Bessan

La ville, l’agglo et la région s’engagent pour l’avenir de la commune

  

Bourg-centre : c’est le nom d’un dispositif contractuel qui va prochainement être signé entre le maire de Bessan, le président de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée et la présidente de la région Occitanie - Pyrénées Méditerranée. La commune devient la première de l’agglomération à s’engager dans ce partenariat, source de financements à venir de la part du conseil régional.

Créé par la région, les domaines d’intervention sont particulièrement nombreux : aménagement du territoire, actions environnementales, requalification du centre urbain, développement du tourisme, amélioration des équipements sportifs… Une occasion pour Bessan de mettre en avant ses atouts et de programmer ses futurs investissements.

La signature officielle de ce nouveau partenariat, qui concernera d’autres communes de l’agglo dans les mois à venir, sera paraphée le lundi 2 septembre prochain, à 16h30, à la base de loisirs de la Guinguette. Stéphane Pépin-Bonet, maire, y accueillera Gilles D’Ettore, président de l’intercommunalité et Florence Brutus, vice-présidente de la région, représentant Carole Delga.

 

Assemblée générale de l'association Terres de Touroulle

L'assemblée générale de l'association Terres de Touroulle se déroulera vendredi 6 Septembre à 18 H 00 au local de l'association (centre social).
 
A l'ordre du jour : compte rendu moral et financier, projets de 2019/2020.
La présence de tous les membres est requise.
 
A noter que pour sa première manifestation, Terres de Touroulle participera au Forum des Associations le dimanche 8 Septembre à Bessan et sera ravie de vous y accueillir.

Les totems de l’agglo s’exposent avant leur grand défilé ce samedi


 Le dernier jour du mois d’août sera marqué par un événement convivial, patrimonial et touristique de taille. Ce samedi 31 août a été choisi pour le tout premier rassemblement des animaux totémiques de l’agglomération Hérault Méditerranée. Bessan a l’honneur d’accueillir ce rendez-vous mettant en valeur les traditions immatérielles des vingt villes et villages du territoire intercommunal.

En effet, si les regroupements d’animaux totémiques sont réguliers dans le département, l’originalité du rendez-vous est de regrouper, pour la première fois, uniquement les totems de l’agglomération Hérault Méditerranée, avec le soutien de l’agglo, de la ville et de l’office de tourisme Cap d’Agde Méditerranée. C’est à l’initiative de la mairie qu’une dizaine d’animaux totems seront présents pour une fête populaire.

Du Poulain de Pézenas au Biou de Portiragnes en passant par le Chevalet de Florensac, le chien de Saint-Pons de Mauchiens, sans oublier l’Âne de Bessan bien entendu, tous déambuleront avec leurs groupes respectifs et les musiciens indispensables à leur évolution, dès 17h, en cœur de ville, devant l’hôtel de ville. Le défilé se dirigera ensuite jusqu’à la Guinguette, avec également la présence de la Bande à Béziers.

 →A noter également, des kakémonos géants viennent d’être installés dans la Grand’rue pour mieux découvrir les animaux totémiques présents lors de ce rassemblement.

 

Les visites guidées rythment l’attractivité patrimoniale de la cité bessanaise

Elles obtiennent à chaque fois un beau succès. Qu’elles soient organisées par la ville, l’office de tourisme intercommunal ou par l’association La Guilde, les visites guidées du centre historique de Bessan connaissent un vif attrait qui ne se dément pas, demeurant des rendez-vous incontournables tout au long de l’année pour promouvoir la commune et son cœur historique.

La dernière visite, organisée dans le cadre de la fête locale de la Saint-Laurent, n’a pas dérogé à la règle. Un nouveau groupe d’une soixantaine de personnes a pu mieux découvrir les richesses du centre ancien. Au départ de l’hôtel de ville, ces rendez-vous permettent de cheminer dans les vieilles rues et de terminer ce périple en l’église Saint-Pierre, classée au titre des monuments historiques.

