Bessan

La Guinguette séduit entre restauration et nouvelles activités fluviales

   

Depuis juin dernier, la saison estivale bat son plein à la base de loisirs de la Guinguette… et celle-ci reste ouverte jusqu’à la fin du mois de septembre ! Sous une terrasse ombragée et confortablement installés, il est possible de déguster des formules repas en faisant un choix dans une carte particulièrement gourmande. Avec des tarifs offrant la possibilité au plus grand nombre de profiter d’un moment agréable dans ces lieux, Pierre Valette et son équipe proposent des assiettes pleines de fraîcheur et d’originalité.

Pour les loisirs et afin de découvrir le fleuve Hérault ou ses berges, les nouveautés fluviales semblent avoir séduit les locaux comme les touristes. Canoë, paddle, kayak, pédalo… il est désormais possible de partir en ballade sur le fleuve avec « Bessan Aventure ». Seul ou en famille, en mode initiation, découverte ou randonnée, ces activités sont ouvertes dès l’âge de 4 ans accompagné par un adulte ou dès 12 ans, avec port du gilet obligatoire. Corentin assure l’accueil du public de 9h30 à 20h en continu.

 Pour contacter la base de loisirs de la Guinguette, lieu municipal situé chemin de l’Allée, 

contacter le 04 67 77 43 93.

Pour la partie « Bessan Aventure », contacter le 06 04 49 76 54.

 

Agenda des animations du mois d’août


 

Jeudi 15 : dès 20h30, procession de Notre-Dame-des- Vignes dans les rues de Bessan, organisée par la paroisse Saint-André Chemin des Romieux. Départ depuis l’église Saint-Pierre à 21h.

 

Dimanche 25 : 11h, baptême du club-house du Tennis-Club Bessanais au nom de Joseph Ballester avec le verre de l’amitié partagé à l’issue de cette cérémonie organisée par la ville, associée au club local de tennis.

 

Dimanche 25 : 15h, concours départemental de pétanque en triplettes seniors à l’espace des Peupliers Victor Goudou, organisé par la Boule Bessanaise.

 

Samedi 31 : 17h, rassemblement des animaux totémiques de l’agglomération Hérault Méditerranée au départ du centre-ville jusqu’à la Guinguette.

Notre Dame des Vignes qui protège Bessan sera honorée le 15 août


La vierge de Notre-Dame des Vignes trône à l’angle des rues Victor Hugo et des Anciennes Ecoles depuis les années 1980. Depuis le 5 décembre 1982 précisément, jour où elle fut inaugurée. Elle a la particularité d’avoir été financée par souscription publique, autour d’un projet initié à la demande du prêtre de l’époque Raymond Combes. Œuvre de J.S. Hartmann et E. Boissier, elle a pour ambition de protéger Bessan des calamités agricoles, lesquelles ont quelquefois dévastées les villages voisins. Jusque-ici, croyants ou pas constatent que le village a toujours été épargné de la grêle ou du gel.

Depuis plusieurs années, la communauté paroissiale invite à une procession autour de Notre Dame des Vignes. Cette année, la fête locale se terminant le 14 août, la soirée paroissiale aura lieu le jeudi 15 août, toujours en soirée. La rencontre débutera à 20h30 au cœur de l’église Saint-Pierre, avant un départ de la procession à 21h. Comme à l’habitude, la vierge, portée par des fidèles et des non-croyants, entamera son périple dans les rues de la cité. Dirigée par le père Jean Barthès, le cortège s’arrêtera à plusieurs reprises jusqu’en direction de la statue de Notre Dame des Vignes pour une courte cérémonie fédératrice.

Les traditions bessanaises portées très haut lors de la cérémonie des bouquets

 

 

C’est un véritable moment d’émotion et de partage populaire qui a été vécu ce dimanche à Bessan, au cœur de la ville, place de la Promenade. Les Bessanaises et les Bessanais, autour de nombreuses personnalités, ont fortement accompagné Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et son conseil municipal, dans l’esprit festif de leur belle fête locale de Saint-Laurent. Le premier magistrat a présidé les cérémonies, dès le matin, avec la bénédiction de l’âne de Bessan par le père Jean Barthès. A l’issue de l’office religieux, tous les ingrédients étaient réunis pour un grand moment en présence d’une foule compacte et des personnalités venues de tous bords.

