Agde

"L'Ephèbe restauré"

 

Conférence, le samedi 6 mai 2017, donnée par Marc Sauer, responsable du service des publics des musées d’Agde.

Documentation photographique inédite des interventions du Laboratoire d’Archéologie des Métaux de Jarville en 1967 et 1972.

Après sa découverte en 1964, la statue de l’Ephèbe nécessitait une importante intervention pour le renforcement intérieur du corps, la remise en place de la jambe gauche et la pose d’un vernis de stabilisation. Cette restauration eut lieu à Jarville-la-Malgrange, au Laboratoire d’Archéologie des Métaux qui utilisa des techniques alors innovantes.

15h00 à l'auditorium du musée

Tout public, entrée libre

Nombre de places limité, réservation conseillée au : 04 67 94 69 60

Musée de l’Ephèbe
Mas de la Clape
34300 Le Cap d’Agde.


L’environnement connecté fait son salon.

 

« Depuis de nombreuses années, la Ville d’Agde s’est engagée en faveur du bien vieillir de sa population.
La Ville d’Agde a décidé d’anticiper et d’accompagner, en favorisant le bien vieillir. Et ce d’autant que les seniors, dotés d’un fort pouvoir d’achat, aspirent au bien-être et à préserver leur autonomie.
Les nouvelles technologies sont en cela une réponse. Progrès de la médecine, adaptation de l’habitat, accroissement de la mobilité, meilleurs systèmes d’information et de communication… autant d’avancées qui peuvent être mises au service du confort de vie et de l’autonomie, non seulement pour les seniors mais aussi pour les personnes en situation de handicap ».

Dans ce but la ville d’Agde a décidé d’organiser ce salon ouvert aux professionnels, le 28 avril de 14h à 18h mais aussi au grand public les 29 et 30 avril de 10h à 18h.

Porté par le Centre Communal d’Action Sociale, avec le soutien de nombreux partenaires dont La Fédération Française de la Domotique et  Promotelec, cet événement, premier du genre, se veut une réponse aux enjeux sociétaux et économiques de demain.

Entrée gratuite.

Informations pratiques

Tél : 04 67 94 60 60
Organisateur : CCAS - Centre Communal d'Action Social
Lieu : Le Moulin des Evêques
Adresse : Avenue du 8 mai 1945 . 34300 Agde


Nina Padilha dédicace ses oeuvres

L’image contient peut-être : 1 personneNina Padilha, auteur agathoise, dédicacera ses oeuvres samedi 22 avril à partir de 14h au Jardin Inattendu, près de Notre Dame de l'Agenouillade, samedi 22 avril  à partir de 14h.

 

Nina Padilha, est multi culturelle de par sa naissance loin de France et ses nombreux voyages qui vont lui permettre d’acquérir un bagage intellectuel conséquent. Bien qu’ayant dépassé le demi-siècle et vécu de plusieurs tranches de vie, parfois difficiles, elle affiche toujours le sourire éclatant d’une éternelle optimiste et ce malgré les aléas. Elle écrit, depuis toujours, des poèmes au vocabulaire très riche. Elle est aussi auteur de chansons, en français et en brésilien, s’est essayée à de tout petits contes pour bambins… Variant sa plume, elle s’est plongée dans l’écriture de romans avec enthousiasme. Paraphrasant Fernando Pessoa, elle aime à dire “J’écris parce que la vie ne suffit pas”.

 

Colibris : nettoyage de la nature

L'association Colibris organise un "nettoyage de la nature" samedi 22 avril de 9h à 12h. Un pique nique partagé clôturera cette matinée.
Rendez-vous  place de l'Agenouillade - Notre Dame du Grau. Le matériel vous sera  fourni. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

« La génisse de Pâques est arrivée ».

Olivier et Kévin, bouchers de leur état sont deux jeunes professionnels passionnés par leur travail et respectueux de leurs clients. La preuve, Olivier, l’aîné, est récemment parti acheter une génisse qui fera sans nul doute le bonheur des clients-gastronomes de cette « petite entreprise » agathoise, « La Boucherie-Traiteur Olivier & Kévin ».

Cette bête de race charolaise, achetée sur place, a reçu le « 1er Prix de la Race Charolaise » lors de la grande foire de Romenay (Saône et Loire). Cette bête a reçu ce prix d’excellence pour sa conformation musculaire. Elle est ainsi appelée « cularde » ayant un bon développement du train arrière où sont situées les pièces de viande les plus « nobles ».

