Agde

Départ de la Nao Santa Maria

Elle était arrivée par l'est de Brescou en traversant l'Aire marine protégée de la côte agathoise, la Nao Santa Maria vient de larguer ses amarres du Cap d'Agde où elle est restée 10 jours en faisant le bonheur des vacanciers et des habitants.
Par temps plutôt calme elle retraverse notre littoral protégé pour rejoindre les côtes espagnoles près de Valence d'ici quelques jours  !

Bon vent à cette belle réplique de la caravelle de Christophe Colomb et son très sympathique équipage avec lequel nous avons pu partager nos histoires maritimes.

Renaud Dupuy de la Grandrive 
Directeur du Milieu Marin / AMP Côte agathoise 
Ville d'Agde, 34300 AGDE 
Pour suivre l'actualité de notre AMP, c'est ici

 

Des pêcheurs responsables

ILS TRAVAILLENT TOUS LES JOURS POUR UNE PÊCHE RESPONSABLE DANS L'AIRE MARINE PROTÉGÉE :-) !


Une trentaine de pêcheurs petits métiers pratiquent une pêche durable tout au long de l'année sur le littoral agathois. Ils sont notamment nos partenaires du projet de réserve marine au large de l'île de Brescou.

Profitons des produits de leur pêche en achetant local dans les lieux de vente ou retrouvez les tous les jours au vieux port du Cap d'Agde pour leur vente à quai !

Renaud Dupuy de la grandrive

Le Cernier et la Méduse sur les côtes agathoises

RENCONTRE INSOLITE AU LARGE DU CAP D'AGDE 
Il aura suffit d'un petit bout de charbon (?) de quelques cm flottant au large pour que l'équipe de l'Aire Marine Protégé observe un jeune cernier (Polyprion americanus). Les adultes vivent très profond, jusqu'à 200 m, mais les jeunes adorent les objets flottants en pleine mer !

L’ÎLE DE BRESCOU ET LA MÉDUSE 
Elles sont fréquentes dans l'aire marine protégée en ce moment, les méduses chou-fleur (Rhizostoma pulmo) ! Elles n'ont pas vraiment de tentacules mais 8 trompes d'aspiration de plancton sous l'ombrelle. Elles sont inoffensives mais comme toutes les méduses il vaut mieux éviter de les toucher !

source : Renaud Dupuy de la Granrive
http://méditerranées-lelivre.com
www.facebook.com/pages/M%C3%A9diterran%C3%A9es-le-Livre/586331974759877

Découvrez la perle noire d'Agde

Le mardi soir venez découvrir Agde, la Perle Noire de la Méditerranée !
Son Patrimoine et ses Métiers d'Art vous seront dévoilés, en partenariat avec le Pôle Patrimoine Littoral de l'Office de tourisme Cap d'Agde Méditerranée et les Métiers d'Art de la Communauté d'Agglomération.
> Informations/Réservations au 04 67 26 94 12 (nombre de places limité)
> Gratuit
> Mardi 18h30
> Rendez-vous devant l'Office de tourisme d'Agde  

Les forêts sous marines du Cap dAgde

LES FORETS SOUS MARINES...DU CAP D'AGDE !
Il y a celles du Mont St Loup et St Martin, ou rivulaires le long du fleuve Hérault et celle des algues cystoseires dans l'Aire marine protégée de la côte agathoise, en pleine forme en ce moment, de la Roquille ou du Môle jusqu'à la plagette, et autour de l'île de Brescou !
Des algues essentielles servant de refuge à la petite faune marine, qui limitent l'impact des vagues et l'érosion des plages et qui ont même des propriétés en pharmacopée, notamment  anti-inflammatoires.

 Photos sublimes de Renaud Dupuy de la Grandrive

   

Projet de récif artificiel paysager au Cap d'Agde

C'EST PARTI POUR LE PROJET DE RECIF ARTIFICIEL PAYSAGER SPECIAL PLONGEE AU LARGE DU CAP D'AGDE !