Pour cette cérémonie, on notait la présence d’Henri Cabanel, sénateur de l’Hérault ; Hussein Bourgi, Géraldine D’Ettore et René Moréno, conseillers régionaux d’Occitanie ; Gilles D’Ettore, président de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée ; Sébastien Frey et Marie-Christine Fabre de Roussac, conseillers départementaux de l’Hérault ; de nombreux maires venus en voisins de Saint-Thibéry, Agde, Pézenas, Péret, Fontès, Aumes ; Jérémy Tracq, maire de Bessans en Savoie, de représentants de la ville de Remich au Luxembourg et des élus des communes d’Agde, Nézignan l’Evêque, Vias…

Après la danse de l’âne de Bessan, celle du petit âne et la remise des bouquets à la municipalité par les chefs de jeunesse et demoiselles d’honneur, Stéphane Pépin-Bonet a axé sa dernière intervention du mandat municipal sur les traditions et la forte âme villageoise, rappelant notamment avec ferveur : « individuellement, nous ne sommes rien. Collectivement, nous portons Bessan vers le meilleur. Vous êtes les forces vives qui font exister notre commune. Grâce à vous, nous démontrons que bien ancrés dans nos valeurs, nous oublions l’individualisme pour suivre un bout de chemin en commun, au-delà de toutes considérations ».

Comme de coutume, la fin de la cérémonie a ravi habitants, invités et touristes avec l’interprétation de la chanson de Bessan par Cédric Fernandez et l’hymne national. La cérémonie s’est terminée dans une ambiance festive pour ne pas dire de folie avec la Lyre Biterroise, le chanteur Eric Abella et l’animation assurée par Franck Bosca.


Les distinctions 2019 ont été remises à :

Mathieu Ibanez, Manolo Rodriguez, Brice Izard, Thibaud Aris, Romain Alonso, Martin Chollet, Martine Blanch et à l’équipe U17 de l’As Bessanaise Football.

   

Les premières photos de l’édition 2019 de la fête locale de Bessan

Au moment où sont écrites ces quelques lignes, la fête locale de Saint-Laurent 2019 bat son plein autour de l’âne totémique, cher aux cœurs de toutes les Bessanaises et de tous les Bessanais.

En attendant le prochain compte rendu complet, voici quelques clichés du début des festivités, toujours pleines de joie, de traditions et de convivialité !

  

  

Deux rendez-vous bien différents le mardi de la fête locale


 

  • Visite guidée

Ancien port sur l’Hérault, le site de Bessan est occupé depuis l’Antiquité. Si de nombreuses façades anciennes forment un ensemble d’intérêt patrimonial, l’église Saint-Pierre est un bâtiment singulier permettant de mieux comprendre les secrets de cette cité riche d’histoires et de traditions. Pour découvrir ces richesses, une nouvelle visite guidée est proposée par la ville de Bessan et l’office de tourisme « Cap d’Agde Méditerranée », avec le soutien de l’association « La Guilde ». Elle aura lieu le mardi 13 août, à 10h, dans le cadre des animations proposées pendant la fête locale de la Saint-Laurent. A cette occasion, les bessanais et les touristessont invités à découvrir le village, en compagnie d’un guide conférencier. Un rendez-vous unique permettant également de visiter l’église Saint-Pierre avec son abside romane du XIIème siècle et son retable du XVIIème siècle. Le départ est fixé à 10h, devant l’hôtel de ville (parvis de la Citoyenneté). Le circuit sera suivi d’une dégustation des vins de la cave coopérative dans la salle du conseil municipal.

Renseignements complémentaires et inscriptions au 04 67 98 36 40.

