Bessan

Fête des voisins


Apéros, repas… prêts, partez ! Le vendredi 24 mai 2019 aura lieu la traditionnelle fête des voisins dans de nombreux quartiers de la commune.

D’ores et déjà, plus d’une vingtaine de quartiers ont décidé d’y participer.

Vous n’avez pas encore inscrit votre quartier en mairie ? Il n’y a pas une minute à perdre. Contacter dès maintenant les adjoints au maire : Philippe Marin (adjoint à la citoyenneté) au 06 24 36 11 39 ou Eric Millan (adjoint aux festivités) au 06 16 63 68 34.

 

La nouvelle formule pour l’élection de Miss Bessan a séduit le public

D’ordinaire organisée en plein été, lors de la soirée du 14 juillet, la soirée d’élection de Miss Bessan s’est tenue, il y a quelques jours, à la salle des fêtes Aimé Péret. Une nouvelle formule voulue par la municipalité avec le soutien et la logistique du comité Miss Languedoc-Roussillon. Près de 300 personnes y ont assisté, cette nouvelle formule semblant plaire au grand public. Après l’ouverture par le maire, Stéphane Pépin-Bonet, neuf candidates ont tenté leur chance pour cette étape leur permettant de participer à l’élection régionale.

Le jury, composé de partenaires associatifs, a eu beaucoup de difficultés à les départager, tant les jeunes filles ont démontré leurs capacités lors d’un défilé en tenue de soirée, d’un défilé en tenue de bain et à l’occasion d’une prise de parole, souvent déterminante pour démontrer leur motivation.

A l’issue d’un magnifique show avec les anciennes miss régionales, dont Lola Brengues, finaliste de la dernière élection de Miss France, le jury a fait son choix. Et avant de l’annoncer, le chanteur Régis Sylard et une troupe « plumes et paillettes » ont mis véritablement le feu dans l’assistance.

Le palmarès a sacré la jeune Tahyna Nortia, laquelle a reçu sa couronne et son écharpe de Laura Decaudain, Miss Bessan de l’année précédente. La Bessanaise Alexia Devene remporte le titre de première dauphine et Florine Pelletier, celui de deuxième dauphine. Fleurs, cadeaux du Grenier d’Harry et félicitations ont clôturé une soirée de toute beauté, pour laquelle la ville avait souhaité donner une note solidaire.

Ainsi, ce sont les bénévoles de « La Padrime », association locale de lutte contre le cancer, qui ont assuré les rafraîchissements et les gourmandises proposés au public, à leur entier bénéfice.

 

Une nouvelle opération éco-citoyenne avec Project Rescue Ocean

  

A l’initiative du Bessanais Benoit Schumann, au travers de son association Project Rescue Ocean, une grande matinée de nettoyage des berges de l’Hérault (de la base de loisirs de la Guinguette au moulin Bladier) aura lieu le dimanche 19 mai 2019, à partir de 9h.

A pied ou en canoë, il sera possible de participer à ce grand rassemblement de sensibilisation sur la nécessité d’un fleuve propre et naturel.

Le rendez-vous est fixé à la base de loisirs de la Guinguette, quartier général de la manifestation, mise gracieusement à disposition par la municipalité, laquelle apporte son soutien à cette initiative pour la troisième fois.

En effet, en 2016 puis en 2018, des rendez-vous similaires ont déjà permis de ramasser des tonnes de déchets soit dans l’Hérault, soit sur les rives du fleuve. Pour tous renseignements complémentaires et inscriptions, consulter la page Facebook de l’association Project Rescue Ocean.

Le club du troisième âge en ballade du côté des Baux de Provence

Il y a quelques jours, le club du 3e âge « Les Aînés de la Tuque » a organisé son traditionnel déplacement de Printemps. Le temps d’une journée, une cinquantaine d’adhérents et de sympathisants a pris la route des chemins ensoleillés de la Provence. En effet, le groupe a pu visiter de nombreux sites patrimoniaux dont l’abbaye de Montmajour, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et le fameux moulin d’Alphonse Daudet à Fontvieille, du côté d’Avignon.

