Bessan

Quatre bessanais terminent brillamment la mythique Diagonale des Fous


 Ils viennent de revenir en métropole et sont désormais régulièrement apostrophés pour leur brillante réussite lors de la récente « Diagonale des fous », course pédestre aussi impressionnante que mythique organisée au cœur du département de La Réunion. Ces quatre « fous » de marche à pied et de trial sont Georges Rubio, Stéphan Lopez, David Pourrat et Cécile Joubert, tous les quatre membres du club local « Bessan Running ».

Cécile Joubert a participé et réussi l’épreuve de la Mascaraignes, composée de 65 kilomètres pour 3.509 mètres de dénivelé. Avec un départ à 3h du matin plutôt froid, Cécile passe la ligne en 15 heures particulièrement satisfaite de cette première expérience. Du côté des garçons, le programme était encore plus ardu avec l’épreuve reine de 175 kilomètres pour 9.700 mètres de dénivelé. Un challenge qui a été suivi en direct à Bessan, fédérant de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux.

Les trois sportifs avaient préparé cet ultra-trail avec leur participation à différentes courses dont la Mitic en Andorre. Le départ leur a été donné un soir à 22h dans une ambiance exceptionnelle comme seuls les Réunionnais peuvent le faire. Cilaos, Mafate Maïdo, chemin des Anglais… autant de lieux où il a fallu se dépasser. David termine en 42 h suivi de Georges en 43h et Stéphan en 48h.

Ils reviennent unanimes sur cette ambiance gigantesque, le parcours magnifique… le plus difficile au monde !

La municipalité honore les féminines de tambourin pour ses exploits (2)

Elles ont été particulièrement vaillantes pendant toute la saison et elles méritaient grandement d’être reçues en l’hôtel de ville pour être honorées par la municipalité. Tour à tour, Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et Eric Millan, adjoint au maire chargé des sports, ont félicité les membres de l’équipe féminine pour leurs parcours exceptionnel dans ce sport centenaire, puisque le club « Bessan Tambourin » est né en 1905.

Au terme d’une longue série de matchs en championnat comme en coupe départementale, l’équipe féminine bessanaise, composée de Cléa, Alexia, Léa, Elsa, Isabel, Christine, Céline et Laurence, a terminé la saison pratiquement invaincue avec 18 victoires sur un total de 19 matchs. Ces dynamiques joueuses accèdent brillamment à la catégorie supérieure (série A), remportant par la même occasion la coupe de l’Hérault.

Cela valait bien la récente réception organisée par la municipalité, à laquelle tous les membres du club étaient également conviés dont l’équipe masculine, elle-aussi récompensée pour son brillant parcours en coupe. L’occasion pour les élus de rappeler l’importance du tambourin à Bessan et le dynamisme du club, lequel joue à domicile sur le terrain Ernest Coste, entièrement rénové en 2017. Un club plein d’espoir puisque les niveaux enfants connaissent un grand succès avec plus de 30 jeunes impliqués.

Les commémorations du mois de novembre

  • Toussaint

La population bessanaise est invitée à assister au traditionnel dépôt de gerbe de Toussaint par le conseil municipal au monument aux morts du cimetière, en coopération avec les anciens combattants et notamment le Souvenir Français qui honore sa journée nationale à cette occasion.

Le rendez-vous est prévu le vendredi 1er novembre 2019, à 11h.

Le rassemblement des élus et des personnalités est fixé devant l’entrée du cimetière vieux.

  • 11-Novembre

La cérémonie de l’armistice du 11 novembre 1918 prendra une dimension particulière à Bessan avec la présentation d’un spectacle à l’issue de la commémoration municipale. Cette dernière se déroulera comme suit : 

le lundi 11 novembre 2019 : 16h30, rassemblement au monument aux morts du cimetière (pas de défilé en raison des travaux en centre-ville) ; 16h45, cérémonie commémorative avec lecture des morts pour la France ; mise en place du cortège jusqu’à la salle des fêtes Aimé Péret ; 18h, spectacle de la chorale « Les Valrossignols » intitulé « Immersion dans l’enfer des poilus » à la salle des fêtes ; 19h, clôture avec le verre de l’amitié offert à tous.

