Agde

Moov sur Agde

Après Montpellier et Sète, Moov  arrive en Pays Agathois vendredi 12 avril.

Lancée il y a moins d’un an sur l’agglomération de Montpellier et Sète, l’application de covoyage en Van Premium « Moov », débarque aujourd’hui sur le secteur d’Agde.

A compter de ce vendredi 12 avril à 20h, il sera possible pour les agathois de profiter du service premium de VTC (voiture de tourisme avec chauffeur) « Moov », déjà présent sur le secteur de Montpellier et Sète. 

Les utilisateurs de l’application « Moov » pourront désormais réserver leur Van Premium avec Chauffeur pour se déplacer seul ou à plusieurs sur les villes de Marseillan, Vias, Agde, Pinet, Pomérols, Bessan et Florensac. 

Un véhicule « Moov » sera détaché de la flotte montpelliéraine et circulera en permanence dans sa nouvelle zone. Le temps d’attente avant l’arrivée d’un chauffeur sera ainsi réduit au minimum. 

L’intérêt de « Moov » repose essentiellement sur sa capacité à transporter jusqu’à 7 passagers par véhicule, en permettant le partage de course avec des proches ou d’autres co-voyageurs. A titre d’exemple, un trajet Agde-Vias pour 7 passagers coûtera 21,40€, soit 3,06€ par personne. 

L’application « Moov » est disponible en téléchargement gratuit sur Apple Store et Google Play. 

En savoir plus sur « Moov » :

Favoriser le co-voyage

Le concept de MOOV vise à favoriser le co-voyage. Avec son algorithme pensé et créé pour cela, l'application peut intégrer jusqu'à 7 co-voyageurs sur des itinéraires pouvant être partagés. Chaque intégration de nouveaux co-voyageurs entraîne une dégressivité du prix de la course, rendant le co-voyage incitatif et attractif. Les co-voyageurs peuvent choisir des points d'arrêts différents sur un même itinéraire avec des heures de départs ou d'arrivées connues. MOOV intègre la possibilité de partager une course planifiée sur les réseaux sociaux afin de recruter des co-voyageurs potentiels, connus ou inconnus !

Créer une offre standardisée

MOOV propose ce service dans des vans premium, spécifiquement adaptés au co-voyage pouvant accueillir jusqu'à 7 passagers dans des conditions de grand confort.

L'ensemble des conducteurs MOOV sont identifiables par des tenues aux couleurs du service. Ils sont tous recrutés sur un modèle de salariat, leur donnant accès aux dispositifs  de protection sociale et garantissant une uniformité de la qualité du service.


Développer un service de mobilité éco-responsable en phase avec les préoccupations actuelles

3 idées fortes font que MOOV s'inscrit pleinement dans la révolution éco-responsable de la mobilité. En favorisant le co-voyage, MOOV permet aux utilisateurs d'adopter un mode de transport respectueux de l'environnement et constitue un contre modèle à la voiture individuelle, de plus en plus chère (essence, assurance, parking, amendes …) et de moins en moins pratique (accessibilité des villes).

 

Le temps de vivre

" Lancement du Projet participatif "Quelle noce, mes aïeux !!!" On se prépare pour 2020 et on compte sur vous !!! avec la mission patrimoine agathoise  (fcb : lapasserellepatrimoine.com)

2 Temps : 
1 - Bientôt un livre !!! Récit collectif de souvenirs de mariage avec les Dames du SSIAD Agde - HBT (et ses messieurs) et Cécile, La Vie en Mots (fcb : @lavieenmots), leur écrivaine très privée ! Edition de l'ouvrage à compte d'auteurs et séance de dédicaces à venir...

2 - Bientôt une expo !!! Appel à prêts/dons (robes et accesssoires, documents, photos, faire-part, menus, listes, trousseaux....). Nous constituons un stock pour Exposition et Défilé au fil du temps à l'ilôt Molière, Agde. Stylisme : @Les fleurs de bab's Événementiels Inspirations
Photos : en prêt par Dame Huguette.
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / fcb : @associationletempsdevivreagde"

Un premier roman prometteur

Marie Anne Hubin, qui êtes-vous?

