Bessan

L’aménagement de la continuité du chemin de la Renga a débuté

Le secteur du chemin de la Renga est actuellement en travaux. Depuis quelques mois, c’est le bailleur social « Fdi Habitat » qui y construit une résidence sociale (dénommée la Rose de Pierre) et y aménage une dizaine de terrains à bâtir, comme ce que la société a déjà effectué au chemin de l’Oppidum. Il y a quelques jours, la mairie a, elle aussi, débuté un chantier d’aménagement de la voirie qui va accompagner ces créations de logement.

Au-delà, ce chantier d’envergure va préfigurer le nouveau secteur dit de Namérique. Les travaux engagés par la municipalité consistent en un prolongement du chemin de la Renga et à la création de voies sécurisées avec trottoirs, espaces de stationnement et éclairage public. Une réalisation indispensable pour permettre la création d’un nouveau quartier de qualité, comme la ville l’avait fait, en 2013, avec l’aménagement du chemin de l’Oppidum.

L’heure estivale de la base de loisirs de la Guinguette a sonné

  

Dans quelques jours, une nouvelle saison va débuter à la base de loisirs municipale de la Guinguette, située sur les bords du fleuve Hérault.

Pour trois nouvelles années, la gérance estivale a été confiée à Pierre Valette et son équipe. Chaque été, les lieux sont devenus incontournables pour partager un moment de détente, souvent associé à des repas de qualité, élaborés avec originalité.

La saison 2019 va aussi rimer avec nouveautés, puisque les activités fluviales vont être développées favorisant kayak, canoë et paddle jusqu’au moulin Bladier et au-delà via le pont romain de Saint-Thibéry.

Les clefs de la Guinguette seront officiellement remises au gérant début juin et la municipalité convie d’ores et déjà la population à la traditionnelle soirée d’ouverture qui se tiendra le vendredi 7 juin 2019, à partir de 19h.

Un apéritif sera offert à tous et les nouveautés de la saison seront présentées en détail. Pour la première fois, la soirée sera animée par les « Merry Spankers », un quintet rock and roll, swing et country. Par la suite, les participants auront la possibilité de poursuivre la soirée autour d’une table du restaurant.

Lors de la soirée d’ouverture, la municipalité devrait revenir sur l’offre touristique de la Guinguette (soirées à thème, salsa, concours de pétanque, activités fluviales et nautiques…) mais aussi sur ses perspectives de développement.

En effet, la mairie vient de se porter acquéreur du terrain jouxtant l’espace de loisirs. Cette acquisition représente une réelle opportunité pour les années à venir en facilitant le développement des anneaux destinés à accueillir plus de bateaux de plaisance, mais aussi la mise en œuvre d’une voie verte piétonne depuis le centre-ville. A suivre…

 

Pour tous renseignements complémentaires sur le site de la Guinguette (restauration, activités fluviales…)

contacter le 04 67 77 43 93 ou le 06 04 49 76 54.

 

ENTRETIEN AVEC PIERRE VALETTE « C’est un vrai bonheur de retrouver la Guinguette et les Bessanais ! »

 Entretien avec Pierre Valette, Bessanais d’origine, qui pour la quatrième année consécutive, va gérer l’exploitation estivale de la base de loisirs de la Guinguette de Bessan, propriété de la ville mise en gérance du 1er juin au 30 septembre de chaque année.

 

Après l’appel à candidature, la gérance de la Guinguette vous a été attribuée pour 3 ans. Pourquoi avoir recandidaté à Bessan ? Candidater pour obtenir la Guinguette en gérance est pour moi une opportunité d’allier travail et plaisir. En effet, la cuisine est ma passion et Bessan est le village où j’ai grandi. J’y ai ma famille, mes amis d’enfance, mes racines. C’est un vrai bonheur pour moi de retrouver, après ma saison d’hiver dans les Alpes, les Bessanais à la Guinguette et de contribuer à leur faire passer un moment convivial et chaleureux.