Les tuques sont dans tous leurs états avec une superbe exposition en mairie

 

Avec l’âne totem, la tuque est un emblème de Bessan. Il s’agit d’une cucurbitacée qui n’est d’ailleurs pas forcément connue par tous les habitants. Pour la mettre à l’honneur et la partager par le plus grand nombre, la municipalité organise une grande exposition autour de cette belle coloquinte. Et disons-le également : une courge. Sous le nom de « Fantas’tuque », le vernissage de cette exposition vient de se tenir autour des élus et de nombreux Bessanais, et le résultat est particulièrement brillant.

Peintes, sculptées, creusées, en bois, en tissu, en porte-clef, en tee-shirt ou tout simplement naturelles, les tuques présentées ne manquent pas d’originalité. Dans l’ancienne salle du conseil municipal agencée pour la circonstance, il est possible de les admirer et de mieux découvrir leur attrait. Le tout associé à un sentiment d’appartenance comme ont pu le dire les élus lors du vernissage dont le maire Stéphane Pépin-Bonet, ainsi qu’Emilie Feliu, Céline Sanchez et Ronny Despature.

Ce rendez-vous permet aussi de retracer les légendes et les traditions autour de cet emblème qui se dispute les racines bessanaises avec l’âne totem. De nombreuses personnes n’ont pas manqué de prêter leur tuque avec pour simple désir que de partager les tuques du quotidien.

Cette exposition est visible jusqu’au vendredi 8 novembre prochain, en mairie, aux heures d’ouverture des bureaux de l’hôtel de ville, soit du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 15h à 18h.

Les fortes pluies intenses et exceptionnelles ont durement touché la ville

 

Comme l’ensemble du Biterrois, la ville de Bessan a été durement touchée par les pluies exceptionnelles du 23 octobre. L’événement climatique majeur a contraint la municipalité à déclencher le plan communal de sauvegarde et le bilan, s’il n’est pas encore définitif, demeure d’ores et déjà important. Un secteur a été particulièrement touché avec des dégâts au sein des habitations du côté de Fontmajou. Des véhicules ont été également noyés, tandis que la mairie a pris en charge des naufragés de la route.

Du côté des routes et des chemins, la situation n’est pas brillante tant des voies ont été quelquefois emportées ou considérablement déchirées par la force de l’eau et des écoulements. Des animaux ont aussi été mis en sécurité par les sapeurs-pompiers, lesquels n’ont pas chômés durant plusieurs heures très intenses. Si ce bilan est conséquent, il demeure toutefois bien moins grave que dans certaines communes du Biterrois, comme Villeneuve les Béziers par exemple.

A l’issue de l’événement, la mairie a rappelé que les réseaux et les bassins avaient pleinement joué leur rôle même s’il reste des secteurs pour lesquels des améliorations sont à mettre en œuvre, comme celui des Jasses, de la Monédière ou de Laval. Le classement au titre des catastrophes naturelles ne semble faire aucun doute dans les prochains jours. En attendant, la municipalité a tenu à saluer le rôle prépondérant des employés municipaux et des pompiers mobilisés pour soutenir la population.

 

Le nouveau centre-ville et la Promenade se dessinent progressivement

Ils sont nombreux à venir en centre-ville pour voir l’étendue du chantier situé entre la place de l’Hôtel de ville et celle de la Promenade.

Débutés le 30 septembre dernier, ces travaux permettent de constater l’enjeu colossal que celui de la requalification du centre-ville, engagé par la municipalité. Malgré les intempéries de ces derniers jours, les entreprises sont à pied d’œuvre pour respecter les délais et les premières bordures commencent à voir se dessiner les nouveaux aménagements.

L’objectif de cet investissement municipal est d’embellir et de rénover les espaces publics du centre-ville bessanais. Les pierres de carrière vont remplacer le goudron, dans le cadre d’un chantier d’envergure qui va durer jusqu’en mai 2020. Au-delà de l’attrait des badauds, ces travaux perturbent inévitablement les habitudes, même si les accès piétons aux commerces et aux services publics ont été maintenus. Le programme d’intervention est découpé en tranches afin de limiter au maximum la gêne.

