Bessan

La fourrière animale assure le bien-être des animaux abandonnés


Depuis de nombreuses années, la commune de Bessan participe à la gestion de la fourrière animale intercommunale, propriété du Sivom du canton d’Agde, un regroupement de communes.

La fourrière animale est située sur la commune de Vias et dessert une vingtaine de communes autour d’Agde et de Pézenas, jusqu’à Paulhan.

Le site est composé de vingt boxs avec une capacité d’accueil d’environ trente animaux, principalement des chiens. Un espace est également aménagé pour recevoir les chats.

Son fonctionnement est très simple : lorsqu’un animal est capturé en train d’errer sur la voie publique, il est pris en charge par les agents de la fourrière.

Si aucun propriétaire n’est retrouvé après le délai de garde, les animaux, considérés légalement comme abandonnés, sont tous adoptés par des associations.

Contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas euthanasiés.

La fourrière animale est au service de tous, joignable au 04 67 21 79 46.

Par ailleurs, elle communique les photos des animaux via le site www.sivom-agde.fr ou sur sa page Facebook.

La Gemapi de l’agglomération soigne les cours d’eau du territoire

Depuis 2018, la loi a attribué le bloc de compétences relatif à la Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (Gemapi) à la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée.

Le territoire de l’agglo, dont Bessan, est exposé à un double risque : d’inondation avec un riche réseau hydrographique dont le fleuve Hérault et son bassin versant et de submersion marine.

L’agglo a mis en œuvre des programmes importants d’études, de travaux et d’entretien. Il faut dire que depuis de nombreuses années, l’intercommunalité intervient déjà sur la gestion de nombreux ruisseaux.

Désormais, les actions s’étendent à des linéaires bien plus conséquents. Au fur et à mesure du déploiement de la compétence, l’ensemble des cours d’eau à enjeux environnementaux et de protection des biens et personnes font l’objet de plans de gestion.

C’est ainsi que l’équipe du service Gemapi est intervenue avec efficacité à Bessan sur les cours d’eaux suivants : Négacots, Laval, Tuileries, Cros… Enlèvement des éventuels blocages de branchages et autres coupes sont réalisés en sécurité et efficacité.

Cette action d’entretien participe pleinement à la lutte contre les inondations.

Artisans d’art, Nicolas et Karen Péroche valorisent la création de vitraux


 

Originaires de Monthermé dans le département des Ardennes, Nicolas et Karen Péroche se sont installés il y a quelques années à Bessan.

Nicolas a passé la moitié de sa vie dans une usine robotique. Le système de hiérarchie ne lui convenant pas, un ami lui a alors fait découvrir le métier de verrier, pour lequel il est tombé amoureux.

Depuis 15 ans, il en a fait son métier avec désormais un atelier dans les Ardennes et un à Bessan, avenue de la Gare.

Avec son épouse Karen, ils valorisent le travail du vitrail en mettant en place des formations, même si en ce moment elles ne sont pas accessibles en raison de la situation sanitaire. Ils œuvrent pour des particuliers ou pour d’importants chantiers de restauration de plusieurs mois.

Face au contexte sanitaire actuel, les restaurations de vitraux sont leur principale activité, même si l’échange humain est ce qui leur plait le plus.

Grâce à leurs sessions de formation, ils permettent aux élèves d’obtenir jusqu’au Cap.

C’est leur crédo : « nous essayons vraiment d’amener les amateurs plus loin que le simple côté loisirs créatifs ».

Leur projet est aujourd’hui de pouvoir créer un atelier de soufflage de verre pour compléter leur activité : « il faut être conscient que demain les églises ne seront plus, mais nous sommes quand même sereins, nous croyons au vitrail, un art magnifique ».

Pour les personnes intéressées, il est possible de les contacter au 06 30 35 90 92

ou de consulter leur site web : verre-vitrail.com.

Prochaine séance du conseil municipal avec l’adoption des budgets

La prochaine séance du conseil municipal de la ville de Bessan se tiendra le mardi 6 avril, à 18h30, à la salle des fêtes Aimé Péret.

En raison du contexte sanitaire, la réunion se tiendra à huis-clos et sera diffusée sur les réseaux sociaux.

L’ordre du jour est particulièrement imposant, axé notamment sur l’adoption des différents budgets.