Je suis une auteure belge et je vais avoir 58 ans le 7 février prochain. J’habite Waremme dans la région Liégeoise et je travaille à mi-temps comme fonctionnaire fédéral.

Pourquoi Agde comme cadre de votre roman?

J’ai choisi Agde comme cadre pour mon premier roman car j’apprécie particulièrement cette région où je passe mes vacances en compagnie de mon compagnon depuis plusieurs années. Mes héros sont d’origine Belge mais vont s’expatrier à Agde pour des raisons professionnelles et également privées. C’est probablement notre souhait à mon amoureux et à moi-même de venir habiter Agde dans quelques années (une fois que l’heure de la retraite aura sonnée) qui m’a influencée dans le choix de votre belle cité.

J’ai toujours aimé la littérature et après des études secondaires de latin-grec j’ai fait une école supérieure de biblio-économie.  

De l'écriture à l'édition, il y a quelques étapes, comment avez vous réussi à vous faire publier?

J’ai envoyé mon manuscrit par mail à 7 maisons d’édition qui m’ont toutes répondu positivement et j’ai donc eut le choix entre 7 contrats différents.

Il m’a fallu quelques jours de réflexion et j’ai ensuite opté pour les éditions Beaurepaire après un contact téléphonique avec son directeur éditorial Monsieur Morlon et c’est le fait que cette société se situe près de Nîmes dans le sud et non à Paris qui a fait pencher la balance.

Mon livre se trouve sur le site de la FNAC-Amazone, DILICOM et bien sûr aux éditions Beaurepaire. Via le site de la maison d’édition vous pouvez vérifier avec quelles librairies ils travaillent. Je sais par exemple que mon roman se trouve dans le catalogue d’une librairie à Sète.

Alors comment peut on résumer votre roman?

Dans les années 60, Louis et Marguerite, un couple de Belges, décident de partir s'installer à Agde afin de tenter d'oublier les vicissitudes de leur ancienne vie. Ils sont tombés sous le charme de la région et de son climat et, de plus, l'essor de la station balnéaire du Cap d'Agde représente une véritable opportunité professionnelle pour Louis qui est architecte. 
Malheureusement, ils vont rapidement se retrouver mêlés malgré eux à des événements tragiques, et notamment le meurtre d'une jeune femme. Quel rapport entre eux et cette affaire sordide ? Sont-ils impliqués de près ou de loin ?
L'enquête de la police s'annonce difficile...

Vous pouvez lire un extrait sur le site des éditions Beaurepaire. 

Format : 16 x 24 cm / 303 pages, 22€, ISBN: Référence: 9782357672819.

 

Au Cap d'Agde, des fleurs sous la mer!

EXCEPTIONNEL AU CAP D’AGDE, DES FLEURS SOUS LA MER !

Ce n’est pas un poisson d’avril du mois de janvier mais nos herbiers de posidonies sont bien en fleurs ! Un phénomène qui n’a pas été observé depuis 30 ans chez nous !

Les eaux assez chaudes de l’été et l’automne 2018 ont permis de donner fleurs et fruits. Certes, de quelques cm, vertes et cachées dans les feuilles elles sont discrètes, mais l’équipe de l’aire marine protégée les a repérées sur les Mattes, les Battuts et le sentier sous-marin, avec une trentaine de « tiges » par m². Ces fleurs sont hermaphrodites - à la fois mâles et femelles - et il leur est possible de s’auto-polliniser. Le fruit vert (nommé olive de mer) donne suite à la fleur, met quelques mois à mûrir, se détache en fin de printemps, part à la dérive, pourrit et laisse tomber son unique graine qui germera et donnera naissance à une nouvelle plante !

