Bessan

Un nouvel appel à candidatures pour la gestion des puces des Peupliers

La ville de Bessan dispose de l’espace de loisirs Victor Goudou, appelé familièrement Les Peupliers, situé route de Marseillan, près du centre historique.

Composé du boulodrome municipal et d’un espace pour les jeunes, il accueille également depuis quelques années une brocante et des puces.

Cette activité étant commerciale, comme pour la base de loisirs de la Guinguette, la municipalité a décidé de la mettre en gérance, permettant de développer l’attractivité printanière et estivale du centre-ville.

Suite à l’arrêt de la sympathique Laetitia Planchand qui officiait jusqu’à présent, l’exploitation commerciale du site est à renouveler. Elle devra se dérouler les samedis et/ou les dimanches, pour une période allant du 1er avril au 30 septembre 2022.

Les personnes intéressées sont invitées à déposer leur candidature auprès de la mairie.

Les offres devront comporter une lettre de motivation, un descriptif du dispositif d’exploitation et de communication, un cv des qualifications et l’expérience du candidat…

Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus en contactant :

Virginie Poulsen en mairie, au 04 67 00 81 66.

Le site des Peupliers peut également être visité au préalable en contactant  :

Thierry Bosc au 06 76 53 81 56.

Toutes les candidatures peuvent se faire par voie postale ou par mail, à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Toutes les candidatures doivent impérativement être déposées avant le 20 mars prochain.

Avant la population, les écoliers découvrent la cloche de l’hôtel de ville

    

C’est un moment symbolique qu’ont vécu plusieurs classes de l’école élémentaire Victor Hugo, dernièrement dans la cour des ateliers des services techniques municipaux.

Les écoliers, encadrés par leurs enseignants, ont pu découvrir la cloche de l’hôtel de ville qui a récemment été descendue de son campanile, celui-ci étant concerné par un grand rajeunissement.

En effet, les travaux en cours de réfection du beffroi de la mairie, ont nécessité de retirer la cloche de son support habituel. Aux petits soins d’une entreprise spécialisée et des agents des services techniques, elle va se refaire une beauté. Et comme elle est désormais à portée de mains, le maire a souhaité permettre aux enfants de mieux la découvrir… et de la faire sonner !

Installée vers 1850 lors de la construction du beffroi, elle est datée de 1844. C’est dire que la voir de près a été un vrai privilège car l’occasion ne se représentera pas de sitôt après sa rénovation.

Les enfants ont pu également apercevoir la croix du Languedoc, créée par Philippe Barral, qui sera installée au sommet du campanile, comme pour rappeler l’identité méditerranéenne et bessanaise.

Devant l’engouement des enfants, les élus vont permettre à tous les habitants, eux-aussi, de mieux la découvrir.

Juste avant d’être replacée, elle sera visible sur la place de la Promenade les samedi 26 et dimanche 27 février prochains.

Le 27, au cœur du marché, à 11h, les élus salueront ce moment unique autour du verre de l’amitié, ouvert à tous.

Une végétalisation qui prend racine avec le soutien du département

Comme de nombreuses communes de l’Hérault, Bessan participe à l’opération « 8.000 arbres » du conseil départemental, visant à doter en arbres les villes et villages qui le souhaitent, afin de développer la végétalisation de leurs espaces publics.

Dernièrement, une soixantaine d’espèces a ainsi été livrée et plantée sous la houlette de Joël Roux, conseiller municipal, des services techniques et du professionnel bessanais Yannick Buil.

Le projet a pris racine avec des essences principalement choisies pour leur grand intérêt mellifère. La municipalité a privilégié une démarche d’aménagement d’espaces publics contribuant à la végétalisation, mais aussi à l’amélioration de la qualité de l’air (les arbres fixent notamment le Co2), à la réduction de la pollution et au renforcement de la biodiversité. Pour Philippe Marin, adjoint au maire, « tout ceci concourt au bien-être des habitants ».