Deux nouvelles visites, gratuites et ouvertes à tous, seront proposées dans les prochaines semaines :

La première dans le cadre des journées européennes du patrimoine, le dimanche 22 septembre, à 10h, au départ de la mairie, organisée par l’association La Guilde.

La seconde, le dimanche 17 novembre, en matinée, dans le cadre de l’accueil des nouveaux habitants.

Le tennis-club rend un hommage émouvant à Joseph Ballester


Après la réhabilitation des deux courts de tennis il y a quelques années, de récents aménagements ont été réalisés sur le site municipal du Puech-Méjà, mis à disposition et géré par l’association sportive du Tennis-club Bessanais. Un bloc sanitaire digne de ce nom est maintenant disponible pour apporter un meilleur confort à l’ensemble des utilisateurs, complétant les équipements existants. L’accessibilité a également été améliorée autour du club-house.

Pour symboliquement marquer ces investissements, mais aussi pour rendre hommage à un ancien joueur, le club-house a été baptisé au nom de Joseph Ballester. Cette demande des dirigeants est apparue comme une évidence pour les élus, dont Stéphane Pépin-Bonet, maire et Eric Millan, adjoint au maire chargé des sports, présents sur place aux côtés de nombreuses personnes, réunies autour d’Isabelle Fontaine, la présidente du club.

En présence de son frère Henri Ballester, c’est un émouvant hommage qui a été rendu à cet ancien joueur ayant marqué le club de sa présence, de ses qualités humaines et sportives, mais aussi de son tempérament. Comme l’a dit son frère au cours de la sympathique cérémonie, Joseph aurait certainement été très ému par ce témoignage d’affection et n’aurait pas manqué de lancer son habituel et joyeux « Sacre Bleu » !

 

Les informations pratiques de la rentrée scolaire dans la localité

 

 

La rentrée scolaire 2019-2020 sera marquée par l’ouverture de la nouvelle école maternelle Georges Bégou le lundi 2 septembre prochain, avec une inauguration officielle dans la foulée, le vendredi 6 septembre, à 11h, par le maire et le sous-préfet.

Cette ouverture a notamment nécessité la réorganisation des horaires des deux écoles (maternelle et élémentaire), afin de faciliter au mieux la vie des familles.

L’école maternelle Georges Bégou débutera la classe à 8h40 jusqu’à 11h40, puis de 13h40 à 16h40. Du côté de l’école élémentaire Victor Hugo, la classe débutera à 8h55 jusqu’à 11h55 et de 13h55 à 16h55.

Comme à l’habitude, les accueils de loisirs périscolaires (Alp) seront en place dès le premier jour de la rentrée, soit le lundi 2 septembre.

Ils proposent trois temps avec paiement selon le quotient familial du foyer :

- dès 7h30 jusqu’au début des cours, le midi avec repas ou sans repas et le soir à la fin des cours jusqu’à 18h30.

- une étude assistée est également proposée, de 16h55 à 17h55, pour les enfants fréquentant l’école élémentaire. Si les parents le souhaitent, les enfants pourront se rendre ensuite à l’Alp de 17h55 à 18h30. L’étude est assurée par du personnel qualifié qui s’adapte au niveau et besoins de chaque élève.

Les inscriptions (au minimum sept jours avant la date souhaitée) se font prioritairement via le Portail Familles internet (http://bessan.portail-familles.net), dont un lien est accessible depuis le site internet de la commune : www.bessan.fr. Les codes d’accès sont à retirer auprès du service jeunesse.

Tous les tarifs sont disponibles sur simple demande ou consultables également sur le Portail Familles. En cas de questions sur les modalités de rentrée de chaque établissement, il convient de consulter les panneaux d’affichage de la maternelle, de l’élémentaire et du collège.