 

  • Bodega du tambourin

Sous l’impulsion de son président Kévin Bosc, le club de sport « Bessan Tambourin » a décidé de renouer avec les grandes heures de ce sport traditionnel à l’occasion de la fête locale de la Saint-Laurent. Avec sa dynamique équipe, il propose un grand rendez-vous autour du tambourin le mardi 13 août, toute la journée. Une bodega tambourinaïre, originale et entièrement nouvelle, qui trouvera son point d’ancrage sur le terrain Ernest Coste, route d’Agde.De 10h à 21h, de nombreuses activités se succèderont mêlant matchs de tambourin, démonstration pour les enfants, passage de l’âne de Bessan, olympiades, structures gonflables pour les enfants en continu… le tout associé à un espace de détente où restauration rapide et buvette seront de la partie. Un grand retour du tambourin pour la fête locale qui fait plaisir !

Pour tous renseignements complémentaires, contacter le 06 99 28 47 40.

Dans moins d'un mois, la nouvelle école maternelle sera inaugurée et ouvrira ses portes

La pose de la première pierre avait eu lieu en avril 2018. Plus de dix-huit mois après, le chantier de la nouvelle école maternelle Georges Bégou est enfin terminé. Il y a quelques jours à peine, la commission de sécurité et d’accessibilité a donné son feu vert pour faciliter son ouverture officielle. Dans moins d'un mois désormais, le nouvel équipement scolaire bessanais ouvrira ses portes. Il sera inauguré dans la foulée de la rentrée scolaire, le vendredi 6 septembre 2019, à 11h, en présence de nombreuses personnalités.

A cette occasion, le maire aura sans nul doute l’occasion de rappeler la genèse de ce projet qui voit le jour après de longues années de réflexions, d’études et de travaux. Si la vie du chantier n’a pas été un long fleuve tranquille, le bâtiment a fière allure, posé entre la cave coopérative, le stade et la halle de sport. La volonté architecturale, voulue par les élus et portée par le cabinet montpelliérain « Imagine », a été de créer une école ouverte sur la ville, avec un grand parvis et une passerelle protégeant les piétons.

Ce nouvel équipement scolaire comprend huit classes et tout ce que l’on attend de nos jours dans une école moderne. Un espace périscolaire et un restaurant y sont attenants. Financé par la ville, le projet a reçu le soutien de l’Etat, du département et de la caisse d’allocations familiales. Maire et sous-préfet couperont le ruban inaugural aux côtés de la famille du regretté Georges Bégou. Trop tôt disparu en 2010, cet enfant de Bessan, journaliste et écrivain, a eu notamment en charge le service culturel de France 2.

Un Bessanais engagé dans l’épreuve cycliste mythique du Paris-Brest-Paris

De plus de 1.200 kilomètres, l’épreuve cycliste Paris-Brest-Paris est considérée comme les jeux olympiques du cyclotourisme, dont la première édition a eu lieu en 1931. Sept-mille cyclistes seront au départ cette année, en provenance des cinq continents, soit plus de 70 nationalités représentées.

Du 18 au 22 août, plusieurs rondes de départs sont organisées afin de permettre à tous les engagés de participer dans d’excellentes conditions, par vague de 300 concurrents environ.

Le lundi 19 août, à 5h15 du matin, c’est un Bessanais bien connue dans le monde du vélo qui prendra le départ pour tenter de réussir ce défi sportif, avant tout personnel. Lucien Chaumarat, plus connu sous le diminutif de Lulu, va tenter sa chance et braver les routes de cette épreuve longue distance qui se déroule uniquement que tous les 4 ans. Comme il le dit avec humour : « j’ai 64 ans, alors pas de temps à perdre ! ».

Cette idée lui est venue pour rendre hommage à son père, ancien coureur cycliste ayant participé au tour de France en 1952, ainsi qu’à un ami trop tôt disparu qui avait deux Paris-Brest-Paris à son compteur. L’émotion sera donc de la partie pour Lulu qui espère aller au bout de cette aventure. Il emporte avec lui l’emblème de Bessan sur son guidon : une tuque, laquelle sans nul doute lui portera chance tout au long de la route.