La séance sera marquée par les questions suivantes :

- subventions aux associations locales,

- demande de subvention pour la création du city stade et des vestiaires du stade Casalta,

- participation communale au centre communal d’action sociale,

- refus du transfert de la compétence plan local d’urbanisme à l’agglomération, convention avec le Sdis de l’Hérault.

Le conseil municipal procèdera enfin au vote des taux de fiscalité locale pour l’année 2021 (foncier bâti et foncier bâti) ainsi qu’à l’adoption des différents budgets : budget principal de la ville, celui du parking de la Liberté Jean Balsan et les deux budgets des zones d’aménagement concerté de Namérique et de Saint-Claude.

L’ordre du jour complet est consultable sur le site internet : www.bessan.fr.

Les services publics rapidement adaptés à la nouvelle période de confinement

Décidé par le président de la République le 31 mars, un nouveau confinement est désormais en place jusqu’au 3 mai inclus.

Dès cette annonce, la municipalité s’est adaptée aux nouvelles dispositions sanitaires avec pour objectif d’assurer le meilleur service au public pendant cette période. Du côté de ce qui ne change pas, malgré de nombreux agents en télétravail, la ville a décidé de maintenir les horaires d’accès de ses services et notamment celui de l’hôtel de ville.

Du côté scolaire, si la crèche, les écoles et le collège ont fermé leurs portes, un service de garde a été rapidement mis en place par le service jeunesse. Les enfants de soignants et des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire sont pris en charge au centre de loisirs par des agents municipaux et des enseignants. La crèche des Bambins s’est aussi mobilisée pour trouver des solutions similaires aux foyers concernés.

Désormais, les marchés de plein vent du mardi et du dimanche n’accueillent plus de que des étals alimentaires ou de fleurs. Les commerçants non alimentaires ne peuvent plus exercer leur activité pour une durée d’un mois.

Si les salles associatives restent fermées, les activités sportives en plein air pour les mineurs peuvent se poursuivre. Le port du masque et le couvre-feu restent en place avec des contrôles accrus par les forces de police.

 

=> Le service accueil de la mairie reste un interlocuteur privilégié pour répondre à toutes les interrogations en contactant le 04 67 00 81 81.

De même, des attestations de déplacement dérogatoire sont à la disposition de tout habitant en mairie.

Les réunions des groupes de travail du conseil citoyen ont débuté

Créé officiellement par le conseil municipal l’an dernier, le conseil citoyen participatif a été constitué après un appel à candidatures auprès de toute la population. S’il s’est réuni en format plénier il y a quelques semaines, huit groupes de travail ont été constitués et les premières réunions viennent de démarrer, en mairie, sous la responsabilité de Marie-Laure Lledos, première adjointe au maire.

La quarantaine des membres du conseil citoyen se répartissent autour de thèmes divers et très variés : aménagement du territoire, environnement, sécurité et qualité de vie, vie économique, éducation et jeunesse, solidarités, culture et tourisme ainsi que citoyenneté. Habitants et acteurs locaux (les deux collèges composant la structure citoyenne) sont particulièrement motivés.

D’âges, de quartiers et d’horizons professionnels différents, tous vont apporter leur expérience et favoriser l’expression du plus grand nombre au cœur de la vie locale.

L’objectif majeur du conseil citoyen participatif est d’intégrer la parole des habitants aux politiques publiques touchant au cadre de vie, en se substituant aux structures qui existaient déjà : conseil des sages, relais de quartiers…

Les Bessanais invités à participer à l’enquête publique sur le passage à niveau

Une enquête publique départementale débute le mardi 6 avril en mairie d’Agde, procédure administrative à laquelle les Bessanais sont invités à participer.

En effet, elle concerne la suppression du passage à niveau n°288 sur la commune d’Agde, situé à l’entrée de la localité agathoise côté Bessan. L’enquête va durer 18 jours, jusqu’au vendredi 23 avril prochain.

Le dossier et le registre sont consultables en mairie d’Agde, du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Les personnes intéressées peuvent y prendre connaissance du dossier et consigner leurs observations et propositions à l’attention du commissaire enquêteur, Jean-Pierre Debuire, ingénieur architecte retraité.