 

Le premier atelier de concertation sur ce projet, prévu pour 2020, s'est tenu au Centre Nautique du Cap d'Agde avec une quinzaine de participants représentant quasiment tous les clubs de plongée associatifs et professionnels agathois. Une vraie séance de travail sous forme de 3 ateliers, conduite par l'équipe de la direction du milieu marin de la ville et celle de notre partenaire, la société montpelliéraine Seaboost.

Une première séance très positive où chacun a pu donner son avis sur le site potentiel dans l'Aire marine protégée de la côte agathoise, le type de récif, le design, les matériaux de la structure, ses fonctions biologiques ou d'usages ciblés sur la plongée...C'est un vrai défi technologique et d’ingénierie écologique qui nous attend, pour un projet pionnier en France !
Issu du projet général Recif'lab dont la ville d'Agde est nationalement lauréate et d'un PIA (Programme Investissements d'Avenir), il bénéficie du soutien financier de l'Ademe, de la Région Occitanie et de l'Agence de l'Eau.

Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur du Milieu Marin / AMP Côte agathoise Ville d'Agde, 34300 AGDE

Sauvetage d'une jeune tortue Caouanne



Renaud Dupuy de la Grandrive à gauche

 

Décidément, c'est l'année des sauvetages d'animaux marins dans l'aire marine protégée de la côte Agathoise, après les dauphins, les tortues marines !
Une jeune tortue marine Caouanne relâchée dans l'aire marine protégée, au large du Cap d'Agde et de Brescou !
Alertée ce samedi 9 juin par Eric Bousquet du bateau le Millésime au Grau d'Agde, l'équipe de l'aire marine est allée récupérer une jeune tortue marine Caretta caretta sur le bateau de Francis D'Isernia, le bien connu pêcheur fou du Grau d'Agde qui l'avait récupérée vivante dans ses filets.
Examinée, mesurée et considérée comme en bonne santé, ces derniers l'ont rapidement relâchée dans l'Aire marine protégée au large de Brescou !
Encore une belle action de l'équipe de l'aire marine qui n'a de cesse de protéger notre littoral. Sur la photo, à gauche, Renaud Dupuy de la Grandrive, le directeur du groupe.
Merci aux pêcheurs petits métiers pour leurs précieuses informations.

voir la vidéo


N'hésitez pas à transmettre vos observations et photos marines
au 0613384477, sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou sur leur page Facebook.

Cercle des pêcheurs Cap Agathois

Le Cercle des Pêcheurs Cap Agathois CPCA s’est déplacé avec deux bateaux, FLINT et AGATHE TYCHE, pour participer à la sortie pêche inter ports - Aude Orb Hérault - organisée par l’Association Protection Plaisance Pêche de Valras. Nos deux bateaux sont arrivés vendredi après-midi au port de l’Orb Sérignan. Samedi à 7 heures, 40 bateaux sont partis des ports de Vendres, Valras, Jean Gau et Orb Sérignan. Malheureusement les poissons n’étaient pas au rendez-vous pour le CPCA qui en lot de consolation a reçu une coupe. C’est le port de l’Orb Sérignan qui a remporté le challenge et qui devra l’organiser l’an prochain. 

Félicitations à l’APPP VALRAS pour l’excellente organisation et pour le repas préparé et servi à 120 personnes par des bénévoles. Les différents clubs ont pu partager leurs secrets de pêche


Le Cercle des pêcheurs Cap Agathois
Centre Nautique, Avenue du passeur Challiès, 34300 Le Cap d’Agde
Tél : 
06 13 09 22 40   Fax : 09 57 16 26 55 
site web : http://cpca.agde.free.fr/
courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nouvelle action en faveur de l'environnement

UNE ACTION PILOTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR L'ENVIRONNEMENT MARIN ET LES PÊCHEURS PROFESSIONNELS AGATHOIS !

 

Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable, le maire d'Agde Gilles d'Ettore a signé hier une convention avec Pablo Liger, Président de l'association Palana Environnement, pour le recyclage des filets de pêche professionnel dans le cadre du projet NetSea.