Une lutte municipale inlassable contre la cabanisation


Chaque année, la municipalité bessanaise a l’obligation d’engager des poursuites face à des constructions illégales, souvent dans l’espace agricole ou viticole de la commune, ce que l’on appelle plus généralement : la cabanisation.

Les règles en la matière sont très strictes et toute construction, aussi minime soit-elle, fait l’objet d’un procès-verbal d’infraction au code de l’urbanisme.

Les poursuites amènent systématiquement à des condamnations des propriétaires concernés. Aussi, avant toute installation d’un véhicule (type caravane par exemple) ou toute construction en secteur agricole, il convient de se renseigner auprès du service de l’urbanisme de la mairie.

Les espaces naturels de la commune sont un atout collectif et ne doivent pas devenir des lieux anarchiques individuels.

Rappel du programme officiel de la fête locale de Bessan


Samedi 10 août

17h : première sortie de l’âne de Bessan, accompagné du petit âne, des Farfelus de la Tuque et de la Peña del Sol dans les rues du village. Départ place de la Mairie

22h : grand bal avec Extravaganza sur la place de la Promenade

 

Dimanche 11 août

En matinée : vente de fougasses par la jeunesse bessanaise dans les rues du village

10h : accueil de l’âne en l’église Saint-Pierre, en présence du petit âne. Bénédiction par M. le Père Barthès avec remise du bouquet. Messe animée par la Lyre Biterroise, des musiciens bessanais et la confrérie locale

12h : réception de l’âne par la ville, place de la Promenade, en présence du petit âne. Remise des bouquets à M. le Maire et à la municipalité par les chefs de jeunesse et les demoiselles d’honneur. Remise de distinctions en présence de personnalités. Interprétation de la chanson de Bessan en présence de la confrérie « Croustade et Rosé de Bessan »

17h : loto de l’Asb Football, place de la Promenade

22h : grand bal avec l’orchestre Les Mélomanes sur la place de la Promenade

 

Lundi 12 août

11h30 : apéritif de l’Âne de Bessan organisé par les commerçants et artisans, avec la participation de la société Ricard, de la cave coopérative et de la municipalité, parvis du caveau « Le Rosé de Bessan », en présence du petit âne et des Farfelus de la Tuque 

15h : concours de pétanque en triplettes « Grand Prix de la Ville », aux Peupliers Victor Goudou, organisé par La Boule Bessanaise

18h30 : apéritif concert avec l’orchestre Mephisto sur la place de la Promenade

22h : bal à papa avec l’orchestre Mephisto sur la place de la Promenade

 

Mardi 13 août

En matinée : vente de fougasses dans les quartiers avec l’âne de Bessan, le petit âne, la municipalité, les Amis de l’âne, les Farfelus de la Tuque, les chefs de jeunesse et les demoiselles d’honneur

10h : visite guidée de Bessan organisée par l’Office de Tourisme. Départ parvis de la Citoyenneté (mairie). Inscriptions au 04 67 98 36 40

10h à 21h : grande bodega de l’AS Bessan Tambourin au terrain Ernest Coste (route d’Agde) avec matchs, animations, olympiades, restauration…

16h30 : loto du comité des fêtes sur la place de la Promenade

22h : grand bal avec l’orchestre Bernard Becker sur la place de la Promenade

 

Mercredi 14 août

9h : pêche à la truite organisée par la Gaule Bessanaise, place de la Promenade

12h : apéritif offert par La Gaule Bessanaise, place de la Promenade, suivi du tirage de la tombola

15h : concours de pétanque en doublettes masculin-féminin, Prix See Llari, aux Peupliers Victor Goudou, organisé par La Boule Bessanaise

18h30 : apéritif concert avec l’orchestre Elixir sur la place de la Promenade

19h45 : apéritif de clôture offert par les forains, le comité des fêtes et la municipalité en présence du petit âne et des Farfelus de la Tuque. Tirage de la tombola des chefs de jeunesse et des demoiselles d’honneur

22h : bal de clôture avec l’orchestre Elixir

 Tous les bals ont lieu sur la Promenade, organisés par le comité des fêtes et sont gratuits.