Le commissaire enquêteur recevra également le public en marie d’Agde les mardi 6 avril, de 9h à 12h30 ; mardi 12 avril, de 14h30 à 17h30 et vendredi 23 avril, de 14h30 à 17h30.

Pour plus d’informations, il est possible de retrouver tous les éléments de ce dossier en consultant le site internet de la préfecture de l’Hérault, rubrique des enquêtes publiques.

 

Echos de la Tuque Bessan

 

  • Bibliothèque Renée Petit

La bibliothèque Renée Petit, place de la Promenade, est désormais ouverte au public tous les mercredis de 16h à 18h30. Les Bessanais et les personnes intéressées sont invités à venir découvrir les nombreux ouvrages à disposition et à consulter l’activité de la bibliothèque sur la nouvelle page Facebook de l’association.

 

  • Calamité agricole

Le caractère de calamité agricole pour les dommages liés à l’excès de pluies de mai 2020 a été reconnu.

Bessan fait partie de la liste des communes concernées. Les biens impactés sont les pertes de récolte sur olivier.

Les agriculteurs concernés peuvent déposer une demande d’indemnisation auprès de la Ddtm de l’Hérault avant le 8 avril 2021.

Plus d’infos sur le site de la préfecture : herault.gouv.fr.

 

  • Marché du terroir

La mairie de Bessan envisage la création d’un marché à dominante bio et privilégiant les circuits courts en prolongement du marché dominical. Les personnes intéressées sont invitées à adresser leurs candidatures par courrier en mairie.

Pour plus d’informations contacter : André Albertos au 06 22 44 26 90 ou Alexandre Carod au 06 14 89 25 46.

 

  • Inscriptions écoles

Les inscriptions scolaires dans les écoles maternelle et élémentaire pour la rentrée de septembre 2021 (année scolaire 2021-2022) ont débuté. Les formalités à distance par courriel sont privilégiées.

Toutes les informations pratiques sont disponibles sur le site internet de la ville (www.bessan.fr)

ou sur simple demande en contactant le 04 67 00 81 81.

 

Contribuables associés donne une excellente note à la gestion municipale

L’association nationale « Contribuables associés » évalue chaque année les communes de France sur le critère de la dépense publique.

Les municipalités sont-elles économes ou dépensières ?

Pour cela, depuis 2013, elle a créé un argus, consultable sur internet, où chaque citoyen – contribuable peut se faire une idée sur la manière dont leurs édiles gèrent le budget communal.

Cet argus prend en compte la dépense publique par habitant et par année. Plus la commune est dépensière par rapport à la médiane des communes de même taille, plus sa note est faible. A l’inverse, plus elle économise par rapport à cette médiane, plus sa note est élevée. Ces performances de gestion peuvent ensuite être comparées.

Contribuables associés vient d’attribuer la note de 17 sur 20 à Bessan, basée sur les chiffres officiels de l’année 2019, les derniers connus et communiqués par la direction générale des collectivités locales et du ministère de l’économie et des finances.

Un résultat qui sera sans aucun doute évoqué lors de la prochaine séance du conseil municipal, chargée d’adopter les budgets 2021.

 

Des centaines de masques pour enfants offerts à la ville par Groupama

Il y a quelques jours, Serge Thomas, administrateur représentant de la caisse locale Groupama d’Agde regroupant huit communes sur l’Agathois (Agde, Bessan, Florensac, Marseillan, Pinet, Pomerols, Saint-Thibéry et Vias) s’est rendu en mairie à la rencontre de Stéphane Pépin-Bonet, maire, pour remettre un lot de 500 masques à destination des enfants du primaire.

En effet, depuis quelques semaines, Groupama Agde parcourt le territoire pour distribuer pas moins de 4.000 masques au total. La caisse locale est l’organisation territoriale du système mutualiste. Elle assure les sociétaires, soutient le rayonnement de Groupama à travers des actions de prévention, des réunions d’information ou encore, comme aujourd’hui, des dons pour venir en aide aux populations.

En présence de Laurence Thomas, adjointe au maire chargée des affaires sociales et de Chérazade Cerutti de la caisse locale, le maire a été heureux de recevoir ces masques homologués.