Inauguration à venir de la nouvelle école maternelle Georges Bégou


 Les services municipaux s’activent pour terminer les préparatifs de l’ouverture de la nouvelle école maternelle, dont la construction vient de s’achever à peine.

L’inauguration officielle va se tenir dans la foulée de la rentrée, puisque de nombreuses personnalités ont été invitées le vendredi 6 septembre, à 11h.

A cette occasion, Stéphane Pépin-Bonet, maire et Christian Pouget, sous-préfet de Béziers, couperont le ruban inaugural de ce nouvel équipement scolaire flambant neuf.

Cette école, située route de Montblanc, est composée de huit classes : à ce jour, seules six sont occupées, anticipant le développement démographique et les éventuelles créations de classe par l’éducation nationale dans l’avenir. Elle comprend également une grande salle de motricité, des espaces sanitaires, des dortoirs pour la sieste des tout-petits, un restaurant scolaire intégré avec son réfectoire, une cour spacieuse équipée de jeux, des bureaux et salles de travail pour les enseignants et le personnel…

Le volet périscolaire n’a pas été omis, puisqu’un grand espace a été réservé à l’Accueil de loisirs périscolaires (Alp). Lors de la séance inaugurale, elle prendra le nom de Georges Bégou. Cet enfant de Bessan, disparu en 2010 à l’âge de 70 ans, est un ancien écrivain et journaliste de télévision, ayant eu notamment en charge le service culturel d’Antenne 2 puis France 2. Sa famille sera présente pour un moment à la fois symbolique et très émouvant.

Ce jour : Séance publique du conseil municipal

La prochaine séance publique du conseil municipal de la ville de Bessan se tiendra ce mercredi 28 août 2019, à 18h30, en mairie (rez-de-chaussée). 

L'ordre du jour sera le suivant : attribution du marché des travaux pour la requalification du centre-ville, engagement d'une consultation d'entreprises pour travaux de voirie, convention de mises à disposition de personnels au centre communal d'action sociale, rapport d'activités du Sivom du canton d'Agde ; décisions prises par le maire dans le cadre de ses délégations, vente de concessions au cimetière.

Le forum des associations du 8 septembre se prépare activement


 Le prochain forum des associations bessanaises se tiendra le dimanche 8 septembre, à partir de 9h, sur la place de la Promenade. Afin de s’y inscrire, les présidents d’associations ont récemment reçu un courrier à retourner en mairie. Vu le nombre croissant de participants chaque année, il est fort probable que le matériel mis à disposition par la municipalité soit attribué en quantité limitée afin que les toutes associations désireuses de participer puissent être présentes.

La ville de Bessan, composée à ce jour de 5.065 habitants, compte plus de 90 associations actives et dynamiques. Ce rendez-vous annuel est donc l’occasion pour le riche tissu associatif local de se faire connaître et pourquoi pas de recueillir de nouveaux membres. Comme à l’habitude, la matinée se clôturera par un repas convivial pris en commun sur la place de la Promenade.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Eric Millan, adjoint au maire,

au 06 16 63 68 34 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Les totems de l’agglo en fête le 31 août en centre-ville et à la Guinguette

 

Le dernier jour du mois d’août sera marqué par un événement convivial, patrimonial et touristique de taille. Le samedi 31 août a été choisi pour le tout premier rassemblement des animaux totémiques de l’agglomération Hérault Méditerranée. Bessan a l’honneur d’accueillir ce rendez-vous mettant en valeur les traditions immatérielles des vingt villes et villages du territoire intercommunal.

En effet, si les regroupements d’animaux totémiques sont réguliers dans le département, l’originalité du rendez-vous est de regrouper, pour la première fois, uniquement les totems de l’agglomération Hérault Méditerranée, avec le soutien de l’agglo, de la ville et de l’office de tourisme Cap d’Agde Méditerranée. C’est à l’initiative de la mairie qu’une dizaine d’animaux totems seront présents pour une fête populaire.