Pour tous renseignements complémentaires : 04 67 00 81 81 (mairie) ou 06 03 13 07 18 (comité des fêtes).

Informations locales à savoir

 

  • Bessan Aventure

Canoë, paddle, kayak, pédalo… partez en ballade sur le fleuve Hérault grâce à la Guinguette de Bessan et à sa base de loisirs « Bessan Aventure ». Seul ou en famille, en mode initiation, découverte ou randonnée, ces activités sont ouvertes dès l’âge de 4 ans accompagné par un adulte ou dès 12 ans, avec port du gilet obligatoire.

Corentin assure l’accueil du public de 9h30 à 20h en continu. Contact : 06 04 49 76 54.

  • Bureau de poste

Depuis le 5 août et jusqu’au 16, les horaires d’ouverture du bureau de la Poste de Bessan sont fixés de 9h à 12h, du lundi au vendredi. La direction régionale de la Poste informe qu’en dehors de ces horaires, le point de service d’Agde est disponible.

A compter du lundi 19 août, les horaires habituels seront à nouveau pratiqués.

  • Forum des associations

Le prochain forum des associations se tiendra le dimanche 8 septembre 2019, à partir de 9h, sur la place de la Promenade. Ce rendez-vous est l’occasion pour le tissu associatif de se faire connaître et de recueillir de nouveaux membres. Comme à l’habitude, la matinée se clôturera par un repas convivial pris en commun sur la place de la Promenade.

Renseignement complémentaire au 06 16 63 68 34.

 

Aménagement et baptême au tennis-club en hommage à Joseph Ballester

Après la réhabilitation des deux courts de tennis il y a quelques années, des aménagements sont en cours actuellement sur le site municipal du Puech Méjà, mis à disposition et géré par l’association sportive du Tennis-club Bessanais. Des sanitaires sont en création par les services techniques de la mairie, apportant un meilleur confort et une accessibilité améliorée autour du club-house.

Le club-house qui va prendre le nom du regretté Joseph Ballester. A la demande des dirigeants, la municipalité a décidé de donner le nom de cet ancien joueur ayant marqué de sa présence et son tempérament l’histoire du club.

Ce baptême aura lieu le dimanche 25 août 2019, à 11h. Une occasion pour les responsables de faire un bilan de ses activités. La population est invitée à assister à ce rendez-vous.

Les infos pratiques de la fête locale de Bessan


 

  • Fête foraine et bals

La fête foraine, avec les traditionnels manèges pour enfants, se situe en centre-ville. Elle est ouverte tous les jours à partir de 17h. Par ailleurs, tous les bals de la fête locale sont gratuits et débutent à partir de 22h sur la place de la Promenade. Ils sont placés sous l’égide du comité des fêtes.

 

  • Place de la Fontaine

La place de la Fontaine fera l’objet, cette année encore, d’une présence festive avec l’installation d’un food truck, afin de prolonger l’esprit de la fête locale sur cette place très fréquentée du centre-ville.

 

  • Stationnement

Un grand parking de plus de 300 places est ouvert en libre accès en centre-ville (accès par le chemin de Saint-Bernard près de la maison de retraite « Les Jardins des Tuileries »). Ce parc de stationnement est surveillé en soirée.

 

  • Jeunesse et fougasses

La jeunesse locale est mobilisée afin de proposer une fête populaire et de qualité. Soutenez-là dans toutes ses actions. Les chefs de jeunesse et les demoiselles d’honneur 2019 sont Maxime Blin, Brice Izard, Anaïs Comelli, Cléa Hyché, Lauriane Laguna et Océane Zamora. Ainsi, à l’occasion de la vente des fougasses, ils invitent les Bessanais à remettre leur argent uniquement aux responsables de caisse.

 

  • Périmètre sécurisé

En raison du plan Vigipirate renforcé et de l’obligation faite à la ville de créer des périmètres sécurisés (protection contre les voitures béliers), de nombreuses rues seront complètement fermées à la circulation avec des plots bétons. Même si tous les riverains ont été informés, les services de la mairie restent à disposition pour des compléments d’information. Tel. 04 67 00 10 11.