Côté circulation des véhicules, des déviations ont été mises en place, sachant que la Grand’rue et la place Sébastopol restent accessibles. Des zones bleues ont été créées avec un temps maximum de stationnement de 30 minutes. Des disques ont été distribués en ce sens par la mairie via les commerçants. Quant au marché dominical, il est à nouveau déplacé pour permettre sa bonne organisation.

Une troisième tranche, certainement engagée en 2020-2021, réhabilitera la totalité de la Grand’rue.

Pour la première fois, le comité des fêtes va fêter Halloween

La salle des fêtes Aimé Péret risque d’être méconnaissable tant l’équipe du comité des fêtes de Bessan a décidé de la métamorphoser à l’occasion de la fête d’Halloween. Pour la première fois, David Pourrat et son équipe proposent aux familles de fêter Halloween avec de nombreuses activités, destinées principalement à la jeunesse:

le jeudi 31 octobre 2019, à partir de 19h,

Au programme de la soirée : un concours de déguisement pour les enfants, un lâché de ballons, une distribution de bonbons et des surprises pour les plus jeunes… et de la potion magique pour enfants et pour les plus grands. Le tout en musique tout au long de la soirée durant laquelle une restauration sur place sera également possible.

Pour tous renseignements complémentaires, tel. 06 03 13 07 18.

Un havre de verdure et de quiétude autour du château d’Hortes


 L’ancien domaine viticole d’Hortes, géré par la même famille depuis des générations, accueille le public au sein d’une nature préservée.

Cette proposition touristique se décline en deux offres spécifiques bien différentes que celles du littoral proche : c’est bien là sa spécificité bessanaise. Au cœur des vignes, de lauriers et d’oliviers centenaires, ce domaine permet de se ressourcer dans un cadre verdoyant.

Au fil des ans, des liens de voisinage se nouent entre les résidents de toutes nationalités aimant le calme, la proximité du village, les animations et les balades culturelles proposées en toutes saisons. D’abord conçu comme une résidence de mobil-homes, le camping résidentiel « Hortes Loisirs » offre de grandes parcelles. L’intimité de chacun et la sérénité du lieu sont ainsi préservées.

Libre même de choisir son modèle de mobil-home et de le personnaliser. Chacun est chez soi ! Un bip personnel ainsi qu’un digicode permettent d’accéder à la résidence secondaire 24h/24 et ce, toute l’année.

A noter qu’il est également possible de loger dans le magnifique château du domaine, avec une capacité de 6 à 10 personnes.

Pour tous renseignements complémentaires, tel. 06 12 51 38 83.

Le club du 3e âge entre ballade et préparation de ses prochains rendez-vous


 Près d’une soixantaine d’adhérents du club du 3e âge « Les Aînés de la Tuque », affilié à la fédération « Ensemble et solidaires », ont récemment pris la direction de l’Espagne afin de vivre une journée particulièrement dépaysante. Sous la houlette de leur présidente, Dany Cambra et des membres du bureau, le groupe a découvert la cité de La Vajol. Commune frontalière avec la France, la cité catalane s’est pleinement dévoilée au groupe, mêlant notamment la gastronomie à ce déplacement.

Cette excursion a aussi permis aux membres du bureau de dévoiler les prochains rendez-vous de l’association : dimanche 3 novembre, loto annuel ; samedi 9 novembre, traditionnel repas d’automne avec traiteur et animation; lundi 9, mardi 10 et mercredi 11 décembre, distribution des colis de Noël aux adhérents ; samedi 11 janvier, après-midi récréative autour de la traditionnelle galette des rois et vendredi 7 février, assemblée générale. Toutes ces rencontres auront lieu à la salle des fêtes.

 Pour tous renseignements complémentaires sur toutes les activités des Aînés de la Tuque,

contacter la présidente au 04 67 77 41 45.

Crossfit Bessan : bien plus qu’une simple salle de sport


Située dans la zone d’activités économiques de la Grange Basse, derrière le supermarché, la salle de sport « CrossFit Bessan » accueille le public du lun­di au samedi, de 9h30 à 20h30 non-stop, pour des entraînements coachés ou en accès libre. Pas moins de 200 m² en intérieur sont aménagés et 300 m² en extérieur, avec une piscine en été.