De nombreux secteurs du village ont été concernés par ces diverses plantations : terrain de tambourin Ernest Coste, centre de loisirs Emile Lognos, différents bassins de rétention, quai Marius Mage, jardins familiaux, espace Louis Baldy, cours des écoles maternelle et élémentaire…

Au final, les savonniers, frênes à fleurs, arbres impériaux, oliviers et autres micocouliers vont désormais s’enraciner en terres bessanaises.

Finances et nouveau vice-président lors du conseil d’agglomération bessanais

C’est à Bessan que s’est tenue la première séance de l’année du conseil communautaire Hérault Méditerranée, sous la présidence de Gilles D’Ettore, maire d’Agde.

La cinquantaine d’élus communautaires a été accueillie par le maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet, par ailleurs vice-président de l’intercommunalité en charge de l’administration générale et des finances.

Justement, les questions budgétaires et comptables ont rythmé la réunion avec l’approbation, à l’unanimité, du rapport des orientations budgétaires de l’année 2022. Une occasion pour Stéphane Pépin-Bonet de revenir sur les résultats financiers 2021 et de mettre en relief les grandes lignes du futur exercice de l’agglo, avec un montant d’investissement estimé à 21 M€.

Lors de cette même séance, le 10e vice-président de la structure, jusque-là détenu par le maire de Pinet, Gérard Barrau, non reconduit dans ses fonctions lors de récentes municipales partielles, a été attribué au maire de Saint-Thibéry, Jean Augé. Il va désormais se voir déléguer les questions relatives aux espaces verts et à la propreté voirie.

Accueil chaleureux en mairie pour Fernand Sofio, nouveau centenaire bessanais

Il a régné une sympathique effervescence, il y a quelques jours, dans l’ancienne salle du conseil municipal de l’hôtel de ville.

Le maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet et deux de ses élues, Marie-Laure Lledos et Laurence Thomas, ont accueilli les membres des familles Sofio et Cayla autour d’un café matinal.

Au centre de cette conviviale rencontre : le Bessanais Fernand Sofio qui fêtait, le jour-même, son centième anniversaire.

Venue d’Agde, du Vaucluse ou de l’Isère, toute la famille ou presque était là pour honorer Fernand Sofio, né officiellement le 19 février 1922 à Bessan. Et lui-même de raconter au maire : « En fait, je suis né la veille dans la nuit. Mais c’était un dimanche et comme la mairie était fermée, mes parents m’ont déclaré le lendemain matin ! ». Celui qui vit chez lui dans le centre-ville n’a pas manqué aussi de rappeler son parcours et sa vie durant la seconde guerre mondiale « libéré par des Russes ».

Justement, en amie, la section locale des anciens combattants de la Fnaca était présente, drapeau en tête, pour remercier Fernand de sa fidélité. Entouré de ses proches, le tout jeune centenaire a reçu des fleurs et des présents pour marquer cet événement. Stéphane Pépin-Bonet a clôturé les interventions en ayant une pensée pour son épouse Solange. Le couple avait fêté il y a quelques années ses 70 ans de mariage en mairie à l’invitation du club du 3e âge.

Coup d’envoi des nouveaux vestiaires du stade municipal Francis Casalta

L’an dernier, deux projets concernant le stade municipal Francis Casalta avaient été adoptés par le conseil municipal.

Il y avait, d’abord, la rénovation énergétique de l’éclairage du terrain d’honneur laquelle devenait indispensable pour le confort des sports et les économies sur la facture énergétique. Ensuite, il s’agissait de la création de nouveaux vestiaires.

Ces deux projets sont désormais en voie de finalisation.

Si la réhabilitation de l’éclairage s’est concrétisée le mois dernier, le coup d’envoi du chantier de construction des nouveaux vestiaires a été donné il y a quelques jours.

En effet, les locaux existants ne répondaient plus aux différentes normes des fédérations sportives ni à celles d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Durant plusieurs mois, jusqu’en septembre environ, les travaux vont permettre de réaliser des vestiaires dignes de ce nom dans le cadre d’un projet créé par l’architecte biterrois Philippe Ferrières, aux côtés des élus et des services municipaux pilotés par Vincent Ricard et Thierry Bosc.