 

  • Sécurité publique

Une présence policière sera permanente pour que les festivités se déroulent dans de bonnes conditions, avec un renfort de la police municipale d’Agde sur certaines soirées. Des contrôles d’alcoolémie seront effectués aux abords de Bessan par les forces de gendarmerie. Par ailleurs, un point d’assistance est assuré par les sapeurs-pompiers de Bessan au cœur de la fête. 

La cérémonie des bouquets fédère la ville autour de ses traditions


 A Bessan, c’est l’âne totem qui mène la danse lors de la fête locale. Avec le petit âne, il est présent tous les jours des réjouissances. Le dimanche de la fête demeure toutefois une journée particulière où cérémonial et solennité éclatent sur le devant de la scène. La cérémonie dite des bouquets est le moment le plus traditionnel qui interpelle quelquefois. Décryptage.

Dès le matin, après la bénédiction de l’âne sur la place de l’église, les représentants de la jeunesse honorent les autorités, successivement religieuses et municipales : c’est la tradition. Ainsi, un bouquet est d’abord remis au curé avant l’office, puis ensuite un au maire et à deux de ses élus sur l’emblématique place de la Promenade, lors d’une cérémonie qui symbolise les traditions bessanaises.

En effet, la pratique locale veut que la jeunesse honore la municipalité. Cet hommage est aussi réalisé en sens inverse puisque le maire n’hésite pas, dans son traditionnel discours, à toujours saluer l’ensemble des acteurs des festivités. Un échange de bons procédés entrecoupés de moments intenses en présence des amis de l’âne, de la confrérie, de l’harmonie… et de toutes les forces vives de la cité.

Danse de l’âne, remise de récompenses, interprétation de la chanson de Bessan ou encore hymne national rythment ce rituel se terminant par un apéritif offert à tous, et un moment festif cette année avec Franck Bosca et Eric Abella. Et pas besoin d’invitation, la cérémonie est ouverte à tous. Pour l’apprécier, une seule condition : être à l’heure. Elle débute à midi pétante, aux sons des cloches de l’hôtel de ville.

Le rendez-vous est donc fixé ce dimanche 11 août 2019, sur la Promenade… pour que vive les traditions !

 

Une fête locale ancestrale basée sur la légende de l’âne de Bessan

 

A Bessan se déroule, depuis fort longtemps, un rituel autour d’un âne totem pouvant paraître curieux. Les Bessanais d’origine connaissent les légendes de cet animal mais, la commune s’enrichissant de nouvelles âmes, il semble opportun de les partager. Il persiste plusieurs légendes, mais une d’elle semble la plus plausible. Les anciens du village parlent d’un marché aux ânes s’accompagnant d’une tradition qui voulait que l’on décore le plus beau des ânes de la foire, puis qu’on le promène dans les rues pour l’honorer. Un jour, l’âne se serait échappé de la foule pour se réfugier dans l’église.

Les archives ne semblent pas préciser la tenue d’un marché aux ânes à Bessan mais évoquent toutefois une grande foire à l’époque de la Saint-Laurent, créée par François Ier. Pour faire revivre cette légende, les Bessanais auraient alors fabriqué un âne factice, qu’ils auraient fait défiler dans les rues du village, puis le faisant bénir par le curé. Peu importe sa naissance, il est devenu un des emblèmes du village et les habitants sont très fiers de ce qu’il symbolise aujourd’hui. Sa représentation actuelle est une charpente en bois, couverte de toile de jute et décorée d’une multitude de fleurs en crépon de toutes les couleurs. De part et d’autre de ses flancs, la tuque est représentée ainsi qu’un magnifique coq.