Du débutant aux confirmés, Laura et Philippe accompagnent toute personne, de la remise en forme jusqu’à la performance. Dès 6 ans à travers le CrossFit Pit­choun, jusqu’à 100 ans pour les masters ! Les en­traînements dispensés tout au long de la journée sont limités à 12 personnes, afin que le coach puisse s’adapter à chacun.

Tout le monde a sa place pour développer force, endurance, coordination, motri­cité, vitesse, puissance et bien-être. N’hésitez pas à venir rencontrer l’équipe puisque la séance d’essai est offerte.

Contact au 06 26 28 53 34 ou 06 16 86 80 61. Egalement par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou sur la page Facebook « Crossfitbessan ».

Des permanences bien utiles pour lutter contre toutes les escroqueries

Le major de police Jean-Marc Sanchez a cessé ses activités au sein du commissariat de police d’Agde. Durant sa carrière, il a exercé les fonctions d’officier de police judiciaire, traitant des procédures de tous ordres : violences, vols, agressions sexuelles, infractions à la législation sur les armes, sur les stupéfiants, dégradations... Ces dernières années, il s’est spécialisé sur les infractions financières, telles que les différentes escroqueries (abus de confiance, abus de faiblesse, escroqueries Internet…).

Désormais à la retraite, il a souhaité s’investir pour sa commune et c’est dans le cadre du centre communal d’action sociale de la ville, qu’il propose bénévolement ses services. Son principal objectif est de conseiller et d’orienter les éventuelles victimes habitants Bessan et ce, dans tous les domaines. Ecoute et confidentialité seront bien entendu assurées lors des explications des problèmes que chacun pourra présenter à Jean-Marc Sanchez.

Lors d’un entretien, les personnes seront guidées vers les services ou organismes adéquats afin d’être informé sur les démarches et éviter des déplacements inutiles.

Dès cet automne, les permanences reprennent une fois par mois, tous les premiers vendredis, de 9h à 12h, dans le bureau des permanenciers de l’hôtel de ville, au rez-de-chaussée, près de l’accueil.

Le premier novembre étant férié, la prochaine permanence aura donc lieu le vendredi 8 novembre.

La saison des lotos a démarré avec l’amicale des sapeurs-pompiers


 Le fonctionnement de la vie associative nécessite des recettes financières suffisantes à chaque association ou club sportif afin de pouvoir agir tout au long de l’année. Les subventions publiques n’étant pas l’unique moyen d’assurer leur pérennité, les associations bessanaises organisent de nombreuses actions, diverses et variées, pour y arriver dans de bonnes conditions. Ainsi, tombolas et lotos sont souvent des ressources non négligeables.

D’octobre à juin, la municipalité met la salle des fêtes Aimé Péret à disposition tous les dimanches après-midi pour permettre aux bénévoles d’organiser des lotos qui attirent un public particulièrement fidèle, de Bessan comme des villes et villages alentours. Considérés comme désuets pour certains, les lotos familiaux permettent à ces passionnés de jeu de passer un agréable moment chaque dimanche après-midi… tout en permettant une rentrée de fonds pour les associations qui les organisent.

Sous la houlette d’Eric Millan, adjoint au maire chargé de la vie associative, chaque association qui le désire dispose d’une date dans la saison. De même, la municipalité autorise gracieusement les associations à se positionner sur le marché dominical pour vendre des billets de tombola, là aussi pour favoriser les recettes. Il y a quelques jours, les sapeurs-pompiers ont ouvert le bal des lotos avec la foule des grands jours.

Le calendrier de la saison 2019-2020 est disponible sur simple demande en mairie.

Un millier de papilles pour découvrir les vins nouveaux de la coopérative

 

Ils sont venus d’un peu partout à l’invitation des coopérateurs de la cave « Le Rosé de Bessan ». Agathois, Saint-Thibéryens, Marseillanais, Biterrois, Portiragnais, Viassois… et Bessanais bien sûr. Près d’un millier de personnes, et autant de papilles gustatives, pour découvrir les déclinaisons rouge, blanc et rosé du vin nouveau 2019. A l’intérieur de la cave coopérative en musique ou en extérieur autour de mange-debout grâce à un temps automnal particulièrement très doux, chacun a pu partager, dans la convivialité habituelle, les vins nouveaux et les châtaignes grillées par les coopérateurs eux-mêmes.