Du Poulain de Pézenas au Biou de Portiragnes en passant par le Chevalet de Florensac, le chien de Saint-Pons de Mauchiens, sans oublier l’Âne de Bessan bien entendu, tous déambuleront avec leurs groupes respectifs et les musiciens indispensables à leur évolution, dès 17h, en cœur de ville, devant l’hôtel de ville. Le défilé se dirigera ensuite jusqu’à la Guinguette, avec également la présence de la Bande à Béziers.

 A noter également, qu’à partir de mi-août, des kakémonos géants seront installés dans la Grand’rue pour mieux découvrir les animaux totémiques présents lors de ce rassemblement. Pour toute information complémentaire, contacter Ronny Despature, conseiller municipal, au 06 35 46 77 46.

 

Baptême du local du tennis-club en hommage à Joseph Ballester


Après la réhabilitation des deux courts de tennis il y a quelques années, des aménagements viennent d’être réalisés sur le site municipal du Puech Méjà, mis à disposition et géré par l’association sportive du Tennis-club Bessanais. Des sanitaires ont été notamment créés par les services techniques de la mairie, apportant un meilleur confort et une accessibilité améliorée autour du club-house.

Le club-house qui va prendre le nom du regretté Joseph Ballester. A la demande des dirigeants, la municipalité a décidé de donner le nom de cet ancien joueur ayant marqué de sa présence et son tempérament l’histoire du club.

Ce baptême aura lieu ce dimanche 25 août 2019, à 11h. Une occasion pour les responsables de faire un bilan de ses activités. La population est invitée à assister à ce rendez-vous.

 

Le site archéologique de la Monédière continue de dévoiler ses secrets

Cette année encore, la municipalité a souhaité faire découvrir le site archéologique de la Monédière au public, à travers une journée « portes ouvertes » composée de quatre visites guidées. Près d’une centaine de visiteurs ont pu découvrir ce site unique en son genre et, à cette occasion, le travail des archéologues, les explications et les hypothèses sur les nouvelles découvertes ont été dévoilés. Rappelons que la Monédière, bien connu des initiés, est sujet de fouilles d’été depuis 2017.

Cinq semaines durant la période estivale, dans le cadre de fouilles programmées, c’est le docteur en archéologie, Alexandre Beylier qui porte le projet avec l’appui de différentes instances faisant autorités dans le domaine de l’archéologie, lesquelles financent en partie l’opération aux côtés de la Région Occitanie, du département de l’Hérault, de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée et de la ville de Bessan. Des recherches auxquelles participent trente étudiants originaires de toute la France.

Ce travail de longue haleine permet l’étude de tout un quartier d’habitat de l’âge du Fer, occupé aux VIe et Ve siècle avant J.-C, et met progressivement à jour un imposant fossé défensif. Une des entrées de la cité a été trouvée, ainsi qu’une fosse, réceptacle de dépôts rituels uniques en leur genre, laissant soupçonner la présence sur place d’une population grecque, mêlée aux autochtones. Un ensemble de maisons implantées de façon structurées a été également découvertes.

Ces habitations, absidiales ou quadrangulaires, à soubassement en pierres basaltiques et élévation en briques crues renvoient à différents modèles qui attestent d’influences multiples (méditerranéennes, celtiques…). Les fouilles 2019 ont permis d’aller plus loin dans la connaissance des lieux, faisant de la Monédière un site de référence, tant par la qualité des objets découverts que par leur quantité. La Monédière, pour sûr, était un lieu d’échange de première importance à cette époque.

Infos Pratiques : Une rentrée scolaire marquée par l’ouverture de la nouvelle école maternelle

 

La rentrée scolaire 2019-2020 sera marquée par l’ouverture de la nouvelle école maternelle Georges Bégou le lundi 2 septembre prochain, avec une inauguration officielle dans la foulée, le vendredi 6 septembre, à 11h, par le maire et le sous-préfet.