Si la région Occitanie a déjà participé au financement, département et Etat devraient également y contribuer.

 

Il ne reste que quelques jours pour s’inscrire sur les listes électorales

Les élections présidentielle (10 et 24 avril) et législatives (12 et 19 juin) auront lieu en 2022.

Pour pouvoir voter, il faut être impérativement inscrit sur les listes électorales de sa commune de résidence.

Pour l’élection présidentielle, cette inscription peut être réalisée jusqu’au 4 mars.

Plus précisément jusqu’au 2 mars par téléservice sur internet ou jusqu’au 4 mars par le biais du formulaire papier.

Mais comment procéder exactement ?

Pour l’inscription en ligne, il suffit de se connecter au téléservice disponible via le site www.service-public.fr sur présentation d’un justificatif d’identité et d’un justificatif de domicile numérisés. La mairie enregistre ensuite votre demande ou vous sollicite en cas de précision ou de document manquant.

L’inscription peut également se faire directement en mairie, sur présentation d’un justificatif de domicile, d’un justificatif d’identité et de la demande d’inscription dûment remplie.

Cette procédure peut aussi se réaliser par courrier adressé en mairie, en joignant un justificatif de domicile, un justificatif d’identité et la demande d’inscription téléchargée sur internet.

Et si un électeur ne sait pas dans quelle commune il est véritablement inscrit, il est conseillé de le vérifier via la rubrique spéciale du site www.service-public.fr.

Dans tous les cas, le service des élections de la mairie de Bessan reste à la disposition du public pour tous renseignements.

Pour le contacter, composer le 04 67 00 81 80, du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h.

De nouveaux panneaux de libre expression pour éviter de souiller l’espace public

Jusqu’à présent, les panneaux favorisant la libre expression publique étaient réduits dans la commune.

Anticipant les effets des colleurs d’affiches des campagnes électorales en cours et à venir, la municipalité vient de remplacer le panneau existant et d’en poser un nouveau.

Désormais, centre-ville et quartiers bénéficient de ce dispositif évitant l’apposition d’affiches sauvages.

Récemment installés à l’espace de loisirs Victor Goudou des Peupliers et à l’avenue Condorcet près du stade municipal, ils permettent aux partis ou autres syndicats de faire connaître leurs positions en toute légalité.

Ces panneaux ne remplacent pas ceux habituellement disposés pour les prochaines élections mais ils contribuent à l’expression de toutes les formations.

Avec cette installation, la municipalité rappelle que toute affiche posée sur d’autres supports (abribus, transformateurs électriques, feux tricolores, arbres, bâtiments publics…) aura pour conséquence une plainte systématique et leur enlèvement par la brigade du Sivom du canton d’Agde aux frais des personnes concernées.

Pour la mairie, c’est ainsi que l’on contribue pleinement au cadre de vie.

 

Les chenilles processionnaires arrivent et avec elles leur lot de désagréments

Les chenilles processionnaires du chêne et du pin sont arrivées dans certains secteurs. Et avec elles, les désagréments liés à leurs poils urticants se détachant facilement lors d’un contact ou sous l’effet du vent.

- Les risques pour la santé sont d’importance :

- réactions allergiques au niveau des yeux ;

- rougeurs et démangeaisons sur la peau ;

- difficultés respiratoires…

Le règlement sanitaire départemental précise que chaque propriétaire est tenu d’entretenir ses arbres afin de ne pas laisser proliférer les insectes.

Face à la recrudescence de problèmes (notamment avec des animaux de compagnie), la mairie a pris un arrêté municipal il y a quelques années obligeant les personnes concernées à prendre les mesures qui s’imposent pour éviter ou éradiquer ce phénomène.

Cet arrêté est affiché en mairie et préconise des solutions de traitement.

La population intéressée est également informée de l’existence d’un site internet intitulé « France Chenilles » et consultable à l’adresse suivante : http://chenilles-processionnaires.fr.