Pour les plus gourmands, un food-truck proposait pizzas et plats cuisinés, bien utiles pour accompagner les cuvées entièrement offertes avec modération par l’équipe de la coopérative. Ce rendez-vous intergénérationnel, car jeunes et moins jeunes y ont été particulièrement fidèles, a donc connu un vif succès, autour de la directrice de la cave, Delphine Berruezo entourée des membres du conseil d’administration.

Tous ont tenu à saluer l’ensemble des participants dont le maire, Stéphane Pépin-Bonet et le conseiller départemental, Sébastien Frey.

 

Une semaine bleue intergénérationnelle à nouveau réussie

 

La Semaine Bleue, organisée au niveau national autour du thème des retraités et des personnes âgées, a une nouvelle fois pris une dimension toute particulière à Bessan. Comme à l’habitude, de nombreux rendez-vous, à dominante intergénérationnelle, ont été proposés et ont connu de beaux succès. Ecoliers, retraités, personnes âgées, membres associatifs et résidents de la maison de retraite « Les Jardins des Tuileries » se sont retrouvés dans une bonne ambiance durant toute une semaine.

Sur le thème de l’environnement, de la protection de l’eau et de la planète, les ateliers se sont succédés pour le plus grand plaisir des participants : sensibilisation au milieu marin avec Marine Lange du service de la gestion du milieu marin de la ville d’Agde ; protection des nappes d’eau potable avec Thierry Aragon de l’association « Autre regard sur l’environnement »… La vocation écologique privilégiée a beaucoup séduit, tant les comportements de tous doivent changer dans ce domaine.

Un des moments forts des activités proposées aura été les séances organisées pour les seniors en vue de se former aux gestes de premiers secours. Grâce à Olivier Ruiz, missionné par l’association « Ensemble pour nos seniors », près d’une trentaine de retraités se sont même formés à l’utilisation d’un défibrillateur au sein de la salle Raymond Devos, dernièrement équipée de ce dispositif comme plusieurs autres lieux municipaux. Une action pleinement appréciée et porteuse de meilleure sécurité pour tous.

 

Une indispensable chasse aux bateaux-épaves sur le fleuve Hérault


 Le fleuve Hérault fait l’objet des attentions de Voies navigables de France (Vnf) et de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée. Il représente un écosystème écologique riche qui lui a valu son classement au titre du dispositif européen Natura 2000 à Saint-Thibéry, Florensac, Bessan et Agde. Un programme d’actions pour valoriser cette section du fleuve a été mis en place et, dans ce cadre, une chasse aux bateaux épaves a été engagée, sur le fleuve comme le long de ses berges.

En effet, ce stationnement est interdit en dehors de l’arrêt ponctuel des navigants. Avec la gendarmerie nationale, une opération a dernièrement eu lieu. Elle a permis de recenser 76 bateaux en stationnement, dont certains en très mauvais état. Les propriétaires vont recevoir une mise en demeure de quitter le domaine public assortie du paiement d’une astreinte journalière. Une deuxième campagne de contrôle sera réalisée prochainement.

LES DECLARATIONS A FAIRE APRES LES INTEMPERIES DU 23 OCTOBRE 2019

 

La mairie de Bessan informe la population qu'afin d'évaluer les dégâts liés aux intempéries du 23 octobre 2019 et demander le classement de la commune au titre des catastrophes naturelles, tous les sinistrés (professionnels et personnes privées) sont priés de se faire connaitre, le plus rapidement possible.

Les sinistrés doivent faire rapidement les deux  actions suivantes :

-          faire parvenir une déclaration manuscrite en mairie sur les dégâts subis dans les plus brefs délais,

-          faire parvenir une déclaration de sinistre en recommandé avec accusé de réception à sa compagnie d'assurance dans les 5 prochains jours.

Pour toutes informations complémentaires, contacter la mairie de Bessan au 04 67 00 81 81 ou 89.

 

Une mobilité facilitée avec des parcs pour garer les vélos

Très prochainement, il sera bien plus facile de stationner son vélo dans la localité. Grâce à la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, plusieurs sites communaux ont été retenus pour permettre l’installation de racks à vélo. Une opération intercommunale qui laisse présager d’un grand plan mobilité en cours de réflexion dans la commune.