Stéphane Pépin-Bonet a remercié les généreux donateurs car ces équipements permettront de soutenir les familles et les enfants qui, quelquefois, abiment leurs masques les rendant, de fait, inefficaces.

Le plateau de Bessan se réveille autour de la protection de l’outarde canepetière

La commune de Bessan intègre plusieurs sites naturels remarquables marqués par le développement de nombreuses espèces de faune et de flore d’intérêt patrimonial à l’échelle régionale, nationale ou européenne. Le plateau de Bessan, site Natura 2000 intitulé « Est et Sud-Est du Biterrois » est géré en partenariat par les agglos Béziers Méditerranée et Hérault Méditerranée.

Il est situé entre Béziers et Agde. A Bessan, le périmètre concerne les ténements Mègeries, Vignes Vieilles et Croix de Redon. C’est un haut lieu pour la conservation de l’outarde canepetière. La municipalité est pleinement engagée dans cette démarche. Dans les mois à venir, elle souhaite d’ailleurs mener un travail sur des actions de communication à destination du grand public.

Il est notamment aussi prévu la mise en place de panneaux de communication sur le terrain mais aussi dans des lieux touristiques. Le but est de mieux faire connaître ce patrimoine naturel avec l’aboutissement de sentiers pédagogiques et d’animations en lien avec de multiples partenaires, afin que chacun puisse ainsi contribuer à son niveau à la préservation de ce patrimoine commun.

Les échos de la Tuque à Bessan

 

  • Calamité agricole

Le caractère de calamité agricole pour les dommages liés à l’excès de pluies de mai 2020 a été reconnu.

Bessan fait partie de la liste des communes concernées. Les biens impactés sont les pertes de récolte sur olivier. Les agriculteurs concernés peuvent déposer une demande d’indemnisation auprès de la Ddtm de l’Hérault avant le 8 avril 2021.

Plus d’infos sur le site de la préfecture : herault.gouv.fr

 

  • Marché bio

La mairie de Bessan envisage la création d’un marché à dominante bio et privilégiant les circuits courts en prolongement du marché dominical. Les personnes intéressées sont invitées à adresser leurs candidatures par courrier en mairie. Elles peuvent également contacter, pour plus d’informations, André Albertos au 06 22 44 26 90 ou Alexandre Carod au 06 14 89 25 46.

 

  • Conseil municipal

La prochaine séance du conseil municipal de la ville de Bessan aura lieu le mardi 6 avril 2021, à 18h30, à la salle des fêtes. A l’ordre du jour : le vote du budget, de la fiscalité et des subventions aux associations. Compte tenu du contexte sanitaire, la séance se tiendra à huis-clos et sera diffusée en direct sur internet. L’ordre du jour complet sera prochainement consultable sur le site de la ville : www.bessan.fr

 

  • Inscriptions écoles

Les inscriptions scolaires dans les écoles maternelle et élémentaire pour la rentrée de septembre 2021 (année scolaire 2021-2022) ont débuté. Les formalités à distance par courriel sont privilégiées.

Toutes les informations pratiques sont disponibles sur le site internet de la ville (www.bessan.fr) ou sur simple demande en contactant le 04 67 00 81 81.

 

 

Des aides financières pour la rénovation énergétique des logements

La réglementation évolue pour favoriser les travaux de rénovation énergétique performants des logements.

Depuis plusieurs années, l’agglo Hérault Méditerranée soutient les propriétaires qui engagent des travaux d’amélioration des logements construits depuis plus de 15 ans, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de travaux de rénovation énergétique : isolation, chauffage, menuiseries...

Si vous êtes propriétaires occupants de votre logement, les nouveautés portent sur une augmentation des aides : mise en place de nouvelles primes pour les passoires thermiques et plafond de dépenses éligibles augmenté de 20.000 à 30.000 euros. Si vous êtes propriétaires bailleurs, vous êtes également éligibles avec des avantages fiscaux pouvant aller jusqu’à 85 % des revenus locatifs.

Il est souvent difficile de s’y retrouver parmi tous les dispositifs. C’est pourquoi l’agglomération a missionné le cabinet Urbanis pour accompagner gratuitement toutes les personnes intéressées dans le cadre d’un projet de travaux.

