Bessan

De génération en génération, le handball est dans les veines de la famille Corzo

Chez les Corzo, le handball est une histoire de famille. Du grand-père au petit-fils, ils sont tous membres actifs au sein de l’entente Agde-Béziers Handball, jouant un rôle capital dans la saison quasi-parfaite de ce club qui vient de monter en nationale 3. Et chaque membre de la famille a un rôle bien précis dans ce qui est une véritable passion portée par les plus jeunes.

Jean s’occupe des photos. Jean-David entraîne, Mélanie gère la table de marque, quant à Léo et Mathis, les deux frères, ils jouent dans l’équipe fanion. Bien évidemment, leur fierté se porte sur Bessan et ses traditions pour lesquelles ils œuvrent tous depuis bien longtemps. Ils ont même « convertis » plusieurs joueurs en les accueillant au village : Loïc Casanova, Guillaume Montoya et Thomas Bizot.

Cette passion pour leur village et pour le handball devrait peut-être un jour être réunie.

Bessan n’a pas la capacité de posséder à lui seul une équipe de hand mais des idées pour permettre des liens entre l’entente Agde-Béziers Handball et les équipements de la ville de Bessan pourraient se créer.

Sûre que la famille Corzo en serait la première ravie… et fière !

Terres de Touroulle renoue avec son exposition annuelle à la salle des fêtes

L’association bessanaise « Terres de Touroulle », spécialiste de la peinture, du modelage et de la poterie, renoue avec son exposition annuelle, dont la dernière édition s’est tenue en 2019.

Elle propose ce rendez-vous artistique à la salle des fêtes Aimé Péret, du vendredi 24 au dimanche 26 juin prochains, dans laquelle les œuvres des membres et celles d’artistes confirmés sont exposés.

Francine Carcel, la présidente, et toute son équipe accueilleront également un peintre d’honneur, Dany Jean.

Le vote du public sur les œuvres les plus appréciées sera renouvelé dès le premier jour de l’exposition, avec un résultat dévoilé à l’occasion du vernissage officiel en présence des élus le samedi 25 juin, à partir de 18h.

La journée de samedi sera d’ailleurs rythmée par divers rendez-vous et animations pour le public, dont une démonstration de peinture de l’invitée d’honneur Dany Jean, la participation amicale de l’école de musique en prélude au vernissage et la remise officielle d’une statue de Saint-Laurent, saint patron de Bessan, à la municipalité.

 =>Les horaires d’ouverture de l’exposition au public sont les suivants :

vendredi 24 juin, de 9h à 19h,

samedi 25 juin, de 9h à 20h

dimanche 26 juin, de 8h30 à 12h.

Les associations invitées à participer aux réjouissances de la fête locale

Après deux années particulières en raison de la pandémie (en 2020 seules les sorties de l’âne avaient eu lieu, et en 2021 les soirées avaient été délocalisées à l’espace Paul Ricard), la traditionnelle fête locale de la Saint-Laurent, fête votive du village, retrouvera ses habits habituels. Elle se tiendra en centre-ville, autour de la Promenade, de la salle des fêtes et de l’hôtel de ville.

Comme de coutume, de nombreuses festivités sont programmées en lien étroit entre la municipalité, le comité des fêtes, les amis de l’âne et tous les partenaires habituels dont les forains.

Le programme de la fête est en cours de préparation pour une diffusion dans la commune à la fin du mois de juillet. Aussi, toutes les associations souhaitant y participer sont invitées à se faire connaître.

Les responsables associatifs voulant organiser un événement pendant la fête, soit du samedi 6 au mercredi 10 août prochains, peuvent communiquer leurs informations au service communication de la mairie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 04 67 00 81 89.

Les informations précises sur les festivités prévues (lieu, date, horaire, conditions…) doivent être transmises au plus vite et le 4 juillet au plus tard.

Deux répétitions de la danse du soufflet programmées avant la fête nationale

Certaines traditions s’accrochent à l’air du temps et sont le fruit d’une volonté locale qui, dans les faits, représentent beaucoup de temps et d’investissement. L’âne totem est le fleuron de ces festivités. Il est une autre tradition qui rythme les festivités nationales du 14 juillet : la danse du soufflet. Cette danse populaire ne se pratique pas uniquement dans la cité bessanaise. Des villages voisins, comme Portiragnes ou Florensac, font encore danser leurs soufflets.