La tête, grâce à laquelle on reconnait l’identité du quadrupède, est une sculpture peinte, fabriquée à partir de mousse polyuréthane. La queue de l’animal est une véritable queue de cheval ornée d’un gros nœud aux couleurs du drapeau français. Chaque année, l’âne est orné par la jeunesse locale selon leur goût et l’année est apposée sur le dos. Bien en amont de la fête, les préparatifs débutent par l’élection de chefs de jeunesse et demoiselles d’honneur. Ces jeunes ont la responsabilité de représenter la jeunesse locale et de contribuer à une fête populaire et de qualité. Les traces de cette tradition remontent à 1788 où deux jeunes hommes furent chargés d’organiser un bal pour la Saint-Laurent.

En 1958, apparaissent à leurs côtés, trois filles, appelées initialement « cheftaines ». La tradition se perpétue depuis, même si elle évolue un peu avec l’apparition d’un petit âne, du drapeau occitan et du fait que les jeunes filles sont souvent quatre désormais. L’âne totem permet ainsi aux plus jeunes de se rassembler autour des mêmes valeurs lors de la fête de la Saint-Laurent (toujours autour du 10 août) alliant générations, traditions et fierté d’être originaires d’une même cité, que l’on y soit né ou pas.

La municipalité, très attachée à la valorisation de l’animal emblématique, soutient avec force et intérêt toute initiative mettant en valeur l’âne. Outre une aide financière aux associations chargées d’organiser l’évènement, la municipalité est un des acteurs principaux de ce rendez-vous cher à la population. Sans se l’approprier ni imposer, elle se positionne aux côtés des porteurs de la tradition locale, soutien et encourage la verve populaire, expression de l’identité locale. Sen de Bessan !

Autour de la fête locale 2019 : à noter dans vos agendas

 

  • Soirée dégustation

Jeudi 8 août, à partir de 19h30 : deuxième soirée dégustation à la cave coopérative « Le Rosé de Bessan » animée par Dj Seb. À l’entrée un verre sérigraphié offert. Restauration possible sur place avec dégustation des vins et animation musicale.

Réservations au caveau, renseignements, tel. 04 67 09 02 63.

  • Prélude de la fête

Vendredi 9 août, à partir de 20h : traditionnel repas du comité des fêtes en prélude de la fête locale autour d’une seiche à la rouille sétoise sur la place de la Promenade. Soirée animée avec le Dj Gino et le chanteur David Rodriguez.

Renseignements complémentaires et inscriptions au 06 03 13 07 18. 

  • Exposition

Du samedi 10 au mercredi 14 aout, l’association « La Guilde de Bessan – Patrimoine et Traditions » propose une exposition de photos anciennes à la salle Saint-Louis, place de l’hôtel de ville. Elle est ouverte de 18h à 22h.

  • Procession

Mercredi 15 août, à partir de 20h30 : cérémonie en l’église Saint Pierre. A partir de 21h, procession nocturne de la vierge vers Notre-Dame des Vignes, organisée par la paroisse. Départ de l’enceinte de l’église Saint Pierre, animée par les musiciens locaux.  

Renseignements, tel. 04 67 94 89 10.

La course de brouettes promet à nouveau de finir la fête en beauté


 C’est une initiative qui a marqué, avec beaucoup de fantaisie, la dernière fête locale de la Saint-Laurent et qui, pour une deuxième édition, promet encore des surprises cette année. Le comité des fêtes, présidé par David Pourrat, a décidé de reconduire la grande course de brouettes déguisées dans les rues du centre-ville.

Elle aura lieu le mercredi 14 août, à partir de 17h.

Pour y participer, les règles seront simples : être en possession d’une brouette, être déguisé et partager un esprit quelque peu déjanté.

Cette année, le départ sera donné de la place de la Fontaine, pour un parcours d’obstacles, légèrement remanié, garantissant de la franche rigolade et un moment unique en son genre… à la sauce bessanaise !

Afin d’y participer, il suffit de s’inscrire au 06 03 13 07 18, avec une modeste participation de 5 euros.

Cette course précèdera l’apéritif-concert de l’orchestre Elixir, à 18h30 sur la Promenade, et celui des forains autour du petit âne, à 19h45, place de la Mairie.