A l’issue d’un bon repas, les retraités ont suivi la direction des Baux de Provence, village médiéval des Bouches du Rhône, perché dans les Alpilles. Ils sont un des plus beaux villages de France et accueillent plus d’un million et demi de visiteurs par an.

La journée, riche en échanges conviviaux, s’est terminée par une promenade à Saint-Rémy de Provence, en attendant les rendez-vous à venir de l’association affiliée à la fédération « Ensemble et Solidaires ».

Renseignements au 04 67 77 41 45.

 

Rappel : concours intercommunal des maisons fleuries de l’agglo

 

 

A vos fleurs, prêts partez ! Le traditionnel concours des maisons fleuries, organisé par la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, récompense les propriétaires et professionnels fleurissant harmonieusement leurs cours, jardins, terrasses ou balcons et dont les compositions et aménagements sont visibles depuis le domaine public. Ce concours est ouvert à tous les habitants et professionnels : particuliers, commerçants, entreprises, hôteliers, restaurateurs…

Toutes les personnes désireuses de s’inscrire et d’en connaître les modalités peuvent d’ores et déjà retirer un bulletin de participation en mairie de Bessan ou le télécharger sur le site internet de l’agglomération. Un jury intercommunal se réunira afin de sélectionner un premier prix jardin et un premier prix balcon dans chaque commune. Il portera une attention à l’originalité des compositions, à la qualité des végétaux et d’une manière générale à la mise en valeur des lieux offerts à la vue de tous.

La remise des prix aura lieu le vendredi 21 juin 2019, à 18h, au moulin des évêques d’Agde.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter Michèle Texier, conseillère municipale,

en mairie au 04 67 00 81 81 ou le service des espaces verts au 04 67 90 15 34.

Il est possible également de consulter le site internet de l’agglo : www.agglo-heraultmediterranee.net.

La date limite d’inscription a été fixée au 31 mai 2019.

 

Les motos rétros poussées par le vent pour une 24e édition ensoleillée

 

Du vent, mais beaucoup de soleil et de convivialité pour la nouvelle édition du rassemblement de motos anciennes. Une rencontre traditionnellement organisée le premier dimanche de mai par l’association au nom original d’Âne à deux rooues (avec deux « o »), comme pour marquer cet élément indispensable de ces formidables véhicules. De véritables machines à remonter le temps, tellement les quatre-vingt modèles présents étaient anciennes (de 1930 pour les plus vieilles), mais en très bon état.

Tout cela grâce à la formidable passion de leurs propriétaires venus de toute la France, pour ce rendez-vous qui fêtait son 24e anniversaire. Piloté par Alphonse Corzo et sa dynamique équipe de bénévoles, cet événement a brillamment animé la place de la Promenade dès le petit matin. Le temps du petit déjeuner, l’exposition des motos a attiré bon nombre de curieux. Puis est venu le moment du départ donné par les élus, Stéphane Pépin-Bonet et Marc Llari.

La ballade, bien que ventée, a pris la direction du Pont du Diable emmenant avec elle, dans un sidecar, Hélène Grenouillon, adjointe au maire, ambassadrice d’un jour. Dès le retour, un apéritif et un repas ont été appréciés, suivie d’une remise de prix pour les plus belles motos du jour à la salle des fêtes. Grâce à une organisation hors-pair, mobilisant de nombreux bénévoles notamment pour assurer la sécurité de la balade, le moto-club bessanais a été grandement félicité. Vivement la 25e édition ! 

  

Symbolique et apprécié brin de muguet à la maison de retraite

Chaque premier mai, un air de fête résonne à la maison de retraite communale « Les Jardins des Tuileries », à l’occasion de la sympathique et désormais traditionnelle cérémonie organisée par l’établissement et le centre communal d’action sociale (Ccas). Cette année encore, les pensionnaires ont reçu la visite des élus, des représentants du Ccas et de l’association « Sourire des Tuileries » pour la remise du brin de muguet.