Une bonne nouvelle qui confirme le bon état écologique de notre aire marine protégée et permet de rappeler les services essentiels rendus par les posidonies : amortisseurs de houle, protection des plages, production d’oxygène, capture de carbone, réduction d’eaux troubles, zones de reproduction, d’abri et de nourriture pour de nombreuses espèces marines.

 

Renaud Dupuy de la Grandrive

Aire Marine Protégée de la côte agathoise

Direction du milieu marin de la ville d’Agde

 

PROTEGER LES HERBIERS DE POSIDONIES C'EST PARTICIPER A LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE !

CAP D'AGDE / COP 24 : PROTEGER LES HERBIERS DE POSIDONIES C'EST PARTICIPER A LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE !
En préservant et en gérant durablement les herbiers de posidonies du Cap d'Agde, notamment avec ses zones de mouillages écologiques et sa station d'épuration "Posidonia" performante, la ville d'Agde et de son Aire marine protégée participent à leur niveau à limiter les effets du changement climatique, objet de la COP 24 qui se tient actuellement en Pologne.


Comme partout en Méditerranée, ces plantes à fleurs sous-marines (si si !) sont un rempart naturel contre l'érosion marine en jouant un rôle d'amortisseur de la houle et sont aussi capables de stocker plusieurs centaines de kg de CO² par m², principal gaz à effet de serre responsable du changement climatique !

Renaud Dupuy delagrandrive

On demande des lecteurs !

Tous les vendredis à 19h00, au 1, place Jean Jaurès, 

dans l’atelier photo de  " la Perle noire ".

 

Lectures à haute voix, sans thématiques pré-établies, venez lire

et entendre les textes qui vous ont faits.

Début des lectures à 19h15. Nous mangerons ensemble: 

auberge espagnole.

La lecture de vos textes personnels est encouragée et aura lieu après le repas.

 

Contact: Thomas Beillard  06 71 31 02 04

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

ON DEMANDE DES ARTISTES!

 

Une fois par mois, même heure, même lieu, nous organisons

un spectacle vivant : musique, théâtre, marionnettes.

Là encore, nous mangerons ensemble après le spectacle.

  

Contact: Rosario Alarcon Sanchez  06 15 08 80 27

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Du mazout sur les plages

LES EQUIPES MUNICIPALES EN ACTION DE NETTOYAGE DE BOULETTES DE MAZOUT SUR LES PLAGES DU CAP D'AGDE

Les équipes municipales de l'Aire marine protégée de la côte agathoise, du service des plages et de la direction environnement de la ville d'Agde, associées à celle de la Réserve Naturelle du Bagnas, ont poursuivi ces derniers jours le nettoyage des plages du Môle, de la Roquille, du secteur naturiste et de la réserve pour retirer une par une et à la main plus de 3000 petites plaquettes de "mazout" de quelques cm. 


Malheureusement les mauvaises conditions météo nous font craindre d'autres arrivages et d'autres opérations seront sans doute nécessaires, même si notre littoral est moins touché que la côte palavasienne et surtout provençale.


Et cela en plus des opérations de nettoyage des macro-déchets sur l'ensemble des plages de la commune.
Il est recommandé de ne pas enlever soi-même ces petites plaquettes et d'éviter de marcher sur les laisses de mer.


Les analyses effectuées par la police scientifique sont en cours pour confirmer l'origine des produits car des bateaux indélicats (et en infraction) pourraient avoir profité de l'accident corse pour dégazer de leur côté...


Une plainte conjointe des maires du littoral héraultais devrait être déposée prochainement.



Renaud Dupuy de la grandrive,

Direction du milieu marin de la ville d'Agde
Aire Marine Protégée de la côte agathoise

Petits et grands animaux marins insolites

La direction du milieu marin de la ville d'Agde - Aire marine protégée de la côte agathoise propose une CONFERENCE DIAPORAMA au Salon Nautique d'Automne du Cap d'Agde, jeudi 1er novembre à 16 h, à bord du SeaExplorer de Terre Marine sur le thème :



PETITS ET GRANDS ANIMAUX MARINS INSOLITES DE LA COTE AGATHOISE !