Après avoir acquis cette bête, Olivier est allé à la rencontre d’un éleveur dans le souci d’en apprendre encore plus sur ce type d’élevage et de pouvoir ainsi parfaire ses connaissances en la matière.
Cet achat « sur pied » se veut, pour les deux frères, comme une récompense pour la fidélité des clients de la boucherie. En effet, malgré le surcoût inévitable pour l’achat d’une telle bête, le prix en boucherie restera le même qu’habituellement.

Il est à noter que la boucherie ne met en vente que des viandes bovines de race charolaise avec un délai minimum de consommation de 10 à 12 jours après l’abattage. Pour une bonne maturation, ce délai minimum est important aux yeux de nos deux jeunes bouchers.
La fête de Pâques étant proche, nos deux jeunes bouchers vous proposent ces deux idées de recette avec des viandes achetées avec le plus grand soin.

Tout d’abord, un « Tataki charolais avec salade d’oignons et carottes » :
La veille, émincez 1 oignon, râpez 1 carotte et hachez les gousses d’ail. Mettez tous ces ingrédients dans un sac plastique de congélation avec le gingembre, la sauce soja, le vin blanc, le sucre et l’huile. Saisissez les pavés de rumsteck de Bœuf charolais du Bourbonnais IGP 20 secondes de chaque côté dans une poêle avec un peu d’huile. Puis plongez-les aussitôt dans un récipient d’eau froide avec des glaçons pour arrêter la cuisson. Mettez les pavés dans le sac avec la marinade, fermez-le hermétiquement, secouez-le vivement et laissez mariner une nuit dans le réfrigérateur. Le lendemain, émincez le reste des oignons et taillez le reste des carottes en julienne. Mélangez-les dans un saladier avec une vinaigrette à l’huile de sésame et au vinaigre de riz. Sortez les pavés de rumsteck de la marinade, taillez-les en fines tranches, servez aussitôt avec la salade.

Ensuite, la fameuse « épaule d’agneau désossée, roulée et farcie au beurre maître d’hôtel avec des pommes de terre » :

  •  Eplucher les pommes de terre, les rincer et éplucher les oignons.
  •  Les trancher très finement, et déposer le tout dans le fond du plat salé et poivré.
  •  Mettre par-dessus le fameux rôti (épaule)
  •  Faire cuire une quarantaine de minutes en surveillant la cuisson des pommes de terre.

Bon appétit et bonne fête de Pâques !

Jean-Marc Roger

 

No images found.Photos : Janet Clark et Boucherie Olivier & Kévin

Localisation de la « Boucherie-Traiteur Olivier & Kévin » :
1 Rue des Tamaris - Centre commercial de l'Oliveraie
34300 AGDE
Tel : 04 67 62 51 01
Retrouvez-les sur Facebook : https://www.facebook.com/boucherieolivieretkevin/?fref=ts

Exonération fiscale

La Maison du Travail Saisonnier de l’agglo Hérault Méditerranée organise en partenariat avec le CCAS de la ville d'Agde une information collective le mercredi 19 avril à 16h en mairie d’Agde (salle Guillemin), pour inciter les propriétaires à louer ou à sous-louer leurs résidences principales à des travailleurs saisonniers. 
Il faut savoir que les revenus de ces locations faites aux titulaires de contrats à durée déterminée dit d'usage - par exemple pour ceux qui travaillent dans le secteur de l'hôtellerie, de la restauration, du déménagement, ou du sport professionnel - sont exonérés d'impôts. 
En 2016, la Maison du Travail Saisonnier en partenariat avec le CCAS a déjà facilité la mise en relation des travailleurs saisonniers en possession d'un contrat de travail qui cherchaient une location avec des personnes retraitées souhaitant louer un logement ou une chambre. 
28 saisonniers ont ainsi pu être logés durant l'été dernier. 
Plus d'infos : Maison du Travail Saisonnier au 04 67 32 82 80 

Visite d’Agde.

 

Agde fut fondée vers -535 avant J-C par les phocéens, qui l’appelèrent "Agathé Tyché", la bonne Fortune.

La ville fut érigée sur une butte d’origine volcanique, au carrefour du fleuve Hérault et du canal du midi.
Dès l’antiquité, ce comptoir, devint un refuge, un lieu d’échange et de commerce.