Ce moment convivial s’est déroulé en présence de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan ; Laurence Thomas, première adjointe ; Sébastien Frey et Marie-Christine Fabre de Roussac, conseillers départementaux ; Elise Abella, présidente de l’association « Sourire des Tuileries » et ses bénévoles ; François Costalat, directeur de l’établissement et de nombreux élus,  membres du Ccas, du conseil des sages et du personnel de la structure.

Tradition dans la tradition, ce rendez-vous se déroule toujours en musique. Les musiciens de la batterie fanfare départementale des sapeurs-pompiers de l’Hérault ont ainsi offert aux résidents une joyeuse aubade. Après cet instant de détente, quelques mots ont été prononcés pour rappeler l’attachement de la ville à tous les résidents. Après les échanges de superbes bouquets de muguet, le verre de l’amitié a regroupé toute l’assistance.

Premier numéro réussi pour la saison des « Premier, c’est le Rosé »

 

  

A Bessan, tous les premiers de chaque mois, de mai à août, le cœur de ville demeure le lieu privilégié pour fêter en musique le célèbre nectar qu’est le rosé de la cave coopérative éponyme. Grâce au comité des fêtes, piloté de main de maître par David Pourrat, le premier numéro de la saison 2019 de ce rendez-vous incontournable, intitulé « Le premier, c’est le rosé », a démarré sur les chapeaux de roues.

Malgré un temps frais, la soirée a brillamment allié convivialité et terroir. Car le concept est simple : une place transformée en terrasse à ciel ouvert, du rosé de la cave coopérative, quelques gourmandises à déguster et de la musique. Ce lancement a été particulièrement réussi avec la présence de nombreux habitants venus participer à cette originale manifestation.

Ce beau succès, animé par Franck Bosca, et maintenu en centre-ville malgré les travaux, permet de donner le top départ des festivités bessanaises de la saison estivale.

L’As bessanaise football y était présente pour fêter le beau parcours de leurs jeunes et les élus réunis pour soutenir le comité des fêtes en présence des conseillers départementaux et de la maire de Portiragnes. 

Le prochain rendez-vous est fixé au samedi 1er juin prochain, dès 19h, avec Dj Cassou.

Renseignements complémentaires au 06 03 13 07 18.

Le numérique au service des familles et du monde scolaire et éducatif (2)

Depuis plusieurs années, les familles bessanaises peuvent bénéficier d’un service numérique (https://bessan.portail-familles.net) permettant de faciliter les démarches liées aux services périscolaires.

Ce service en ligne est un espace simplifiant les formalités administratives et facilitant l’accès à l’information. Accessible 24h/24h et 7j/7j, il permet de gagner du temps pour gérer les informations personnelles, les inscriptions et les déclarations d’absence des enfants, de consulter et de régler les factures en toute sécurité, sans se déplacer. Grâce à ce dispositif, il est également possible d’éditer une attestation ou encore de correspondre avec le service jeunesse.

Côté scolaire, le monde numérique est aussi en marche. En effet, l’informatisation de toutes les classes se poursuit à l’école élémentaire Victor Hugo. Après une première série de travaux l’an dernier, la seconde tranche du chantier engagé par la municipalité va permettre d’équiper toutes les classes avec un ordinateur raccordé à internet pour l’enseignant, et un vidéoprojecteur pour la diffusion de supports numériques aux élèves.

Les investissements à l’élémentaire sont constants, d’autant que l’établissement se développera dans de nouveaux locaux avec le transfert de l’école maternelle en septembre prochain. 