Il s’agit d’un annuaire de professionnels donnant de multiples conseils et permettant d’y trouver leurs coordonnées.

Il est rappelé que les espaces boisés situés dans le domaine public font l’objet de traitement en lien avec les services de proximité de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée.

Pour tous renseignements complémentaires, ne pas hésiter à contacter Philippe Marin, adjoint au maire chargé de l’environnement et du développement durable au 06 24 36 11 39.

Un nouveau point de collecte de la Ligue contre le cancer en mairie

On a tous dans nos tiroirs de vieux téléphones, des cartouches d’encre usagées ou encore ces vieilles radiographies argentiques dont on ne sait plus quoi faire.

Ne les jetez pas, il est possible et conseillé de les amener dans des points de collectes spécifiques pour aider la Ligue contre le cancer de l’Hérault, qui les récupère pour financer la recherche.

En lien avec la municipalité, tous les téléphones portables, quels que soient leur âge, leur état, tout comme les cartouches d’encre, peuvent désormais être déposés dans le collecteur placé dans le hall de l’hôtel de ville.

Concernant les radiographies argentiques, elles peuvent être déposées en pharmacie. Une opération récemment présentée au maire par Ghislaine Guelorget, responsable de la collecte.

De ces collectes, la Ligue récolte des fonds pour financer la recherche.

Pour donner une idée de l’impact, en 3 ans, plus de 50 tonnes de radiographies argentiques, 15 tonnes de cartouches jet d’encre et 43 000 téléphones portables ont été collectés.

La valorisation de ces trois déchets représente le financement de trois jeunes chercheurs pendant un an.

Alors ne jetez plus, la Ligue récupère !

Elles contribuent aux sourires des pensionnaires de la maison de retraite

Il y a quelques jours, l’association « Sourire des Tuileries », présidée par Micheline Izquierdo, a tenu son assemblée générale annuelle, exceptionnellement dans l’ancienne salle du conseil municipal de l’hôtel de ville.

Une occasion pour ce groupe de bénévoles de revenir en détail sur leurs actions venant en soutien à l’animation des résidents de la maison de retraite « Les Jardins des Tuileries ».

En présence du maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet, de son adjointe chargée du Ccas, Laurence Thomas et de la directrice de la maison de retraite, Ninou Chelala, le groupe a présenté son bilan moral et financier, marqué par la pandémie ayant empêché ces derniers mois d’évoluer normalement au sein de l’établissement afin de protéger les pensionnaires.

Les élus, au nom du Ccas, propriétaire de la maison de retraite, n’ont pas manqué de saluer l’action de ces bénévoles, toutes féminines, au bénéfice des cinquante-six résidents, dont dix en secteur protégé. En lien avec Jessie, l’animatrice, et l’ensemble du personnel également mis à l’honneur, l’association participe activement au bien-être des personnes âgées.

A l’issue de la réunion dont les bilans ont été adoptés à l’unanimité, Micheline Izquierdo a indiqué que l’association recherchait des bénévoles en permanence. De même, tous les dons sont ouverts, financiers comme de matériels destinés à participer à la collecte de fonds en faveur des animations.

Pour tous renseignements, contacter le 06 11 47 70 19.

 

Le traditionnel comptage des outardes canepetières sur le plateau des Mègeries

Dans le cadre du plan national d’actions en faveur de l’outarde canepetière, espèce d’oiseau menacée des plaines agricoles et confrontée à un risque élevé d’extinction sur le territoire national, le traditionnel comptage de cette espèce en hivernage a eu lieu sur le plateau de Bessan.

Comme à l’habitude, il a été organisé par la Ligue de protection des oiseaux, en partenariat avec l’agglomération, la fédération des chasseurs et le service départemental de l’office français de la biodiversité.