 

Quels sont vos projets pour la base de loisirs cette année et les années à venir ? Sachant que je vais pouvoir exploiter la base de loisirs tous les étés jusqu’en 2021, l’accent va d’abord être porté sur les loisirs, notamment autour du fleuve Hérault. En effet, dès l’annonce officielle de l’attribution de la gérance, je me suis mis en quête de paddles, pédalos et canoës supplémentaires afin d’étoffer l’offre des activités. De plus, des parcours seront proposés avec du transport jusqu’à des points de départ alentours afin de permettre une découverte plus large du fleuve et ses rives en amont comme en aval de Bessan. En matière d’animation, le programme est encore en cours d’élaboration mais sera consultable dès le début du mois de juin sur le page Facebook « Guinguette de Bessan » ou le site internet de la ville (www.bessan.fr).

 

Peut-on également s’attendre à des nouveautés côté restauration ? En cuisine, l’équipe reste la même. Les produits seront comme à notre habitude, frais et de saison autant que possible avec toujours une pointe de créativité pour égayer les papilles. Les menus du midi, appréciés pour leur bon rapport qualité/prix mais aussi, leur originalité, seront reconduits. La nouveauté étant qu’ils seront aussi proposés en soirée afin de laisser le choix entre la carte, revisitée comme chaque année, ou la formule du jour. Ainsi, le plus grand nombre pourra profiter des lieux aussi bien le midi que le soir. Côté service, l’équipe sera renouvelée car mes coéquipiers de l’an dernier ont opté pour d’autres projets professionnels ou personnels.

Les Amis de l’Âne en voie de réussir leur pari autour de nouveaux musiciens

 

L’appel lancé par l’association des Amis de l’Âne de Bessan a été entendu ! Il y a quelques mois, les gardiens des traditions bessanaises, soucieux d’améliorer l’accompagnement musical de l’âne totémique, avait décidé de mobiliser toutes les personnes intéressées afin que le quadrupède bessanais puisse évoluer dans de bonnes conditions, lors de la fête locale comme lors de rassemblement d’animaux totémiques de la région.

Après plusieurs réunions d’information et de sensibilisation, Christophe Hyché, président de l’association, et son équipe semble être en voie de réussir ce défi : trouver des musiciens amateurs susceptibles de compléter ceux existants pour jouer la traditionnelle musique de l’âne. Trois volontaires se sont fait connaître et viennent de débuter l’apprentissage. Aurore Saurel, Stéphan Lopez et Michael Baby ont franchi le pas et commencent à manier le fifre

Avec le soutien de divers partenaires dont Franck Bosca, actuel joueur de la musique de l’âne avec sa les Farfelus de la Tuque, ainsi que les Amis du Poulain de Pézenas, ces trois néo-musiciens enchainent les répétitions. Dernièrement, autour de Kévin Verticcione, Sandrine Elices et Pascal Lorente, ils ont été reçus au local des Amis du Poulain pour partager cette belle expérience.

Car, comme tout bessanais le sait, sans musique il n’y a pas d’âne et sans âne pas de fête. Bravo à eux de participer à cette sauvegarde.

 

L’office de tourisme intercommunal soutient deux initiatives bessanaises

 

L’office de tourisme intercommunal « Cap d’Agde Méditerranée » vient de labelliser deux événements bessanais et, par la même occasion, les soutient financièrement avec une aide de 1.500 euros pour chacune d’entre elles.

Il s’agit d’abord des soirées festives intitulées « Le premier, c’est le rosé » organisé du 1er mai au 1er août inclus par le comité des fêtes sur la place de la Promenade. Un rendez-vous qui met en avant le fameux vin de la cave coopérative « Le Rosé de Bessan ».

Ensuite, la labellisation concerne le rendez-vous totémique que proposera la municipalité le samedi 31 août prochain, en rassemblant de nombreux animaux totems, tous originaires de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée. Il s’agira d’une occasion unique en son genre pour voir évoluer les animaux totémiques du territoire intercommunal, dont le poulain de Pézenas, la chèvre de Montagnac ou encore l’âne de Bessan. Un moment où seront également mis en avant les produits du terroir.