Un site internet pour promouvoir les circuits courts de la filière viande

Le syndicat mixte de la filière viande du département de l’Hérault, basé à Pézenas, vient de créer un site internet particulièrement innovant. Cet espace numérique est destiné à promouvoir les éleveurs désireux de proposer leurs produits d’élevage en circuits courts. Intitulé « Les troupeaux d’à côté », il reçoit le soutien de nombreux partenaires institutionnels dont celui de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée.

L’objectif est de promouvoir les éleveurs de l’Hérault et des départements limitrophes désireux de proposer leurs produits d’élevage en circuits courts : agneaux, bisons, bœufs, chevreaux, moutons, taureaux, porcs, veaux... Il représente, tout au long de l’année, entre 40 et 60 éleveurs qui souhaitent développer la consommation de produits locaux, pour rapprocher le consommateur du producteur.

Il tente également de répondre aux enjeux liés aux dimensions sociales, environnementales, sanitaires et économiques auxquels on peut participer en achetant localement. Côté pratique, il permet de trouver des éleveurs pratiquant la vente directe à proximité. Ainsi que de connaître les points de vente proches où la viande est 100 % locale.

Pour consulter le site : www.lestroupeauxdacote.com.

 

Un 8-Mai en hommage à l’héroïne bessanaise de Victor Hugo

Les habitants savent-ils qu’une maman bessanaise est devenue « héroïne » d’un roman de Victor Hugo ? Après le coup d’état du 2 décembre 1851 de Louis Napoléon Bonaparte, comme de nombreux républicains de l’époque, Joséphine Pratviel est arrêtée, passe des journées en prison dont deux jours au fort-prison de Brescou d’Agde, puis sera déportée en Algérie. Joséphine a 32 ans et trois filles.

Elle ne sait ni lire, ni écrire, ni s’exprimer en français puisqu’elle ne parle que la « langue de Bessan » (le patois).

Chose extraordinaire, Victor Hugo écrit dans « Les Châtiments » que cette femme ne sait même pas épeler son nom : c’est ainsi que Pratviel, deviendra chez Hugo, Prabeil (écrit comme il l’entendait). Fine, comme elle est appelée, sera incarcérée chez les sœurs au couvent d’El Biar, près d’Alger, afin d’être « remise dans le droit chemin ». Les sœurs la prendront pour une brebis égarée et demanderont sa grâce, qui lui sera accordée en janvier 1853 par le président de la République.

Joséphine Pratviel mourra le 6 septembre 1877 à Bessan, dans sa maison située dans une impasse bordant la rue des Cours.

La ville a décidé de lui rendre hommage en présence de ses descendants, dont la famille Marcou. Ainsi, une partie de la prochaine cérémonie du 8-Mai lui sera consacrée car Fine Pratviel était née le 8 mai 1819. Le passage piétonnier reliant le collège Victor Hugo à la cave coopérative sera officiellement baptisé.

Le rassemblement est fixé ce mercredi 8 mai 2019, à partir de 17h, au départ de la mairie.

Le programme de la cérémonie commémorative du 8-Mai

La cérémonie traditionnelle de commémoration de l’armistice de la seconde guerre mondiale marquera le 74e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945 et se déroulera de la manière suivante : 

le mercredi 8 mai 2019 : à 17h, rassemblement des élus, musiciens, anciens combattants et personnalités sur le parvis de la Citoyenneté (hôtel de ville) ; départ du cortège pour la place Louis Gleizes où sera attribué le nom de Joséphine Pratviel au passage piétonnier situé entre le collège et la cave coopérative ; défilé jusqu’au monument du Souvenir ; dépôt de gerbe ; minute de silence ; allocutions et hymne national.

A l’issue, un apéritif sera offert à tous par la municipalité à la salle Raymond Devos du centre social Claire Estournet. Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, son conseil municipal et les anciens combattants invitent la population à y assister.

