulié-Lognos, adjointe au maire chargée de la citoyenneté et de la vie des quartiers. Toutes les personnes qui voudraient les rejoindre ou ayant des questions sur ce nouveau dispositif, peuvent la contacter au 06 23 02 60 93.

Christian Pouget, sous-préfet de Béziers, a découvert Bessan

Accompagné du maire Stéphane Pépin-Bonet et du directeur général des services, Emmanuel Lalande, le sous-préfet a durant quelques heures bien remplies quadrillé la cité bessanaise.

Après un déjeuner de travail permettant d’évoquer différents dossiers, la visite a conduit le représentant de l’Etat à mieux appréhender la commune et son fort développement : le terrain de la future école maternelle ; le projet de développement urbain du site de Namérique ; le parc d’activités de la Capucière et sa pépinière d’entreprises dont les travaux doivent démarrer dans quelques semaines ; le centre-ville et les grands axes de sa future réhabilitation, les travaux en cours pour la réfection de la salle des fêtes.

Christian Pouget a aussi pu visiter en détail le centre d’élaboration mondial Ricard, basé à Bessan depuis les années 1950, une découverte particulièrement intéressante mêlant technologie et secrets de fabrication… non divulgués bien entendu.

Au cours d’une remise de présents, le représentant de l’Etat a remercié Stéphane Pépin-Bonet de ses précieux renseignements sur tous les aspects de la commune, et lui a affirmé qu’il avait été ravi de constater « de visu » l’intérêt des équipements, des réalisations et des projets pour l’avenir de la ville. Et, promis, il reviendra pour la fête locale.

Chefs de jeunesse et demoiselles d’honneur 2017

L’élection officielle de l’équipe représentant la jeunesse lors de la fête locale de la Saint- Laurent, du samedi 5 au mercredi 9 août, a eu lieu en présence du président des Amis de l’Âne, Christophe Hyché, du maire Stéphane Pépin-Bonet, de l’adjoint aux festivités Eric Millan, du conseiller départemental Sébastien Frey, et d’un nombreux public de jeunes et de parents.

Les cinq jeunes élus, chefs de jeunesse et demoiselles d’honneur, sont : Clément Blin, Thomas Bosc, Alexia Pueyo, Aude Soliva et Anaïs Soliva. Ils auront à remplir un rôle essentiel dans la longue période de préparation de la fête : décorer l’Âne totémique de fleurs de papier crépon, préparer la vente des fougasses, concevoir et proposer des produits dérivés de la fête…, un rôle qui s’inscrit pleinement dans les traditions locales, appréciées et respectées depuis des siècles. Et pendant la fête, ils auront la lourde tâche  de représenter la jeunesse bessanaise, notamment pendant les cérémonies de remise des bouquets aux représentants de la municipalité et au curé de la paroisse.

Ils seront soutenus dans leur tâche par leurs parents, eux-mêmes fortement impliqués, les associations concernées, la municipalité, et par toute une population désireuse de voir perdurer la si belle « Fête de l’Âne ».