Cette ouverture a notamment nécessité la réorganisation des horaires des deux écoles (maternelle et élémentaire), afin de faciliter au mieux la vie des familles :

- L’école maternelle Georges Bégou débutera la classe à 8h40 jusqu’à 11h40, puis de 13h40 à 16h40.

- Du côté de l’école élémentaire Victor Hugo, la classe débutera à 8h55 jusqu’à 11h55 et de 13h55 à 16h55.

Comme à l’habitude, les accueils de loisirs périscolaires (Alp) seront en place dès le premier jour de la rentrée, soit le lundi 2 septembre. Ils proposent trois temps avec paiement selon le quotient familial du foyer : dès 7h30 jusqu’au début des cours, le midi avec repas ou sans repas et le soir à la fin des cours jusqu’à 18h30. Une étude assistée est également proposée, de 16h55 à 17h55, pour les enfants fréquentant l’école élémentaire. Si les parents le souhaitent, les enfants pourront se rendre ensuite à l’Alp de 17h55 à 18h30. L’étude est assurée par du personnel qualifié qui s’adapte au niveau et besoins de chaque élève.

Les inscriptions (au minimum sept jours avant la date souhaitée) se font prioritairement via le Portail Familles internet (http://bessan.portail-familles.net), dont un lien est accessible depuis le site internet de la commune : www.bessan.fr. Les codes d’accès sont à retirer auprès du service jeunesse. Tous les tarifs sont disponibles sur simple demande ou consultables également sur le Portail Familles. En cas de questions sur les modalités de rentrée de chaque établissement, il convient de consulter les panneaux d’affichage de la maternelle, de l’élémentaire et du collège.

Les finales du championnat de l’Hérault de tambourin à Bessan

 

 

Le terrain de tambourin Ernest Coste, situé à l’entrée de ville côté Agde, accueillera le dimanche 1er septembre 2019 les finales des championnats de l’Hérault de sport tambourin. Deux rencontres sont programmées : à 11h, la finale de championnat H2M et, à 15h, la finale de championnat H1M Les finales seront commentées et les prix remis à l’issue de chaque rencontre, en lien entre le comité « Sport Tambourin Hérault » et le club « Bessan Tambourin ».

Il faut dire que le jeu de balle au tambourin est un sport centenaire dans la cité bessanaise. Le club local est né en 1905 et bénéficie d’un superbe terrain de jeu, baptisé en 1995, du nom d’Ernest Coste, ancien maire de Bessan. Entièrement rénové il y a deux ans par la municipalité, il permet la pratique et le développement de ce sport traditionnel autour des membres dynamiques du club.

Pour tous renseignements sur les finales départementales à venir, contactez le 04 67 67 49 76.

→ A noter que deux équipes bessanaises seront en finale de coupe de l’Hérault ce dimanche 25 août 2019, sur le terrain de Castelnau de Guers : à 11H pour l’équipe hommes et à 15h pour les féminines.

Les Bessanais sont invités à aller les encourager.

 

La procession de Notre-Dame des Vignes a marqué l’union villageoise

 

 

Portée par des croyants et des non-croyants, la vierge de Notre-Dame des Vignes marque le jour de l’Assomption dans la localité. La procession nocturne, initiée il y a quelques années par la communauté paroissiale, a une nouvelle fois rassemblé de nombreuses personnes, bien plus que l’année précédente. Autour du père Jean Barthès, ce rendez-vous à la fois spirituel et villageois, a débuté au sein de l’église Saint-Pierre, avec un prélude musical de belle qualité.

Lumignons en main, tous les participants ont ensuite suivi les musiciens et les porteurs de la vierge dans le cadre d’un cortège bienveillant, passant devant l’hôtel de ville, la croix de la mission jusqu’à la statue de Notre-Dame des Vignes. Là, sur place, un moment de recueillement et de prières a été observé devant celle qui semble protéger le village des calamités agricoles. A l’issue de la procession, le verre de l’amitié a été levé, non sans se féliciter de l’union villageoise réalisée avec succès lors de cette soirée.