La Sacem présente son nouveau dispositif aux maires de l’Hérault à Bessan

L’association des maires de l’Hérault (Amf34), relais locale de l’association des maires de France dans le département, a récemment tenu une réunion publique d’information à destination des communes, et de leurs maires en particulier, à la salle des fêtes Aimé Péret de Bessan. A cette occasion, Christian Bilhac, maire de Péret et président de l’association héraultaise, a été chaleureusement reçu par Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan.

Après leur mot de bienvenue, tous deux ont donné la parole à Franck Viadère, directeur territorial de la Sacem, Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique. Celui-ci, avec son équipe, est venu présenter le nouveau partenariat signé entre la Sacem et les maires de France, en novembre dernier. Une convention qui permet désormais, et ce depuis le 1er janvier 2019, une simplification du processus de déclaration, une clarification des tarifs via des forfaits et une extension des réductions.

La Sacem est chargée de collecter les droits de diffusion de musique. Elle permet désormais aux communes de moins de 5.000 habitants de disposer d’un nouveau dispositif particulièrement avantageux, via le site internet de la Sacem. Après la présentation des forfaits dont les villes et leurs associations peuvent bénéficier, selon diverses conditions, un dialogue s’est engagé, en présence notamment de Robert Parra, président des comités des fêtes de l’Hérault.

Le 24e rassemblement de motos anciennes se prépare activement

 

La traditionnelle et annuelle sortie des motos rétros, organisée par le club bessanais « L’âne à deux Rooues » (avec deux « o »), aura lieu le dimanche 5 mai 2019 avec un nouveau grand rassemblement.

Pour cette 24e édition, avec le soutien de la ville ainsi que de nombreux partenaires et bénévoles, plus d’une centaine de machines, plus rutilantes les unes que les autres, seront au rendez-vous.

Les vieilles motos, datant toutes de 1960 minimum, seront en provenance de toute la France (Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Bretagne, Alsace…) et elles seront visibles par le grand public sur la place de la Promenade, près du marché dominical déplacé place Sébastopol en raison des travaux en centre-ville. Dès 8h30, les propriétaires se feront un plaisir de montrer leur « joujou ».

Aux alentours de 10h, sera donné le départ d’une grande ballade vers l’arrière-pays de l’Hérault, encadrée et sécurisée par une dynamique équipe de bénévoles. Un repas avec remise de prix clôturera cette journée à la salle des fêtes.

Un rendez-vous ouvert à tous à ne pas manquer.

Contact pour tous renseignements complémentaires au 06 15 86 82 33 ou 04 67 77 49 82.

La statue de la Science : du Trocadéro à Agde… en passant par Bessan !

 

Du Trocadéro à Agde, en passant par Bessan. Voilà une histoire qui ne manque pas d’originalité ou comment une statue du Trocadéro a été officiellement cédée à la ville de Bessan, laquelle ne sachant qu’en faire… l’a rétrocédé à la ville d’Agde ! Si elle trône fièrement devant la maison des savoirs, en cœur de ville d’Agde, la statue dite de la Science a eu un parcours voyageur, passant par Bessan.

Mais comment les Bessanais ont-ils pu céder cette œuvre à leurs amis Agathois ? Le regretté Francis Delmas explique que tout cela remonte à l’année 1878. Retour en arrière.

En effet, 1878 fut l’année de l’exposition universelle de Paris, consacrée aux technologies nouvelles et à la science. Le public y découvrit, pour la première fois, l’ampoule électrique.

A cette occasion, l’architecte Gabriel Davioud, dessina un bâtiment central circulaire, utilisé comme salle de concert et de congrès, orné d’une vingtaine de statues. Dans cet édifice stué au Trocadéro, on y verra se dérouler les expositions de 1889 et 1900, sans pour autant survivre à celle de 1937. Vieux et à l’acoustique exécrable, il sera détruit en 1935 pour laisser la place à l’actuel palais de Chaillot.

La statue de la Science faisait partie de ces sculptures qui couronnaient les colonnes du bâtiment allant être détruit. Œuvre de Chevalier Hyacinthe, elle est en pierre taillée, haute de 2,35 mètres, et représente une femme qui tient dans ses mains le livre et la cornue, attributs symboles de la Science de la Matière.