Le Pôle Patrimoine, de l'Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée, vous propose en compagnie d'un guide conférencier, de venir découvrir son très riche passé, avec ses remparts, ses hôtels particuliers, sa cathédrale....tous les samedis matins entre avril et septembre à 10h.

Dès 10h
Le samedi d'Avril à Septembre
Le départ Îlot Molière/Agde



Soutenir le Domaine des Poiriers Agathois.

La Fabrique Aviva offre cette année encore une aide financière d’1 million d’euros aux idées entrepreneuriales à la fois utiles et innovantes. Elle a mis en place un appel à projet pour aider 200 porteurs de projet en finançant jusqu’à 50.000 euros et le tout sans aucune participation financière demandée.

C’est dans ce cadre là que la société « Le Domaine des Poiriers Agathois » de Jean-Philippe Vicedo a souhaité participer.
Cet exploitant agricole agathois s’est lancé il y a 9 ans dans la culture d’arbres fruitiers (poires Williams et pomme Guyot). Les fruits qu’il récolte sont en culture bio et il les transforme en jus de fruits bio (de poire essentiellement).

Il les transformait peut-on dire car suite à un violent orage de grêle dès sa première année d’exploitation, plus de 85% de sa récolte fut détruite……

Il a donc besoin que son projet soit soutenu par les internautes. Il suffit de s’inscrire sur le site de « La Fabrique Aviva » et ensuite de voter pour son projet appelé : « Remise en état d’un verger ravagé par la grêle ». Jean-Philippe Vicedo doit récolter un maximum de votes pour gagner dans sa catégorie.

Vous avez jusqu’au 11 avril pour l’aider à se relancer et donc pour voter !

Son projet est de remettre son verger en état de production et de replanter en créant un agro-verger bio (forêt de fruitiers bio).

La solidarité de chacun d’entre nous est engagée afin d’aider cet exploitant à relever la tête. Alors n’hésitez pas à le soutenir.

Jean-Marc Roger

voir aussi

Conférence de Denis Nepipvoda


 

 
Le Pôle Patrimoine de l'Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée vous donne rendez-vous le 6 avril à 18h pour la conférence de Denis Nepipvoda, "Histoires de marbres", mezzanine de l’Ilot Molière/office de tourisme d'Agde/ rond point de la Belle Agathoise/Agde.

Conférence 
gratuite.

Durant tout le XVIIe siècle, Gênes est le principal centre pourvoyeur en œuvres de marbres pour tout le midi de la France. Les églises de Val d’Hérault conservent des nombreuses Vierge en marbre d’origine ligure qui n’ont jamais fait l’objet d’étude.
Par la suite,  les marbriers italiens viennent en Languedoc pour extraire le marbre rouge « il rosso di Francia » qu’ils transportent en Italie pour le transformer en œuvre d’art. C’est alors que commence l’exploitation des Carrières de Caunes et de Roquebrun.
Au siècle suivant, de nombreux artisans génois s’installent dans le midi de la France. Ils forment des artisans locaux et inondent le marché d’autel tombeau à incrustations de marbre à la mode d’Italie.
Cette conférence racontera deux siècles de relations artistiques et économiques entretenues entre le Languedoc et la ville de Gênes


Réservation obligatoire : 06 45 82 46 14 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les peintres agathois de l'aapia-une assemblée générale studieuse

Jeudi 12 janvier, salle municipale du Grau d'Agde, les peintres agathois tenaient leur assemblée générale. Après avoir écouté le mot de bienvenue du Président François Amoros qui remercia de leur présence les nombreux adhérents et Madame Yvonne Keller Maire adjoint qui représentait Monsieur le Maire d'Agde, l'assemblée a validé le rapport d'activité particulièrement riche en 2016 présenté par Simone Cozzoli et le rapport financier rigoureux (cette année contrôlé par un commissaire aux comptes extérieur à l'association) présenté par Bernadette Riette.

Vint ensuite la présentation des activités prévues pour 2017. Les ateliers continueront avec Francine Druart et Claude Bodet.

L'AAPIA participera à l'opération Fort Brescou initiée par des élèves de l'IUT de Béziers qui se déroulera du 3 au 11 février dans la salle de la fresque du Palais des congrès du Cap d'Agde.