A cette occasion, la municipalité était représentée par Philippe Marin, adjoint au maire chargé de l’environnement. Celui-ci a pu constater la bonne tenue du comptage sur les lieux du site classé Natura 2000 comprenant le secteur de l’aéroport, la plaine de Vias limitrophe de Bessan, une partie des communes de Villeneuve les Béziers et Portiragnes. A Bessan, le périmètre du plateau intègre les tènements des Mègeries, Vignes Vieilles, Croix de Redon, Garrigue Haute et, Lavalmale…

Après une matinée particulièrement concentrée à observer les oiseaux, le bilan est plus qu’impressionnant. Pas moins de 242 outardes canepetières ont été comptées sur le secteur de Villeneuve les Béziers, 33 sur Portiragnes, 26 sur le secteur de l’aéroport Béziers Cap d’Agde et 45 sur le plateau de Bessan, soit un total de 351 outardes. Contre 250 en 2021, ce qui représente une augmentation de 40 %, très encourageante pour la survie de cette espèce.

Encore un nouveau succès pour la dernière collecte de sang, entre passé et avenir


L’amicale des donneurs de sang bénévoles de la localité, présidée par Hélène Grenouillon, invite régulièrement les habitants à venir donner leur sang lors de collectes organisées à la salle des fêtes par l’Etablissement français du sang (Efs).

A chaque rendez-vous, les donneurs sont nombreux, dont souvent de nouvelles personnes souhaitant offrir leur sang pour la première fois.

Lors de la dernière collecte le temps d’une après-midi, soixante-trois personnes se sont déplacées dont trois nouvelles. Les responsables locaux ont eu aussi l’agréable surprise de la venue de Louis Goudou, ancien donneur Bessanais. En raison de son âge avancé, il ne peut plus offrir son sang mais il tenait amicalement à se déplacer et apporter son soutien, muni de sa carte de donneur.

Présentée à Hélène Grenouillon et Didier Artero, responsables assurant l’encadrement de la collecte, la carte mentionne son premier don bessanais en 1959 ! Un clin d’œil sympathique très apprécié indiquant que les collectes de sang sont fortement ancrées dans la commune. Lors des prochains rendez-vous, des projets avec des associations permettront d’augmenter le nombre de dons.

A suivre…

 

=> D’ores et déjà, la prochaine collecte de sang à la salle des fêtes est à noter. Elle aura lieu le vendredi 15 avril prochain, de 14h à 19h. Pour tous renseignements, tel. 06 48 64 62 89.

 

Un nouveau service de taxi pour compléter l’offre de transport à Bessan


Afin de compléter l’offre de transport sur la localité en fort développement, une quatrième licence de taxi a été récemment délivrée à Bessan.

Le taxi « Aux Détours des Sentiers », avec son véhicule minivan Mercedes 9 places, est désormais à disposition pour tous déplacements personnels et professionnels : transferts gares et aéroports, séminaires, mariages, événementiel, groupes, transport toutes distances.

Pour en bénéficier, il suffit de contacter Anne-Laure au 06 87 29 85 22.

 

La confrérie de la croustade et du rosé de Bessan prête à reprendre ses activités


Après deux ans d’une activité particulièrement réduite, la confrérie de la croustade et du rosé de Bessan a dernièrement tenu son assemblée générale annuelle. Si pendant cette période, les confrères n’ont participé qu’à deux chapitres à l’extérieur, dont un à Valencia en Espagne, ils ont été présents l’été dernier, lors des manifestations dans le village.

Présents à Vinocap en 2020, comme chaque année pour défendre la croustade et le rosé, ils n’ont pu, cette même année, organiser leur grand chapitre qui aurait fêté leur vingtième anniversaire.

Aussi, après leur récente assemblée, ils ont tenu un mini chapitre pour maintenir la tradition et introniser de nouveaux membres, afin de continuer la défense des traditions et produits locaux.

Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, plusieurs personnalités ont été intronisées : Chantal Artero bien connue des Bessanais, Jacques Chicouras dont le père fut pendant des années le grand maitre de la confrérie et Bernard Riu dont les grands-parents, Bessanais de longue date, habitaient dans la rue de la Muraille.