 

Les jumelages toujours fidèles à la fête locale de la Saint-Laurent

 

 

Les deux jumelages bessanais ont fortement marqué la récente fête locale de la Saint-Laurent. Les villes jumelées de Bessans en Savoie et de Remich au Luxembourg ont été très présentes tout au long des festivités, avec la présence de leurs délégations toujours fidèles. Côté luxembourgeois, après la venue du maire de Remich, Jacques Sitz, l’année dernière, un groupe des amis du jumelage était dans l’Hérault lors de la traditionnelle cérémonie des bouquets. Ils en ont profité pour décerner l’écharpe remichoise au maire, au maire honoraire et à Vincent Burlet et Dany Cambra, chevilles ouvrières du jumelage à Bessan.

Côté Savoyards, comme à son habitude, le jeune maire de Bessans, Jérémy Tracq, a suivi de près toutes les festivités, participant même à la distribution des fougasses du dimanche ! De son côté, Daniel Personnaz, président du comité de jumelage de Savoie, a profité du séjour pour rencontrer les élus mais aussi les associations, dont celle de la Guilde, afin de tisser des liens au niveau du patrimoine. Des échanges sur le sujet sont prévus dans les prochaines semaines. La culture locale fera ainsi partie de la prochaine revue éditée par l’association savoyarde « Bessans, Jadis et Aujourd’hui ».

Les remerciements de la municipalité après le succès de la fête

Du samedi 10 au mercredi 14 août derniers, comme chaque année pour la Saint-Laurent (patron du village), les Bessanaises et les Bessanais étaient en fête autour de leurs ânes totémiques et de leurs traditions. Durant cinq jours de liesse populaire, la ville a vécu aux rythmes des traditions, festivités, fête foraine, bals gratuits, animations diverses… pour le plus grand plaisir des jeunes et des moins jeunes. Grâce à un temps particulièrement ensoleillé, cette édition 2019 a connu un beau succès populaire, tant en raison de la réussite des rendez-vous proposés, de la forte affluence rencontrée et de la bonne tenue des participants.

A cette occasion, Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et la municipalité tiennent à remercier le comité des fêtes, les amis de l’âne, les forains, les forces de sécurité, les cafetiers, toutes les associations engagées dans l’organisation, ainsi que toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont participé à l’organisation cette fête, laquelle demeure un des points forts de la vie locale. Une mention particulière est attribuée aux chefs de jeunesse et aux demoiselles d’honneur, et à leurs amis et proches, lesquels ont parfaitement joué leur rôle avec sérieux, maintien des traditions et nouveautés bien appréciées.

Les traditions ont à nouveau mobilisé tout le village pour la fête locale

Quelle belle fête : à la fois émouvante et populaire, particulièrement marquée par l’affluence et les traditions ayant fédéré tout le village. Le premier bilan de l’édition 2019 de la fête locale de Saint-Laurent apparait extrêmement positif pour l’ensemble des partenaires impliqués dans son organisation. Le programme des festivités préparé par la mairie, le comité des fêtes, les forains et les amis de l’âne (et beaucoup d’autres partenaires associés), a favorisé une fête votive toujours orientée autour de l’âne totémique, ce qui fait son principal attrait et succès.

Le point essentiel a d’abord été l’affluence, très importante à certains moments des réjouissances. Les Bessanais, touristes et habitants des communes voisines sont venus nombreux avec des pics de fréquentation élevés lors de la tournée de l’âne, de la première soirée sur la Promenade, de la cérémonie des bouquets, de la pêche à la truite ou de l’apéritif des forains avec le petit âne. La jeunesse, exemplaire à bien des égards, a été à la hauteur des attentes et a perpétué les traditions de belle manière, sans fausse note au niveau de la sécurité. Aucun problème majeur n’a été observé durant les cinq jours de festivités.