La prochaine édition du « Premier c’est le rosé » se tiendra ce samedi 1er juin, à partir de 19h, sur la place de la Promenade avec une soirée autour du célèbre Dj Cassou. Vin et restauration possible sur place.

Renseignements au 06 03 13 07 18.

 

Urbanisme et habitat : de nouveaux quartiers se réfléchissent aujourd’hui

  

Il s’agit des derniers secteurs constructibles de la localité. D’abord le secteur de Namérique, situé entre la ville et le parc d’activités économiques de la Capucière, des deux côtés de la départementale reliant Agde à Pézenas (départementale n°13).

Les orientations d’urbanisation de ce périmètre viennent d’être définies par le conseil municipal. Respectant les dispositions du Plan local d’urbanisme (Plu), la municipalité a décidé d’y créer du logement au travers d’une Zone d’aménagement concertée (Zac). Les acquisitions foncières seront portées par l’Etablissement public foncier d’Occitanie, avant expropriation si nécessaire.

Ensuite, lors d’une récente séance du conseil municipal, les élus de la commune ont validé le bilan de la période de concertation quant à l’urbanisation et au futur aménagement du quartier Saint-Claude, en se prononçant favorablement pour un projet à haute démarche environnementale. La création d’une Zone d’aménagement concertée (Zac) a été adoptée.

Ce secteur se situe sur la route de Montblanc, près du centre de loisirs Emile Lognos, du terrain de rugby Bernard Ibanez et de la crèche. Le programme se traduira par la construction de 67 habitations et d’une trentaine de logements.

 

Le grand public peut venir consulter les orientations urbanistiques comme environnementales de ces deux projets en mairie, auprès du service de l’urbanisme. Contact : 04 67 00 81 81.

Nouvelle opération de ramassage de déchets avec le syndicat de chasse

A l’occasion de la semaine européenne du développement durable, la municipalité a décidé de se mobiliser en faveur des espaces naturels communaux.

Ainsi, Marie-Laure Lledos, adjointe au maire chargée de l’environnement et Philippe Marin, adjoint au maire chargé de la citoyenneté, organisent un nettoyage des abords de la commune. 

Les Bessanais sont invités, le samedi 1er juin 2019 dès 9h, sur le parvis de la Citoyenneté (mairie) pour partir en groupe ôter des décharges sauvages identifiées, après un petit-déjeuner de bienvenue.

Cette action est menée en partenariat avec l’association locale de chasse, témoin régulier des dégradations portées à l’environnement.

Les déchets seront collectés dans un camion mis à disposition par le Sictom et dans des sacs à déchets spécifiques. Ils seront ensuite triés et acheminés à la déchetterie par les services municipaux.

Rappelons que ces décharges sauvages dégradent la qualité de nos paysages, polluent l’air, les sols et les eaux, altèrent la qualité des nappes phréatiques et appauvrissent la faune et la flore locales. Il est temps de changer de comportement, non ?

 Pour tous renseignements complémentaires sur cette action citoyenne et écologique, contacter le 06 60 04 43 97.

La fête des voisins, à la sauce bessanaise, continue à fédérer les quartiers


La convivialité est véritablement un art de vivre à Bessan. Chacun sait que les Bessanais apprécient faire la fête et se rencontrer entre amis autour d’un verre ou d’une bonne table. Une nouvelle fois, la preuve en a été faite lors de la récente fête des voisins.

Le rendez-vous a été organisé dans 23 points du village, du centre-ville aux lotissements en passant par les quartiers plus éloignés, avec l’appui précieux de Philippe Marin et Eric Millan, adjoints au maire chargés de cet événement au niveau local.

Jusqu’à des heures tardives quelquefois, cette fête a réuni des centaines de personnes, de tous âges, de toutes conditions et de toutes origines.

Cette année, plusieurs animations musicales ont été proposées gracieusement par la municipalité en partenariat avec la Peña del Sol, les Farfelus de la Tuque et trois guitaristes agathois qui ont véritablement enflammé les quartiers lors de leur passage avec les élus, emmenés par le maire, Stéphane Pépin-Bonet.