Ces statues ayant certainement été attribuées à des musées et communes de France lors de la démolition du bâtiment, la Science a pris la direction de Bessan, à l’initiative de Mario Roustan, Sétois d’origine, sénateur de l’Hérault, ancien ministre de l’Education nationale et des beaux-arts.

Les archives ignorent pour quelles raisons Bessan en a été destinataire, même si Mario Roustan, alors sénateur, entretenait de bonnes relations avec le maire de Bessan de l’époque.

La statue n’a pourtant jamais été exposée à Bessan. Entreposée dans un local de service, elle périclita. Ne sachant qu’en faire, elle a été rétrocédée à la ville d’Agde, sous la municipalité de Louis Valière. Longtemps placée dans le square du docteur Picheire, face à la cathédrale d’Agde, elle trône depuis 2007 devant l’entrée de la maison des savoirs. Les Bessanais n’ont semble-t-il pas eu de nez pour conserver cette œuvre à l’époque.

Information sur la réforme de la gestion des listes électorales

La loi n° 2016-1048 du 1er août 2016 a réformé intégralement les modalités de gestion des listes électorales et a créé un répertoire électoral unique et permanent (Reu), dont la tenue est désormais confiée à l’Insee.

Cette réforme est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2019 et met fin au principe de la révision annuelle des listes électorales.

Les listes électorales sont désormais permanentes et extraites du répertoire électoral unique et permanent.

Une nouvelle commission, dite de contrôle, est venue remplacer les commissions administratives de révision des listes électorales qui existaient jusqu’à présent dans toutes les communes. Les membres de la commission de contrôle sont des élus municipaux désignés par arrêté préfectoral.

A Bessan, les membres titulaires sont David Pourrat, Emilie Feliu, Christophe Foulgat, Yvette Bouteiller et Dominique Lefort. Avec pour suppléants : Lucie Glomot, Ronny Despature, Josette Coste, Claire Levacher et Olivier Goudou. Les séances de la commission sont désormais publiques.

La prochaine aura lieu le vendredi 3 mai 2019, à 16h, salle du conseil municipal de l’hôtel de ville.

Pour tous renseignements complémentaires sur la commission de contrôle des listes électorales, contacter le service des élections de la mairie au 04 67 00 81 80.

 

Concours des maisons fleuries de l’agglo : à vos fleurs, prêts, partez !

 

A vos fleurs, prêts partez ! Le traditionnel concours des maisons fleuries, organisé par la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, récompense les propriétaires et professionnels fleurissant harmonieusement leurs cours, jardins, terrasses ou balcons et dont les compositions et aménagements sont visibles depuis le domaine public.

Ce concours est ouvert à tous les habitants et professionnels : particuliers, commerçants, entreprises, hôteliers, restaurateurs…

Toutes les personnes désireuses de s’inscrire et d’en connaître les modalités peuvent d’ores et déjà retirer un bulletin de participation en mairie de Bessan ou le télécharger sur le site internet de l’agglomération.

Un jury intercommunal se réunira afin de sélectionner un premier prix jardin et un premier prix balcon dans chaque commune. Il portera une attention à l’originalité des compositions, à la qualité des végétaux et d’une manière générale à la mise en valeur des lieux offerts à la vue de tous.

La remise des prix aura lieu le vendredi 21 juin 2019, à 18h, au moulin des évêques d’Agde.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter Michèle Texier, conseillère municipale, en mairie au 04 67 00 81 81 ou le service des espaces verts au 04 67 90 15 34.

Il est possible également de consulter le site internet de l’agglo :

www.agglo-heraultmediterranee.net.

La date limite d’inscription a été fixée au 31 mai 2019.