Familiale et populaire : voilà les clefs de la réussite de cette fête ancestrale qui évolue aussi au fil des ans et se modernise grâce à l’implication de tous les partenaires. Les organisateurs feront prochainement un bilan complet en mairie, autour du maire, du comité des fêtes et des amis de l’âne, pour affiner les points positifs et pour en améliorer d’autres.

D’ores et déjà, les regards se tournent vers l’année 2020 puisque les dates de la prochaine fête sont connues : elle aura lieu du samedi 8 au mercredi 12 août. Dès le mois de février, les chefs de jeunesse et les demoiselles d’honneur seront élus. Pour que vive les traditions !

Eglise Saint-Pierre de Bessan : un clocher dont on peut être fier !

On ne saurait si bien écrire que le Bessanais peut être fier de son clocher car celui-ci comporte des éléments architecturaux assez rares pour être cités. De plus, et depuis le 13 décembre 2016, c’est l’ensemble de l’église qui est classée à l’inventaire des Monuments Historiques. Cet évènement vient conforter le fait que la partie basse du clocher est d’une architecture très ancienne, par la force du temps devenue presque unique dans la région, et surtout, remarquable.

En effet, la partie la plus ancienne datant du XIème siècle est agrémentée en son sommet d’arcatures lombardes. Ces petites arcades faites pour rigidifier le mur, plus que pour soutenir l’édifice, sont garnies de modillons sculptés alternativement de têtes d’animaux et d’autres composantes. Ce style, commun dans les constructions d’églises de cette époque, est, de plus, orné de parties d’une couleur brunâtre composées de scories de lave. Architecturalement on dit que ces arcatures lombardes présentent des modénatures bi-chromes. Ce style un peu particulier constituait une frise au sommet de chaque étage d’un clocher et n’est plus visible que dans une seule autre commune du département : Puissalicon.

Dans ce village, ce qui est communément appelé « la tour romane du XIe » n’est autre que le clocher à 5 étages d’une ancienne église construite avec les matériaux des environs, mais comportant les mêmes arcatures et modénatures bi-chromes. Cela laisse à penser que le clocher de l’église de Bessan pouvait comporter autant d’étages que sa « cousine » de Puissalicon. Et c’est bien la preuve que la base du clocher de Bessan n’est pas la tour de l’ancien château féodal, mais bien le clocher de l’ancienne église, détruite et saccagée puis reconstruite à partir du XIIème siècle en commençant d’abord par l’abside et le chœur, et ensuite par la nef aux XIIIème et XIVème siècles. D’ailleurs, les poutres et chevrons peints découverts lors des travaux de 1993 sont très probablement de cette époque et se retrouvent aussi chez une autre « cousine », dans l’église de Saint Pons de Mauchiens.

Pour cette dernière, la découverte est récente et des études tentent de démontrer leur similitude. Deux éléments qui confortent l’idée que le clocher de l’église Saint Pierre de Bessan est un des plus anciens de la région. Déjà qu’il porte la cloche la plus ancienne du département, voilà donc de quoi permettre aux Bessanais d’en être fiers ! Texte d’Antoine Iniguez.

Avec le conseil départemental de l’Hérault, la fibre optique arrive

Le chantier est d’une envergure inédite dans le département. Hérault Numérique est le nom du réseau qui va raccorder l’ensemble des Héraultais à la fibre optique. La société « Covage » a reçu délégation du conseil départemental en février 2018 pour concevoir, établir et exploiter le réseau. Cela permettra aux 286 communes délaissées par les opérateurs privés d’accéder au Très Haut Débit.

Ce réseau de 8.100 kilomètres sera déployé par étape jusqu’en 2022. Bessan en fait bien évidemment partie. Avec ce programme, tous les habitants seront raccordés. Pendant ce temps, la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée oeuvre également dans ce domaine en installant la fibre dans ses parcs d’activités et en raccordant les hôtels de ville et écoles du territoire. La modernité avance !