Les élus justement, toujours très heureux de participer à cet événement à la fois festif et citoyen, n’ont pas manqué de visiter de nombreux quartiers, démontrant leur attachement à ce rendez-vous fédérateur favorisant de belles rencontres, du partage et des liens entre voisins.

Au fil des ans, la fête des voisins prend ainsi une jolie ampleur à la mesure du rôle social de ce rendez-vous national, dont Bessan est un exemple particulièrement populaire.

 

Elections Européennes 2019 : Les résultats détaillés des quatre bureaux de vote de la ville

 

ELECTIONS EUROPEENNES 2019

Les résultats détaillés des quatre bureaux de vote de la ville

Inscrits : 3768. Exprimés : 1956. Nuls : 53. Blancs : 70. Taux de participation : 55,18 %

Noms des

têtes de liste

Bureau n°1 Salle

des Fêtes

Bureau n°2 Salle

R. Devos

Bureau n°3 Gymnase

J. Ferry

Bureau n°4 Gymnase

J. Ferry

 

TOTAL

 

%

Manon AUBRY

46

31

36

65

178

9,10

Robert DE PREVOISIN

0

0

0

0

0

0,00

Renaud CAMUS

0

0

0

0

0

0,00

Florie MARIE

0

0

0

0

0

0,00

Nathalie LOISEAU

46

45

63

67

221

11,30

Hamada TRAORE

0

0

0

0

0

0,00

Florian PHILIPPOT

5

4

6

2

17

0,87

Audric ALEXANDRE

0

0

0

0

0

0,00

Dominique BOURG

2

0

0

0

2

0,10

Vincent VAUCLIN

0

0

0

0

0

0,00

Jean-Christophe LAGARDE

2

7

7

3

19

0,97

Raphaël GLUCKSMANN

16

17

21

18

72

3,68

Yves GERNIGON

0

0

0

0

0

0,00

Gilles HELGEN

0

0

0

0

0

0,00

Nicolas DUPONT-AIGNAN

21

21

16

20

78

3,99

Sophie CAILLAUD

0

0

0

0

0

0,00

Thérèse DELFEL

0

0

4

0

4

0,20

Nathalie ARTHAUD

3

1

6

2

12

0,61

Ian BROSSAT

16

10

16

22

64

3,27

François ASSELINEAU

8

2

4

6

20

1,02

Benoit HAMON

12

7

7

17

43

2,20

Nathalie TOMASINI

0

0

0

0

0

0,00

Jordan BARDELLA

234

195

189

286

904

46,22

Cathy CORBET

0

0

0

0

0

0,00

Antonio SANCHEZ

0

0

0

0

0

0,00

Pierre DIEUMEGARD

0

0

0

0

0

0,00

Christophe CHALENÇON

1

0

0

0

1

0,05

Francis LALANNE

5

1

3

2

11

0,56

François-Xavier BELLAMY

17

25

26

22

90

4,60

Yannick JADOT

39

44

34

69

186

9,51

Hélène THOUY

6

8

8

12

34

1,74

Olivier BIDOU

0

0

0

0

0

0,00

Christian Luc PERSON

0

0

0

0

0

0,00

Nagib AZERGUI

0

0

0

0

0

0,00

Vinocap’ : les Bessanais seront présents lors du 10e anniversaire

 

Découvrez le plus grand salon œnotouristique à ciel ouvert du Sud de la France avec une centaine de producteurs-exposants venus principalement des communes de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée et des vignobles les plus prestigieux de notre région.

Comme chaque année, il s’agira de trois jours de convivialité à partager autour du vin. Pour seulement trois euros profitez de trois dégustations et d’un verre sérigraphié. Et bien, entendu, les produits bessanais seront au rendez-vous.

En 2019, c’est le dixième anniversaire de ce bel événement avec le soutien de la région « Occitanie – Pyrénées-Méditerranée ».

Prenez-date car le Jour J approche : Vinocap’ se tiendra les jeudi 30 mai, vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2019 sur les quais du Cap d’Agde.

Comme les années précédentes, les produits du terroir seront bien entendus présents avec le vin rosé de la cave coopérative, les confrères de la croustade et des produits oléicoles. Un rendez-vous à savourer… avec modération !