Louis Baldy, président-fondateur du conseil des sages, nous a quittés

 Celui qui était le président - fondateur du conseil des sages de la ville de Bessan vient de nous quitter, à l’âge de 99 ans.

Une vive émotion s’est manifestée dans la commune à l’annonce de son décès, tant Louis Baldy était un homme bienveillant et généreux.

Ancien policier national, ancien combattant, il détenait de nombreuses médailles militaires et avait reçu, en 2014, la légion d’honneur lors d’un 14 juillet qui restera dans les annales municipales. Ce jour-là, lors d’une cérémonie présidée par le maire, Stéphane Pépin-Bonet, le regretté Bernard Estournet, lui-aussi récemment disparu, avait reçu le mérite agricole.

Lorsqu’il vivait à Bessan, avant de quitter le village il y a quelques années pour se rapprocher des membres de sa famille du côté de Marseille, Louis Baldy honorait de sa présence tous les événements locaux et soutenait activement de nombreuses associations bessanaises.

Au-delà de son action au sein du conseil des sages, il a participé à la création du parking du centre-ville, situé route de Marseillan, un site qui prendra prochainement le nom d’espace Louis Baldy, décision récemment prise par le conseil municipal. A sa famille, le maire et les élus présentent leurs sincères et attristées condoléances.

 

Le diplôme « Ville Prudente » officiellement remis à la commune

Elles sont cent trente-huit dans toute la France : treize dans la grande région Occitanie et seulement deux dans le département de l’Hérault. Bessan fait partie de ces deux cités héraultaises qui ont récemment obtenu le label « Ville Prudente ».

Avec la ville de Lunel, Bessan est ainsi reconnue pour apporter des efforts assidus et efficaces en faveur de la sécurité routière, qu’il s’agisse de la prévention comme de réalisations concrètes.

La Prévention Routière a souhaité valoriser les initiatives des collectivités territoriales luttant activement contre l’insécurité routière. Afin de donner un nouveau souffle à la relation qu’elle entretient avec les villes et villages de France, cette association nationale a décidé de créer ce label en 2017.

Il récompense l’engagement des communes, quelle que soit leur taille, qui développent une politique active de prévention routière, afin d’améliorer la sécurité et la qualité de vie de leurs habitants.

Alors que des panneaux sont déjà en place pour annoncer l’attribution de ce label, il manquait à la ville de recevoir le fameux diplôme. Il a été officiellement remis, il y a quelques jours en mairie, par Pierre Mutel, responsable de la Prévention Routière dans le département de l’Hérault.

Accompagné par des élus et les représentants locaux de la Prévention Routière, le maire a reçu le diplôme en rappelant les efforts de la ville dans ce domaine et son intention de les poursuivre pour conserver ce label.

 

Le 24e rassemblement de motos anciennes

 

La traditionnelle et annuelle sortie des motos rétros, organisée par le club bessanais « L’âne à deux Rooues » (avec deux « o »), aura lieu le dimanche 5 mai 2019 avec un nouveau grand rassemblement.

Pour cette 24e édition, avec le soutien de la ville ainsi que de nombreux partenaires et bénévoles, plus d’une centaine de machines, plus rutilantes les unes que les autres, seront au rendez-vous.

Les vieilles motos, datant toutes de 1960 minimum, seront en provenance de toute la France (Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Bretagne, Alsace…) et elles seront visibles par le grand public sur la place de la Promenade, près du marché dominical déplacé place Sébastopol en raison des travaux en centre-ville. Dès 8h30, les propriétaires se feront un plaisir de montrer leur « joujou ».

Aux alentours de 10h, sera donné le départ d’une grande ballade vers l’arrière-pays de l’Hérault, encadrée et sécurisée par une dynamique équipe de bénévoles. Un repas avec remise de prix clôturera cette journée à la salle des fêtes.

Un rendez-vous ouvert à tous à ne pas manquer.

Contact pour tous renseignements complémentaires au 06 15 86 82 33 ou 04 67 77 49 82.