Que cela soit lors de manifestations locales ou à l’extérieur à l’invitation de confréries amies, la confrérie bessanaise porte, haut et fier, l’esprit du village en défendant ses délicieux produits, la croustade (spécialité à base de noix et de chocolat), le rosé de Bessan (de la cave coopérative éponyme). Tout ceci en conservant l’esprit des « Cougourliers », le surnom des Bessanais en référence à la célèbre tuque.

Un regrettable abandon des consignes de tri chez certains dans le centre-ville

La vie n’est pas un long fleuve tranquille pour les agents du Sictom d’Agde-Pézenas qui assurent la collecte des ordures ménagères à Bessan et une cinquantaine de communes de l’Ouest et Centre Hérault.

Si la situation est plutôt satisfaisante dans les quartiers résidentiels, elle ne l’est absolument pas dans certains secteurs du centre-ville.

Le comportement de certains habitants laisse vraiment à désirer.

Alors que des points d’apport volontaires sont disponibles pour faciliter le tri en centre ancien, des personnes jettent leurs déchets à même le sol, les accompagnant souvent d’encombrants. Ces agissements sont intolérables. La prévention a donc laissé la place à l’indispensable répression.

Par ailleurs, depuis le 1er janvier, en lieu et place de l’agglo, c’est le Sictom qui a repris la gestion des encombrants. Ces déchets, c’est en déchetterie qu’il faut les amener. Ils sont pris en charge gratuitement.

Pour les personnes à mobilité réduite, et uniquement pour elles, un service de récupération est possible en contactant le 04 67 90 48 03.

Toutes les personnes se posant une question sur les modalités de tri, sur les jours de collecte, sur l’attribution d’un container, sur les modalités à effectuer lors d’un déménagement… peuvent prendre contact avec :

le Sictom au 04 67 98 45 83

ou

auprès de l’élu chargé de la vie quotidienne en mairie, André Albertos, joignable au 04 67 00 81 81.

Les Amis de l’âne veulent ancrer encore plus les traditions auprès des jeunes


Depuis de nombreuses années désormais, l’association des Amis de l’âne de Bessan s’est donnée pour objectifs de soutenir la jeunesse durant son année d’élection, de s’impliquer aux côtés du comité des fêtes et de la municipalité afin de consolider les traditions bien vivantes du village, dont la fameuse et réputée fête locale de la Saint-Laurent, au mois d’août.

L’association, présidée par Christophe Hyché, organise entre autres l’élection des chefs de jeunesse et des demoiselles d’honneur, laquelle aura lieu cette année le samedi 19 mars, à 18h30, en mairie.

En présence du maire, Stéphane Pépin-Bonet, et de son adjoint chargé des festivités, Eric Millan, la réunion a permis de dresser le bilan de ces derniers mois, impactés par la crise sanitaire.

La trésorière, Brigitte Polidoro, a présenté les comptes, lesquels ont été validés avant d’égrener les projets à venir dont les déplacements de l’âne, du petit âne et des musiciens de la Peña Bessanaise en mai à Puisserguier, en juin à Castelnau de Guers ou encore en août à Bessans en Savoie. Ces rencontres permettent de mieux faire connaître les traditions bessanaises en plus des festivités locales.

Christophe Hyché a aussi indiqué que différents projets étaient en cours de préparation avec plusieurs classes de l’école élémentaire Victor Hugo. L’objectif est de mieux faire partager le folklore avec les enfants et leurs familles : chanson de Bessan, chanson de la tuque, légendes de l’âne… De formidables initiatives pour ancrer encore plus les traditions.

Les échos de la Tuque - Février 2022

 

  • Conseil d’agglo

La prochaine séance publique du conseil communautaire de l’agglomération Hérault Méditerranée se tiendra le lundi 14 février, à 18h, à la salle des fêtes Aimé Péret de Bessan, place de la Promenade.

L’ordre du jour de la séance est consultable sur le site internet de la communauté d’agglomération à l’adresse suivante : www.cahm.net.

 

  • Anciens combattants

L’Union nationale des combattants (Unc) de Bessan – Vias tiendra son assemblée générale annuelle le samedi 19 février, à partir de 10h45, à la halle des ports Jean Raynaud, route d’Agde dans la commune de Vias.