En présence de Mme Salgas conseillère municipale délégué environnement et milieu marin, de membres de l'association Palana, du prud'home Gérald Chambre, du directeur du port Pierre Weiss, de la région Occitanie et de toute l'équipe de l'AMP.

Une première et une action pilote en Occitanie, pour un port et une collectivité locale, menée avec les pêcheurs de l'Aire marine protégée de la côte agathoise, la Sodéal, la Criée d'Agde, l'OP du Sud, la coopérative des pêcheurs et le Sictom.

En quasi 3 mois près de 180 kg de filets usagers ont été collectés en bac auprès des premiers pêcheurs participants ! Ils seront valorisés dans une filière biotechnologique gérée par Palana environnement.


Photos AMP Côte agathoise

 

Visite du thonier senneur Gerard Luc IV

M.Buono propriétaire du thonier

 

   

Dimanche de Pentecôte dès 10h, le Belvédère de la Criée d'Agde recevait des groupes qui s'étaient inscrits pour la visite exceptionnelle de ce magnifique thonier de 39,80m  appareillé pour partir en campagne.
Son  propriétaire M.Buono qui a accepté cette ouverture au public était présent aux côtés de l'équipe du Belvédère  et ils accueillaient chaleureusement les visiteurs ( inscrits par groupe de 15).
Lorsqu'on met les pieds sur ce magnifique bateau , et notamment lorsqu'on accède à la timonerie où les instruments étaient déjà réglés pour le départ en campagne, on ne peut qu'apprécier cette autorisation de visite qui a permis de se familiariser  avec cette pêche très réglementée et de se rendre compte de visu des conditions de vie des pêcheurs embarqués.
Après avoir écouté quelques consignes de sécurité, accès au pont escortés par le guide Maxime qui attire notre attention sur l'imposant filet de 1800m de long et de 230 m de profondeur que l'on remonte au moyen d'un CIF (treuil) sur les zones de stockage remplies de glace et la machine à glace.
Cette pêche est spécifique puisqu'elle ne concerne que le thon rouge, une espèce très prisée vendue aux japonais après avoir été engraissée.
Les thons doivent rester vivants et des prestataires viennent les récupérer dans des cages en mer et ils sont ensuite nourris avec des animaux pélagiques (sardines, maquereaux etc.) pour présenter une chair dense, grasse destinée notamment aux sushis, ce qui explique le prix élevé de cette  "viande de la mer".
Les pêcheurs embauchés pour la campagne prévisionnelle d'un mois du 25 mai au 25 juin jusqu'à atteinte du quota autorisé fixé par arrêté ministériel par la Commission Internationale de la Conservation des Thonidés de l'Atlantique (ICCAT ou CICTA), ont tous des qualifications : pilotage du CIF, mécaniciens, maintenance.Ils sont au nombre de 13.
Il y a aussi une répartition des tâches ménagères quotidiennes tirées au sort avant le départ.
Le Gerard Luc a été agrandi de 15 m en 2015,  et possède  de ce fait,  une belle salle de restauration et un espace détente avec la télévision.
Les cabines sont un peu exigües (2 couchages dans chaque espace) sauf celle du contrôleur chargé de vérifier que la pêche pratiquée est conforme aux normes fixées qui dispose d'un couchage seul notamment lorsqu'il s'agit d'un personnel féminin.
Ce contrôleur obligatoire  de nationalité autre que celle du navire est pris en charge financièrement par le propriétaire du thonier.
Avant le départ, fixé au mardi 22 mai, des denrées de première nécessité (eau, pain) ont été stockées à bord et le plein d'essence fait de façon à éviter des pertes de temps.
D'autres denrées peuvent toutefois être acquises en Espagne au cours d'une escale.
La visite de la timonerie avec les instruments de bord nous a fait saisir la complexité et la spécificité de cette pêche: les ordinateurs pour la déclaration de pêche, le boîtier AIS chargé de préciser la position du bateau , les radios, les caméras de surveillance avec un visuel sur les moteurs chargées de détecter la moindre fumée suspecte, le sonar, les jumelles marines et même une superbe barre qui est encore utilisable.
2 personnes sont présentes en permanence en timonerie.
Le comptage des thons pour savoir si le quota est atteint  (237,3 tonnes cette année pour le Gérard Luc) est fait par un plongeur qui filme les thons ( d'un poids moyen de 200kg) lors du passage du filet à la cage et 3 personnes sont chargées du comptage le patron-pêcheur le second et la personne mandatée par l'ICCAT.
Si la comparaison des résultats excède une fourchette de10% on recommence.
Il y a toutefois un accord entre 10 thoniers français et 3 espagnols qui permet un équilibrage et de combler le quota autorisé en cas de sur ou sous pêche mais la fierté des patrons pêcheurs est d'atteindre leur quota.
Sur les 23 thoniers senneurs de Méditerranée, 20  tirés au sort peuvent partir en campagne cette année car  il n'y avait que 20 contrôleurs disponibles.
Ce fut une belle matinée, une visite fort  instructive avec le guide Maxime sympathique et compétent et le groupe s'est dit ravi d'avoir pu rentrer dans ce lieu de vie et de travail  des marins des thoniers.
 