 


Ils fréquentent le rivage ou le large de l’Aire Marine Protégée de la côte agathoise ! Ils sont petits, voire tout petits ou grands, voire très grands, connus ou plus souvent méconnus !


 Ils vivent dans l’air marin méditerranéen, à la surface, en pleine eau ou près du fond ou sur le fond ! Ils sont là en été, ou en hiver, ou pendant trois ou quatre des saisons !

Ils viennent se nourrir, se reposer, se reproduire, ou juste passer…

Ils font partie de plusieurs embranchements, familles, espèces du monde animal !

 

 

 


Venez les découvrir en images avec nous sur le catamaran écologique SeaExplorer de Terre Marine !

Renaud Dupuy de la grandrive

 

Le second plus gros animal au monde au large du Cap d'Agde

Récupération du cadavre d'une baleine, un Rorqual commun, récupéré au Cap d'Agde vendredi 19 octobre par la direction du milieu marin de la ville d'Agde dans l'aire marine protégée de la côte agathoise.

Et quelques informations sur cet animal, le 2ème plus gros au monde qui croise au grand large des côtes de notre région ! LE RORQUAL COMMUN, 2ème plus grand animal de la planète !
Surnommé aussi Lièvre des mers, à cause de sa vitesse de pointe de 40 km/h, cette espèce de baleine croise au grand large de nos côtes, plutôt vers le sud où il peut descendre dans les canyons sous-marins catalans profonds de 500 m pendant 20 mn. Il peut atteindre 25 m et 50 tonnes et arrive juste derrière la baleine bleue (30 m, 170 tonnes !). Chez nous il se nourrit de krill (petites crevettes), de petits poissons, crustacés et calmars.
Avec une population de 3.000 à 5.000 individus en Méditerranée, c'est une espèce vulnérable très sensible à la pollution par métaux lourds, pesticides, aux plastiques, aux perturbations sonores mais surtout aux collisions avec les gros navires, principale cause de sa mortalité non naturelle.

Visites du patrimoine maritime: succès

AVEC L'AIRE MARINE PROTÉGÉE VOUS ÉTIEZ PLUS DE 200 A VIVRE LE PATRIMOINE MARITIME DU CAP D'AGDE EN MER :


Pour cette journée européenne du patrimoine vous étiez nombreux sur les deux bateaux différents affrétés mais avec une même approche des richesses de notre patrimoine naturel et historique en mer.
Le matin, à bord du Catalina de TranscapCroisière avec Michel et l'après-midi à bord du SeaExplorer de Terre Marine avec Michel, Guillaume et Thierry, nous, Marine et Renaud de l'AMP, avons pu évoquer l'île de Brescou et son histoire singulière, observer les oiseaux de mer et la géologie volcanique locale, évoquer les mammifères marins et autres animaux du large, parler des actions de la ville d'Agde pour protéger, valoriser et gérer ce site Natura 2000 marin.

   


Sur le SeaExplorer les nombreux enfants ont participé à deux ateliers à bord sur les cétacés et le plancton prélevé en direct du bateau !
Une belle journée en mer avec un public à l'écoute, vivement les prochaines animations !

 

Renaud Dupuy de la grandrive

Fort Brescou, une merveille

   

L'île de Brescou pendant l'été indien, vue de son côté large le matin et le soir, au cœur de l'Aire marine protégée de la côte agathoise, avec son fort bientôt objet de premiers travaux d'urgence par la ville d'Agde.
Comme l'association des amis de Brescou, soyez acteurs de sa sauvegarde.

Vous pouvez faire un don sur www.fondation-patrimoine.org/les-projets/fort-de-brescou-a-agde.

Renaud Dupuy de la Grandrive 
www.facebook.com/renaud.dupuydelagrandrive

http://méditerranées-lelivre.com/