En mars le Salon de la Femme se tiendra Salle de la Fresque au Palais des congrès du Cap d'Agde du 27 février au 10 mars.
En avril animation dans la galerie marchande d'hyper U du lundi 27 mars au samedi 15 avril et participation des peintres de l'AAPIA avec l'association Callandréta le dimanche 9 avril dans le parc du Château Laurens et au salon de Florensac sur le thème: la tauromachie, pour ou contre du 8 au 17 avril.
En juin exposition libre dans la salle de la chapelle La Sallèle, en haut du mont St Clair, à Sète, du lundi 12 au dimanche 18 juin et participation à la fête de la mer au Grau d'Agde le dimanche 25 juin.
En juillet se tiendra le Salon Autre Reg'Art au Théatre de Marseillan du lundi 24 juillet au lundi 7 août. Toujours en juillet, les animations enfants avec "lire à la plage" seront reconduites chaque vendredi de 10 à 12H
Le Concours adultes, Square Pichère, comme chaque année les mardi 8 et mercredi 9 aout.
Le Grand salon de l'AAPIA se tiendra au Moulin des Evêques du 18 au 30 septembre, avec cette année un thème non obligatoire : Le vin et la vigne.
Participation de l'AAPIA au salon nautique du Cap d'Agde du 28 au 1er novembre et en décembre, participation au Téléthon dans la galerie marchande d'Intermarché.
Une année 2017 riche de promesses de belles réalisations.
Avant de partager la brioche et le verre de l'amitié, l'assemblée à reconduit, à l'unanimité, François Amoros au poste de Président de l'AAPIA.

Suppression du passage à niveau n°288

Le Passage à Niveau 288 est situé en sortie immédiate de la gare d’Agde, côté est, à l’intersection avec la Route Départementale 13 (avenue Raymond Pitet reliant Bessan, au nord, au centre d’Agde, au sud). Ce passage à niveau a connu un accident tragique en 1995, où 5 victimes ont été déplorées ainsi que 2 collisions au cours des 10 dernières années. Il est donc considéré comme particulièrement sensible et a été inscrit au programme de sécurisation national. Dans le cadre de sa politique d’amélioration de la sécurité aux passages à niveau, SNCF Réseau s’est engagé à réaliser des études de suppression pour ce type de passages à niveau. Une étude menée en 2011 a conclu sur la suppression à l'horizon 2020 de ce passage à niveau par la réalisation d'un pont rail.

Passage à niveau 288 d'Agde

 

Caractéristique du passage à niveau n° 288

Le passage à niveau n° 288 d’Agde, avenue Raymond P itet, concentre un fort trafic : en moyenne 140 trains et jusqu’à 10 000 véhicules par jour en période estivale. Il a connu des accidents graves : deux collisions au cours des 10 dernières années et un accident tragique en 1995, où 5 victimes ont été déplorées. Il est donc considéré comme particulièrement sensible et a été inscrit au programme de sécurisat on national.

Les enjeux de la suppression du passage à niveau 288 sont : 

  • la sécurité des usagers, qu’ils soient piétons, sur des cycles ou dans des véhicules,
  • la sécurité et la régularité du trafic ferroviaire,
  • la fluidité du trafic routier et ferroviaire.
   

Concertation avec le public

Du 15 novembre au 15 décembre 2016, SNCF Réseau, en qualité de maître d’ouvrage du projet, organise une concertation préalable . Cette concertation, menée en application de l’article L.103-2 du code de l’urbanisme est ouvert e à tous : citoyens, riverains, associations, entreprises...
L’objectif est d’informer et d’échanger sur la solution technique proposée, sa bonne intégration environnementale, les conséquences des travaux et notamment les déviations routières envisagées ou toutes autres questions.

Un important dispositif de concertation est prévu : réunion publique le 7 décembre à 18h au Moulin des Evêques, avenue du 8 mai 1945 à Agde, atelier de travail le 29 novembre (nombre de places limité, inscription à agde- Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Par ailleurs la mairie d'Agde met à disposition un registre  permettant le dépôt de questions et de remarques.
À l’issue de la période de concertation, un bilan sera largement diffusé, téléchargeable sur internet et mis à disposition en mairie.

Le projet de suppression prévoit la création d’un pont rail, c’est - à - dire l’aménagement d’une route au - dessous de la voie ferrée. Un raccordement à la route départementale de part et d’autre de la voie ferré sera réalisé. -Le projet est estimé à 12 millions d'€.