            La « danse das buffets » est pour certains à l’origine de la danse de la corporation des bouchers. Ces derniers décollaient la peau de la viande chez certains animaux en envoyant de l’air avec un soufflet dans une entaille au niveau des pattes. Pour d’autres, elle imite les moines qui, au moyen-âge, parcouraient les rues à la fin du carnaval en soufflant partout et en balayant le sol, sous prétexte de purifier les maisons et leurs habitants. Les paroles, chantées en occitan, semblent leur donner raison.

            Cette tradition est rapidement pratiquée pour carnaval, mais elle est dansée depuis bon nombre d’années pour la fête nationale. Les danseurs y sont habillés de blanc et coiffés d’un bonnet de nuit. Ils sont placés en file indienne, par ordre de grandeur, les enfants prenant place en tête du cortège. Ils tiennent dans leurs mains un soufflet et un bâton pour marquer le rythme, et se déplacent d’un pas chassé, en faisant semblant de souffler sur leur voisin ou la foule proche, aux sons de la peña.

            Elle est ouverte aux enfants, adolescents et adultes et se tiendra le 13 juillet, à 21h, au départ de la Promenade.

Deux répétitions sont organisées les 5 et 11 juillet, à 18h30, avec la peña bessanaise, à l’espace de loisirs des Peupliers Victor Goudou (boulodrome).

Sur place, vente de ruban tricolore. Les soufflets sont prêtés par la municipalité et le comité des fêtes. Ne pas oublier d’amener son bâton.

Pour tous renseignements, contacter Chrystelle Bosc 06 17 91 47 79 ou Jérôme Bouissou 06 77 08 79 74.

Après un échange avec le maire, les écoliers sont devenus citoyens en votant

Comment sensibiliser les enfants de l’école élémentaire Victor Hugo à la démocratie, et plus particulièrement, à l’acte suprême du citoyen : le vote lors d’un scrutin électoral.

A l’initiative de Marie-Laure Lledos, première adjointe au maire chargée de la citoyenneté et de Géraldine Catasus, conseillère municipale déléguée à l’éducation, une nouvelle série d’élèves était dernièrement en mairie.

Ce fut, tout d’abord, l’occasion de rencontrer le maire, Stéphane Pépin-Bonet, et de lui poser de multiples questions.

Au-delà de cette rencontre, symbolique et marquante pour certains d’entre eux, l’après-midi a permis aux écoliers, répartis en plusieurs groupes, de savoir comment était organisé un suffrage électoral.

Individuellement muni d’une carte électorale et d’une pièce d’identité fabriquées par leur soin, ils se sont rendus à la salle des fêtes, laquelle avait été aménagée en bureau de vote en prévision du scrutin relatif aux élections législatives.

Sur place, des isoloirs, une urne et des bulletins de vote les attendaient. Nul choix politique au programme bien entendu mais un vote entre plusieurs activités à programmer prochainement dans l’établissement.

En présence des enseignants, tous les élèves ont désigné leur activité préférée en respectant les règles d’une vraie élection.

De la citoyenneté en direct qui a été appréciée par tous, adultes comme enfants. Devant son succès et sa portée, l’initiative se renouvellera lors des prochains scrutins.

BESSAN Echos de la Tuque

 

  • Atelier logement

Les centres communaux d’action sociale des villes d’Agde, de Bessan et de Vias se mobilisent pour le logement. Sous l’impulsion du Ccas d’Agde, des ateliers spécialisés dans la recherche de logement sont proposés dans les trois communes au mois de juin. A Bessan, la rencontre aura lieu le jeudi 23 juin, de 14h à 16h, salle Raymond Devos du centre social.

Pour y participer, contacter le 04 67 94 60 60.

 

  • Terres de Touroulle

L’association vouée à la poterie et à la peinture « Terres de Touroulle » renoue avec sa traditionnelle exposition d’été qu’elle présentera du 24 au 26 juin prochains à la salle des fêtes Aimé Péret, place de la Promenade. Au programme : poteries, huiles, aquarelles, pastels, encres, dessins et modelages.