Pour tous renseignements et avant de commencer son chantier,

contacter la maison de l’habitat au 04 67 21 31 30 ou par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Trois bénévoles méritants médaillés pour leur engagement associatif en mairie

Le comité départemental des médaillés de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif a choisi Bessan pour remettre dernièrement trois distinctions à des bénévoles associatifs du secteur agathois et bessanais.

Monique Agugliaro, nouvelle présidente du comité héraultais, a présidé la sympathique cérémonie tenue dans la salle Paul Salvy de l’hôtel de ville. Elle y a été reçue par Stéphane Pépin-Bonet, maire et Lucie Glomot, conseillère municipale chargée de la vie associative.

Sous la houlette d’Emmanuel Garcia, représentant local de la fédération, trois bénévoles ont été récompensés pour des années de bénévolat, car cet insigne ministériel récompense les actions en faveur de la jeunesse, des sports mais aussi de l’engagement associatif, quelquefois oublié. Le maire a notamment rappelé que la vie bessanaise était rythmée par près d’une centaine d’associations actives, importantes pour leurs missions fédératrices et d’unité sociale.

Les parcours de Rosemarie Bertrand, Geneviève Vaguer et Manuel Rodriguez ont été présentés, respectivement pour des années d’actions à l’élan pétanqueur agathois, à la bibliothèque de Bessan et à l’association des retraités de la basse vallée de l’Hérault.

Tous les trois ont reçu l’échelon bronze de la médaille, non sans avoir été chaleureusement félicités. Pour des raisons sanitaires, pas de moment convivial mais le comité départemental a promis de revenir en terres bessanaises.

Un nouveau chapitre pour le Club lave du collège : la fresque volcanique

Un nouveau chapitre s’ouvre pour le Club lave du collège Victor Hugo de Bessan.

En effet, les collégiens bessanais et viassois vont réaliser une grande fresque volcanique sur un des murs de l’établissement.

Dans le cadre d’un travail à la fois pédagogique et ludique, ils vont d’abord la concevoir puis accomplir l’œuvre monumentale, forte de ses plus belles couleurs.

Selon les professeurs du collège, il s’agira d’un hommage à toutes les générations d’élèves ayant vécu le projet volcanisme au fil du temps.

Un véritable symbole d’une certaine idée de l’école : par les élèves et pour les élèves.

La première étape vient d’être lancée : rassembler les meilleures propositions graphiques et la phrase « symbolique » qui y sera associée.

Le final sera présenté en juin prochain.

Le débroussaillement se prépare dès aujourd’hui pour éviter les incendies

Le feu est une préoccupation omniprésente dans la région méditerranéenne.

Bessan n’échappe pas à la règle et il convient de se prémunir contre les incendies qui viendraient menacer les habitations ou ceux induits par les habitants eux-mêmes.

La mairie tient à rappeler que pour limiter les dommages que pourrait causer le feu, le code forestier oblige les propriétaires situés en zone exposée ou en zone urbaine à débroussailler et à maintenir en état aux abords des constructions de toute nature sur un rayon de 50 mètres.

Cet entretien consiste à couper régulièrement les herbes présentes sur les terrains concernés. Il peut être effectué par les propriétaires eux-mêmes ou par l’intermédiaire d’une entreprise privée, à leurs frais en cas de défaillance.

A noter que depuis quelques années sur l’ensemble du département de l’Hérault, des milliers de propriétaires ont été contrôlés et des contraventions ont été émises à l’encontre de ceux qui n’avaient pas réalisés leurs obligations légales de débroussaillement.

Les services municipaux sont à disposition pour tous conseils quant aux modalités légales de débroussaillement (administration générale, urbanisme ou services techniques).

Philippe Marin, adjoint au maire chargé de l’environnement, des énergies et du développement durable reste également disponible en cas de questions ou pour toute action envers un propriétaire défaillant.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter le 04 67 00 81 81.

Un accueil des nouveaux habitants différent en raison du contexte sanitaire

Chaque année, comme dans la plupart des villes et villages, les élus municipaux accueillent les nouveaux habitants, installés dans la localité. Ce moment de partage et de convivialité demeure aussi un rendez-vous apprécié permettant à ces nouveaux Bessanais de découvrir l’histoire, le patrimoine, les services, l’attractivité et la vitalité sociale et économique de la commune.