Collège Victor Hugo, base de loisirs de la Guinguette, école élémentaire Victor Hugo, stade municipal Francis Casalta ou complexe culturel Jules Ferry verront prochainement la pose de ces parcs de stationnement pour cycles bien utiles, lesquels vont compléter ceux déjà existants.

Marcher ou se déplacer à vélo : c’est le pied !

Une nouvelle pharmacienne : Marion Buch succède à Marie-Pierre Tauler

Une page vient de se tourner à la pharmacie de la Fontaine, laquelle est située sur la place du même nom depuis des décennies. Avec son sourire et sa gentillesse, Marion Buch, jeune pharmacienne, vient de reprendre officiellement l’officine. Originaire de Nancy, elle succède à Marie-Pierre Tauler qui y était installée depuis plus de 30 ans, ayant elle-même succédé à M. Gachon.

Marion Buch s’est installée dans la région il y a un an maintenant avec son conjoint et son fils de 5 ans. Depuis quelques semaines, elle accueille et conseille ses clients avec l’ensemble de l’équipe existante. Elle tient d’ailleurs à remercier les Bessanais pour leur accueil chaleureux et souhaite à Marie-Pierre Tauler tous ses vœux de bonheur pour la suite.

Démarrage de la mission d’étude pour l’arrivée de la fibre optique


 La fibre optique arrive à Bessan ! Le conseil départemental de l’Hérault a confié à la société Hérault Thd, filiale du groupe Covage, le projet de construction du réseau de fibre optique départemental, à destination de tous les Héraultais. Un réseau qui a pris le nom de Hérault Numérique. Ce projet entre en phase active dès ce mois d’octobre dans la localité. S’il va prendre du temps, certaines zones seront éligibles avant d’autres : dans tous les cas, en 2021, la commune de Bessan sera couverte à 100 %.

Ainsi, une première phase d’études d’avant-projet sommaire va se dérouler d’ici la fin de l’année 2019. Elle va permettre de définir tous les besoins. Cette période sera suivie d’études détaillées afin de calibrer les infrastructures optiques dès le 1er semestre 2020. Mandatée à cette fin, l’entreprise Nge Infranet est en charge de la conception-construction de ce réseau. Elle a elle-même missionné la société Snef pour toutes ces phases d’études avant travaux.

Afin de mener à bien leur mission, du personnel de ces sociétés vont arpenter les rues de Bessan pour effectuer des relevés de boîtes aux lettres, des relevés de chambres Orange existantes et des relevés de poteaux Orange et Enedis. Ce travail progressif et minutieux sera donc entrepris dès le dernier trimestre 2019. La municipalité invite les habitants à leur réserver le meilleur accueil. Les acteurs du projet et la mairie restent également disponibles pour répondre à toutes les questions.

Les Bambins de Bessan obtiennent le label « écolo-crèche »

Voilà plusieurs années que la crèche « Les Bambins de Bessan », gérée par le centre communal d’action sociale au travers de l’association « Admr », met en place diverses actions éco-responsables pour mieux sensibiliser les plus jeunes à leur environnement. Afin de donner un véritable sens à ces actions et de se développer davantage dans le domaine de l’écologie, le directeur, Jérémy Louis, a souhaité entamer une démarche pour obtenir le label « écolo-crèche ».

Pour cela, appuyé par un bureau d’études spécialisé, l’établissement a lancé une expertise de ses méthodes et de ses actions visant à réduire l’empreinte écologique, assortie au plaisir de la (re)découverte de gestes simples et utiles. Dans cette analyse, les économies réalisées (d’énergies, financières...) sont prises en compte tout comme le diagnostic complet de l’établissement, ses formations spécifiques en fonction des besoins, son évaluation permanente…

Cette initiative, empreinte de bon sens et pleinement soutenue par la municipalité, vient d’être saluée par le comité de labellisation composé d’experts indépendants du monde de la petite enfance et du développement durable. Le label « écolo-crèche » a été brillamment obtenu pour une durée de trois années. Il s’agit d’un gage de reconnaissance et d’un engagement de progrès continu par toute l’équipe de la structure. Une officialisation de ce label sera prochainement organisée en lien entre l’Admr et la mairie.