G.Gressier

Vinocap 2018

 

   

Jeudi 10 mai, jour de l'Ascension c'était l'ouverture de la 9 ème édition Vinocap le plus grand salon à ciel ouvert des vins de l'Occitanie sur le port du Cap d'Agde.
Les confréries bachiques et gastronomes , la peña "Le Poulain de Pézenas" ," Agde au fil du temps" invitées à participer à cet évènement et au défilé ont été reçues dès 9h du matin à l'Office de Tourisme pour se mettre en tenue, et là, un sympathique petit déjeuner leur était proposé par un personnel souriant et compétent.
C'est en musique qu'ils  sont allés ensuite rejoindre la place Pierre Racine où M.Gilles d'Ettore maire d'Agde et Président de l'Agglo Hérault Méditerranée  procède chaque année à la coupure du cordon déclarant ouvert pour 3 jours ce salon de plein air de découverte de vins et produits de terroir.
Entouré des 20 maires des 20 communes de cette agglomération, du Sénateur-maire de Sète M.Commeinhes et d'autres maires des alentours venus honorer cette manifestation, M.d'Ettore a rappelé que la vigne est une affirmation de notre identité, que les vignerons façonnent les paysages et produisent des vins de plus en plus élaborés et fabuleux, et il a remercié les Confréries, les participants et les commerçants de la plus grande station balnéaire de France qui accueillent et partagent ces moments.
"Le Cap, c'est la vitrine de cette agglo".
Le Cap qui évolue et  fait peau neuve avec  la réalisation d'un quartier high tech.
M. René Moreno conseiller régional représentant Mme Carole Delga, lui-même vigneron,  a salué cette belle initiative, moment de découverte, de partage et de convivialité de la 1ère région viticole de France.
Cette édition s'est enrichie cette année d'un food-truck proposant des produits Sud de France, la marque que soutient la Région qui investit également pour l'embellissement et le développement du territoire et de la culture comme par exemple la rénovation du Château Laurens.
Après ces discours et la remise d'un chèque de 1000€ à la Croix Rouge, M.d'Ettore a coupé le cordon et le défilé  avec fanfare et danses  a déambulé le long du quai sous un ciel dégagé par une tramontane qui a chassé les nuages et permis au soleil d'être de la fête pour le plus grand bonheur des nombreux visiteurs et vacanciers.
Pendant ces 3 jours, des animations sont venues enrichir ce salon, dont une dégustation le samedi 12 à 11h place de l'Arbre/ Denestèbe de tielles  confectionnées par un tielliste de la Confrérie sétoise, de petits pâtés de Pézenas accompagnés de vins des caves Richemer, des produits  authentiques et typiques de notre belle région, offerts gracieusement par l'Agglo Hérault Méditerranée.

C.Gressier