 

Une nouvelle devanture présageant les nouvelles façades de la Grand’rue

Il y a quelques mois, la municipalité a décidé de créer un axe prioritaire dans le domaine de la réhabilitation des façades.

Cet axe prioritaire correspond au périmètre des travaux actuels de requalification du centre-ville : place de la promenade, place de la Mairie et Grand’rue. Grâce à ce dispositif, les propriétaires de ce périmètre souhaitant réaliser la réfection de leur façade peuvent bénéficier d’aides financières supplémentaires.

La mairie vient ainsi abonder les aides déjà existantes de l’Anah (Agence nationale d’amélioration de l’habitat) et de l’agglomération, laquelle pilote cette compétence, devenue intercommunale. Le succès de cette initiative commence à se ressentir sur le terrain. Ainsi, en 2018, Bessan se retrouve en deuxième position des aides attribuées dans le cadre de l’amélioration de l’habitat (façades comme aménagements intérieurs) avec 21 foyers aidés, après Agde (50 dossiers) et devant Pézenas (20 dossiers).

La Grand’rue connait un frémissement en matière de réfection des façades et des devantures commerciales. Car l’agglomération, pour la première fois, a décidé d’aider aussi les vitrines des commerces. La première vitrine financée par l’agglomération est celle de l’institut « Cathy Beauty » qui a récemment invité ses clients à l’occasion d’une journée « portes ouvertes ». L’occasion pour le maire de saluer cette initiative, laquelle laisse présager des nouvelles réfections de façades à venir dans le secteur.

Par Amour des Abeilles essaime ses actions en faveur de la biodiversité

 

Née il y a quelques mois à peine, l’association bessanaise « Par Amour des Abeilles » (Pada) essaime ses actions en faveur de la biodiversité. Leur principal objectif est de mettre en avant le rôle essentiel des abeilles dans l’environnement. Protéger cette biodiversité et la développer au quotidien demeure essentiel pour Matthieu Martinez et Viktor Bajard, les dynamiques responsables d’une association qui grandit très rapidement.

Dernièrement, ils étaient reçus par le maire Stéphane Pépin-Bonet, afin de retracer leurs actions, lesquelles demeurent variées et à des échelles très différentes. L’association tient d’abord à s’ancrer dans le paysage local avec des initiatives touchant de près les habitants comme la sensibilisation réalisée dans les écoles ou bientôt des actions intergénérationnelles. Par ailleurs, l’association commence à être reconnue au niveau régional et national comme l’atteste sa participation au récent Créathon à Perpignan.

Aidés par des stagiaires et prochainement par un emploi en service civique, « Par Amour des Abeilles » ne manque pas de volonté et de ténacité pour essaimer ce qui demeure une véritable passion, perçue de plus en plus comme une nécessité de survie par le grand public. Ainsi, des ruches-troncs seront prochainement à la vente pour favoriser la présence d’abeilles, avec des projets d’installation sur des bâtiments publics, la ville de Bessan ayant répondu favorablement à cet appel. A suivre.

Le moulin, devenu propriété de la ville, va pouvoir envisager un nouvel avenir


 L’objectif n’est pas de le reconstruire ni de dépenser des sommes folles pour son entretien. La volonté municipale, récemment réaffirmée lors d’une rencontre très suivie en mairie, est de sauver le moulin Bladier, le sauvegarder et le faire vivre au XXIe siècle autour d’un projet alliant patrimoine, architecture et tourisme. Anciennement propriété privée, le moulin vient d’être cédé pour l’euro symbolique à la mairie, après l’action opiniâtre d’Emilie Feliu, conseillère municipale.

Cette dernière, aux côtés du maire, du conseiller départemental Sébastien Frey et de nombreux passionnés de patrimoine, a ouvert la récente cérémonie officielle de rétrocession de l’édifice en présence de Marc Coustol, directeur du syndicat des eaux du Bas Languedoc, ancien propriétaire. Une occasion pour le maire, Stéphane Pépin-Bonet, de rappeler l’attachement des habitants à ce moulin situé sur la rive droite de l’Hérault, datant de la fin du XIIe ou au début du XIIIe siècle. Une signature effectuée lors des journées européennes des moulins.