Compte tenu du contexte sanitaire, l’équipe municipale a fait évoluer cet événement municipal, auquel s’associe l’association La Guilde 2 Bessan, vouée au patrimoine et traditions.

Nouveauté majeure, les familles concernées ont reçu dans les semaines passées un panier de bienvenue à domicile, préparé par Micheline Izquierdo, conseillère municipale chargée de l’accueil des nouveaux habitants.

En respect des règles sanitaires du moment, les néo-habitants ne seront pas reçus ce dimanche 28 mars en mairie mais à la salle des fêtes Aimé Péret, plus spacieuse et adaptée.

Reportée à plusieurs reprises, la matinée dominicale sera rythmée par une visite guidée du centre-ville en petits groupes puis une rencontre avec le maire et ses élus.

Les floralies de retour avec une journée d’échanges autour du printemps

  

Le rendez-vous tant attendu par les amoureux de la nature, des plantes et des fleurs approche.

Le samedi 27 mars, Bessan renouera avec l’organisation de floralies.

A cette occasion, une bourse aux plantes sera également organisée pour la première fois où l’on pourra troquer entre amateurs. Le rendez-vous organisé par la municipalité, dans le respect des règles sanitaires autour des protocoles liés aux marchés de plein air, se tiendra sur la Promenade et ses abords.

L’objectif de « Tuque en fleurs » est de réunir en un même lieu des professionnels avec leurs cultures ainsi que des jardiniers passionnés, ces derniers pouvant échanger plantes, graines, boutures, bulbes, rhizomes, rejets, drageons…

Entièrement en plein air et sans animation pour respecter les consignes du moment, le marché aux fleurs se déroulera toute la journée, de 9h à 17h.

Comme l’annonce la jolie affiche du rendez-vous, le printemps et ses senteurs seront d’actualité.

 

è Pour tous renseignements sur la Tuque en Fleurs, contacter Annie Laguna, conseillère municipale déléguée au cadre de vie citoyen, au 06 11 20 24 35.

Une balade occitane rafraichissante dans les rues du village

 

Aquí es Bessan ! Initié par la conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie du département en lien avec le centre communal d’action sociale, un rendez-vous original et apprécié a été récemment proposé aux seniors.

Compte tenu du contexte sanitaire, seules vingt personnes ont pu y participer. Elles ne le regrettent pas, tant cette balade occitane dans les rues du village a été fabuleuse.

Malgré un vent rafraichissant, les artistes Joanda et Maud Curassier ont mis en lumière à la fois l’histoire et le patrimoine.

Le spectacle a guidé les visiteurs autour de tableaux inattendus, surprenants et toujours empreints de vérités historiques. Les saynètes ont été présentées à la Promenade, Fontaine, dans le centre historique ou encore au cœur de l’église et dans l’ancienne école des frères.

Il s’agissait d’une façon originale, et en musique, de découvrir l’incroyable philosophie des troubadours, les sages secrets des cathares occitans et le faste du plus grand vignoble du monde.

Les participants ont également apprécié les légendes des animaux totems, la richesse du patrimoine bâti ou encore les marques insoupçonnées de la langue occitane.

Un bel événement en ces temps de restriction !

Deux croix du combattant décernées lors de la cérémonie du 19 Mars

Comme à l’habitude, la traditionnelle commémoration du 19 mars, journée nationale d’hommage aux morts pour la France lors de la guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie, s’est tenue à Bessan sur le parvis du monument du Souvenir, avenue de la Victoire. Une cérémonie assez particulière compte tenu des conditions sanitaires du moment.

C’est en effet en comité restreint que s’est déroulé l’événement, sous la présidence du maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet et du président du comité local de la Fnaca, Fernand Cambra.

Malgré ce contexte, montée des couleurs, minute de silence et dépôt de gerbes ont rythmé ce rendez-vous visant à rendre hommage aux morts pour la France.

Un recueillement particulier a été respecté en mémoire de Léonce Estournet, unique Bessanais tombé lors de ces tragiques événements.

Par ailleurs, des distinctions ont été remises à deux adhérents du comité local de la Fnaca de Bessan.

La croix du combattant a été officiellement décernée à Jacques Baccou et à Alain Herrouart avant que la Marseillaise ne clôture la séance.