Les totems de l’agglomération réunis pour la première fois à Bessan


Le dernier jour du mois d’août sera marqué par un événement convivial, patrimonial et touristique de taille. Le samedi 31 août a été choisi pour le tout premier rassemblement des animaux totémiques de l’agglomération Hérault Méditerranée. Bessan a l’honneur d’accueillir ce rendez-vous mettant en valeur les traditions immatérielles des vingt villes et villages du territoire intercommunal.

En effet, si les regroupements d’animaux totémiques sont réguliers dans le département, l’originalité du rendez-vous est de regrouper, pour la première fois, uniquement les totems de l’agglomération Hérault Méditerranée, avec le soutien de l’agglo, de la ville et de l’office de tourisme Cap d’Agde Méditerranée. C’est à l’initiative de la mairie qu’une dizaine d’animaux totems seront présents pour une fête populaire.

Du Poulain de Pézenas au Biou de Portiragnes en passant par le Chevalet de Florensac, le chien de Saint-Pons de Mauchiens, sans oublier l’Âne de Bessan bien entendu, tous déambuleront avec leurs groupes respectifs et les musiciens indispensables à leur évolution, dès 17h, en cœur de ville, devant l’hôtel de ville. Le défilé se dirigera ensuite jusqu’à la Guinguette, avec également la présence de la Bande à Béziers.

 

 A noter également, qu’à partir de mi-août, des kakémonos géants seront installés dans la Grand’rue pour mieux découvrir les animaux totémiques présents lors de ce rassemblement.

Pour toute information complémentaire, contacter Ronny Despature, conseiller municipal, au 06 35 46 77 46.

 

Du nouveau dans les transports publics régionaux et intercommunaux

A compter de ce mois de juillet, le réseau « Hérault Transport » adopte une nouvelle identité pour intégrer le réseau régional sous le nom de « LiO Hérault Transport » qui signifie Lignes intermodales d’Occitanie. Progressivement, cette nouvelle identité va se déployer avec, notamment, des modifications dans les numéros des lignes.

Pour tous renseignements complémentaires, il est nécessaire de consulter le site internet : herault-transport.fr.

Par ailleurs, le réseau de transport intérieur à la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée a vu sa flotte renouvelée et l’habillage des bus désormais aux couleurs de l’agglo. Deux arrêts de bus de la localité bessanaise, situés sur l’axe Agde-Pézenas, vont prochainement être mis aux normes pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite. Favoriser les transports pour tous, demeure une priorité régionale comme locale.

Une action commune ville et gendarmerie pour mieux lutter contre les incivilités


La vie dans une commune, à taille humaine de surcroit, doit s’accompagner de comportements citoyens irréprochables tenant compte d’une bonne conduite en société. Trop souvent, à Bessan comme ailleurs, des actes d’incivilités sont constatés. Ils sont divers et variés : déchets jetés au sol, rassemblement de vélomoteurs bruyants, regroupements d’individus sur des places publiques gênants le voisinage en pleine nuit… et quelquefois le tout associé à du trafic de stupéfiants.

Consciente que les enjeux dans ce domaine sont importants et qu’il est nécessaire de faire cesser ces troubles avant que cela ne dégénère, les élus ont décidé la mise en place d’une cellule de citoyenneté et de tranquillité publique (Cctp) qui permet, entre autre, de rappeler à l’ordre les fauteurs de troubles, quels qu’ils soient. Au-delà de cet aspect administratif en lien avec le procureur de la République, des opérations sur le terrain ont lieu dont un récent regroupant élus, police municipale et gendarmerie.

En pleine nuit, des contrôles ont ainsi été effectués pour tenter de mieux cerner les auteurs de ces « réjouissances » nocturnes qui perturbent le repos de nombreux administrés, importunés par le bruit des véhicules, leurs rodéos ou encore la musique qui en émane. Un contrôle qui a aussi conduit à constater des faits liés à la consommation de stupéfiants. Ce genre d’opération sera reconduit régulièrement pour arriver à faire cesser ces attitudes contraires à la vie paisible que chacun est en droit d’attendre.