Ces retrouvailles ont été saluées par les personnes présentes, laissant présager une sauvegarde du moulin dans les années à venir, autour d’un projet permettant de réunir de nombreux partenaires. D’ores et déjà, la direction régionale des affaires culturelles a soumis quelques pistes en vue d’un confortement de l’édifice, rongé par les crues successives du fleuve. Après la signature en mairie, c’est sur le site que les amoureux du moulin ont partagé le verre de l’amitié, envisageant un avenir prometteur pour les lieux.

 

Commerce bessanais : le café de la Gare devient le café Brigitte

 

 Après avoir fait ses classes à l’école française de gastronomie et de management hôtelier Grégoire Ferrandi et à l’école de boulangerie et de pâtisserie, toutes deux basées à Paris, la jeune Tiphaine a multiplié les expériences professionnelles en France et à l’étranger. L’année de ses 30 ans, décidée à ouvrir son propre commerce, elle vient s’installer à Bessan, le village de sa maman Brigitte Rogues, fille de Rose et Claude Rogues.

C’est en travaillant au café de la Gare qu’elle y voit sa potentielle future affaire. Après quelques mois de démarches administratives, la chose est maintenant officielle : le café emblématique bessanais a trouvé repreneur.

Il est aujourd’hui rebaptisé « Café Brigitte », en souvenir de sa maman.

L’ouverture de ce café - brasserie en semaine et bar à tapas le week-end est prévue pour la fin du mois de mai, le temps de quelques travaux d’envergure. Bonne route à Tiphaine dans cette belle aventure.

 

« PROJECT RESCUE OCEAN » Des centaines de bénévoles et des tonnes de déchets au bord de l’Hérault (2)

Pour la troisième fois, c’est un nouveau succès que l’initiative menée par le bessanais Benoit Schumann et son association « Project Rescue Ocean » à Bessan.

Celui qui pêchait sur les berges de l’Hérault lorsqu’il était enfant, porte à bout de bras, depuis plusieurs années maintenant, une association visant à sensibiliser le plus grand nombre à la protection de l’environnement, et plus particulièrement la mer et les océans, pollués par des détritus en tous genres.

Pourquoi ne pas engager alors une sensibilisation sur l’état quelquefois déplorable des berges des fleuves, lesquels se jettent ensuite dans la mer. Suite à son appel et autour d’une équipe de jeunes très dynamiques, plus de 200 personnes, dont de nombreuses familles, se sont retrouvées à la Guinguette, grâce au soutien et la logistique de la mairie. L’originalité a été que cette opération s’est déroulée à la fois sur terre, le long de l’Hérault, mais également sur l’eau avec des canoës et dans l’eau avec des plongeurs.

Et malheureusement, le résultat de la collecte de déchets a été encore considérable, puisque plusieurs tonnes de déchets ont rempli les camions à ras bord. Le fleuve sert de décharge à des individus qui ne prennent aucune conscience de la richesse faune et flore à proximité. Une action de sensibilisation qui mérite d’être soulignée et qui se doit d’être poursuivie.

Pour cela, Benoit Schumann recherche en permanence des partenaires afin de poursuivre ses initiatives.

Pour tout contact, tel. 06 23 68 87 48.

Théâtre : nouvelle représentation de la pièce "La banque stère"

Que vous n'ayez pas encore vu le spectacle, que vous souhaitiez le revoir ou simplement faire un geste de solidarité pour la lutte contre le cancer, la Padrime et la bibliothèque Renée-Petit vous invite ce jeudi 23 mai à la salle des fêtes de Bessan à 18h30 pour une nouvelle représentation des comédiens du théâtre illustré de la pièce "La Banque Stère".

Le verre de l'amitié vous sera offert après la représentation.

Entrée au chapeau au profit de la Padrime.