Les adhérents et sympathisants sont invités à y assister.

Pour tous renseignements, contacter le représentant bessanais de l’association, Henry Galland, joignable au 06 14 72 93 26.

 

  • Conseil municipal

La prochaine séance publique du conseil municipal de la ville de Bessan se tiendra le mercredi 23 février, à 18h30, dans la salle Etienne Petit de l’hôtel de ville.

L’ordre du jour de la séance sera notamment marqué par la validation des comptes financiers de l’année 2021 et le débat d’orientation budgétaire.

L’ordre du jour complet est disponible sur le site internet de la ville : www.bessan.fr.

 

  • Conciliation de justice

La conciliation de justice est un moyen simple, rapide et gratuit pour régler un conflit en obtenant un accord amiable sans procès. Vous avez un conflit et vous souhaitez être conseillé, Marie-Paule Laloux, conciliatrice de justice, assure une permanence régulière en mairie.

Pour prendre un rendez-vous individuel, il suffit de contacter le 06 69 77 09 22.

 

  • Calendrier des lotos

Les lotos associatifs ont lieu tous les dimanches, à 16h30, à la salle des fêtes Aimé Péret. L’accès à la salle est soumis au pass, sous le contrôle des organisateurs.

Prenez-date des prochaines parties dans une ambiance familiale :

Souvenir Français le 13 février ;

Théâtre illustré le 20 février ;

la Guilde 2 Bessan le 27 février ;

Sourire des Tuileries le 6 mars ;

ensemble vocal « La Tucarella » le 13 mars…

 

 

L’agglo a engagé un chantier d’envergure sur les berges du fleuve Hérault

Gemapi : sous cet acronyme un peu curieux, se cache la Gestion de l’eau, des milieux aquatiques et la prévention des inondations.

Depuis quelques années, la loi a attribué cette compétence aux intercommunalités. Au sein de notre territoire, c’est la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée qui l’a prise en charge et les résultats ne se sont pas faits attendre grâce à d’importants moyens.

Les équipes du service de la Gemapi poursuivent actuellement leurs actions avec différents chantiers dont celui sur le fleuve Hérault, au niveau du barrage de Bladier-Ricard sur les communes de Bessan et de Florensac.

Après de précédentes opérations en 2020 et 2021, depuis le début du mois de janvier, les agents ont identifié les arbres morts ou dangereux à évacuer sur 6,5 km.

Ces arbres sont retirés au fur et à mesure des interventions. D’importants moyens techniques ont été mis en œuvre pour cela : bateau et pontons, pelle mécanique, grue, porte char, camion benne… Ce qui montre l’ampleur du chantier.

Au final, moins d’obstacles le long des berges et ainsi plus de protection notamment lors des inondations du fleuve.

Les gymnastes du collège Victor Hugo championnes de l’Hérault de sport scolaire


L’Union nationale du sport scolaire (Unss) est la fédération française de sport scolaire du second degré. Multisports, elle est ouverte à tous les jeunes collégiens et lycéens scolarisés à travers les associations sportives des différents établissements. L’animation est assurée par les enseignants d’éducation physique et sportive sur des plages horaires définies.

Les rencontres et compétitions se déroulent presque exclusivement le mercredi après-midi.

Dans la catégorie gymnastique, une des dernières rencontres a été exceptionnelle pour les collégiennes de Victor Hugo. Trois des équipes engagées ont terminé… aux trois places du podium ! Elles deviennent ainsi championnes du département avec le soutien de leur encadrement, Bruno Taragnat, et leurs familles.

Fruit d’un travail individuel et collectif, Emie, Chloé, Rosie et leurs camarades peuvent être fières des points obtenus :

Bessan 1 termine premier avec 225 points,

Bessan 4 à la 2e place avec 215,60 points

Bessan 2 à la 3e place avec 209,30 points.

Le collège de Cazouls prend la 4e place.

Félicitées par de nombreux Bessanais, ces jeunes méritantes seront prochainement honorées en mairie.