Renseignements complémentaires au 06.14.27.43.71

 

Les tags enlevés systématiquement sur le domaine public communal

Aussitôt tagués, aussitôt enlevés ! Les tags ne font pas de vieux jours dans la ville. Grâce à la volonté de la municipalité et à l’action de l’agent du service d’enlèvement des tags du Sivom du canton d’Agde, les retraits de ces graffitis sont immédiats. Tant sur les bâtiments publics que sur les propriétés privés.

Un tag, un besoin d’enlèvement, contacter le 06 22 44 26 90.

Avec les noces d’or, une exceptionnelle noce de platine célébrée en mairie


Tous les ans, le club local du 3e âge « Les Aînés de la Tuque » propose aux couples bessanais fêtant leur cinquantième et soixantième anniversaire de mariage de repasser symboliquement devant le maire.

Cette cérémonie, initiée par Jeanine Choquart et poursuivie par Renée Petit, reste très appréciée depuis une vingtaine d’années. Elle s’est récemment tenue en l’hôtel de ville en présence du maire, Stéphane Pépin-Bonet et de la présidente du club, Danièle Cambra, entourée de toute son équipe.

Ce sont ainsi huit couples qui ont participé à ce petit événement convivial dans la salle des mariages de l’hôtel de ville, avec la célébration exceptionnelle d’une noce de platine, soit 70 années de mariage. Tour à tour, chacun a pu renouveler leur union civile devant le premier magistrat, en présence de leurs familles et de leurs amis.

Les nouveaux remariés ont été Jacqueline Vidal et Henri Bru (70 ans de mariage) ; Geneviève Exposito et Bernard Riu ; Marie-Noëlle Kircher et Marcel Dicks ; Eliette Brenas et Albert Lécot ; Jacqueline Bergeron et Guy Cavaillès ; Marie-Thérèse Montaner et Jean Corzo ; Mireille Servat et Guy Gimeno ; Chantal Bénézech et Gilbert Sanchez (50 ans de mariage).

En cadeau, chaque couple a reçu un coffret contenant des flûtes à champagne gravées au logo de la ville, le club du 3e âge remettant un bouquet, symbole de cette nouvelle union et un poème de circonstance écrit par Annie Laguna.

Les couples, leurs familles, amis et les membres présents du conseil municipal se sont ensuite retrouvés autour du verre de l’amitié, favorisant le dialogue et les échanges. Un événement à la fois émouvant, quelquefois drôle mais surtout réconfortant de tendresse !

 

Tournage d'un clip à Bessan

Dimanche 19 mai 2019, l’artiste B-H a tourné un nouveau clip dans la ville de Bessan. Après une première chanson intitulée Wonderfull  accompagnée d’un clip tourné au Cap d’Agde, l’artiste a écrit une nouvelle chanson, cette fois-ci dans le thème du rap et c’est la ville de Bessan qui a été choisie pour le tournage du nouveau clip.

Chanteur indépendant, B-H (Brayan H.) se fait accompagner par l’agence Production HeroDrone , spécialisée dans le tournage de vidéo et l’imagerie aérienne. Pour ce deuxième clip, c’est Jordan Couturier et son équipe qui sont aux commandes.


La sortie de ce nouveau clip intitulé Parfois est prévue pour le mois de Juin 2019, et celui-ci sera disponible sur les chaînes YouTube HeroDrone et B-H Officiel. Un Making-of sera également disponible exclusivement sur la chaîne YouTube HeroDrone quelques jours après la sortie du clip afin de découvrir les coulisses du tournage.

En attendant, voici un très court teaser du futur clip ainsi que quelques images du tournage.

Teaser 

Fabien Poveda offre une peinture de l’âne de Bessan à la ville

La photo de la semaine est celle du tableau récemment offert à la ville de Bessan par Fabien Poveda, originaire de Castelnau de Guers.

Cet artiste amateur avait peint l’âne bessanais à l’occasion d’une ancienne exposition sur les animaux totémiques de l’Hérault. Son œuvre trône désormais au cœur du restaurant scolaire municipal de la ville, installé dans l’ancien château d’eau, au groupe scolaire Victor Hugo. Il fait le plaisir quotidien des enfants et des employés de ce service.

Qu’il soit sincèrement remercié pour son don et félicité pour son talent !