Le vernissage ouvert à tous se tiendra le samedi 25 juin, à 18h. Peintre d’honneur : Dany Jean.

 

  • Collecte de sang

L’amicale des donneurs de sang bénévoles de la commune invite les Bessanais et toutes les personnes intéressées à la prochaine collecte de sang organisée dans la salle des fêtes Aimé Péret, place de la promenade. Elle se tiendra sous la houlette de l’établissement français du sang le vendredi 1er juillet, de 14h à 19h.

Pour tous renseignements complémentaires, tel. 06 26 27 63 67.

 

  • AS Bessan Football

Le club de football, l’As Bessanaise, tiendra son assemblée générale annuelle le vendredi 1er juillet, à partir de 18h30, au stade municipal Francis Casalta, avenue Condorcet. Tous les adhérents, les familles des enfants fréquentant le club et les personnes intéressées sont invités à y participer. Après la réunion, le verre de l’amitié sera offert à tous par le club.

 

  • Premier c’est le rosé

Les bénévoles du comité des fêtes de Bessan invitent à la première soirée intitulée « Le premier, c’est le rosé » de la saison estivale 2022. Comme à l’habitude, elle se tiendra le vendredi 1er juillet, à partir de 19h, sur la place de la Promenade. Ambiance musicale, bal et tapas seront accompagnés par le célèbre rosé de Bessan, véritable roi de la soirée.

Pour tous renseignements, tel. 06 46 41 55 25.

 

  • Nouveaux habitants

Les nouveaux habitants sont invités à se faire connaître afin de préparer le traditionnel moment d’accueil organisé par la municipalité. Il devrait avoir lieu après l’été à la base de loisirs de la Guinguette. Avant ce rendez-vous, les nouvelles familles reçoivent également un colis de bienvenue à domicile.

Pour en bénéficier, il suffit de contacter Micheline Izquierdo, conseillère municipale, au 06 11 47 70 19.

 

  • Danse du soufflet

La danse du soufflet aura lieu le 13 juillet, à partir de 21h, place de la Promenade avant le feu d’artifice. Les répétitions pour enfants, ados et adultes auront lieu les 5 et 11 juillet, à 18h30, avec la peña bessanaise, à l’espace de loisirs des Peupliers. Sur place, vente de ruban tricolore. Si les soufflets sont prêtés, ne pas oublier d’amener son bâton.

Contact : Chrystelle 06 17 91 47 79 ou Jérôme 06 77 08 79 74.

 

  • Fête locale

La fête locale de la Saint-Laurent aura lieu du samedi 6 au mercredi 10 août. Le programme des festivités est en cours de préparation. Toutes les associations ou groupes souhaitant proposer une animation pendant la fête sont invités à adresser un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou contacter le 04 67 00 81 89 afin d’intégrer le programme.

Date limite d’envoi des informations : lundi 4 juillet.

En route pour le Festil’âne avec une avant-première à la salle des fêtes


Le Festil’âne s’ancre depuis quelques années dans la commune.

D’abord organisé à l’espace de loisirs des Peupliers, son édition 2022 se tiendra au mois de juillet à l’espace Paul Ricard.

Pour y participer, les musiciens, en groupe ou en solo, sont invités à un grand tremplin musical intitulé « En route pour le Festil’âne ».

Il aura lieu ce samedi 14 mai, de 12h à 1h, à la salle des fêtes Aimé Péret, place de la Promenade.

Ce rendez-vous est la première étape incontournable et culturelle de l’association organisatrice « Hérauzion » avant le « vrai » rendez-vous du Festil’âne.

L’objectif majeur est de révéler et soutenir les talents de demain en leur offrant une place aux côtés de groupes reconnus et expérimentés.

Ce sera donc l’occasion de profiter de seize concerts des artistes sélectionnés, de les écouter mais également de participer au choix aux côtés du jury.

Le tremplin musical, ayant une résonnance de plus en plus grande dans l’Hérault et en Occitanie, va permettre de découvrir une magnifique palette de talents musicaux.

Il s’agira aussi de profiter du concert des Cocks in Hell, référent de la scène rock occitane et parrains de cette nouvelle édition.

Un show inédit et tout spécialement préparé pour cette soirée à l’occasion de la sortie de leur deuxième album.

Venez profitez en famille ou entre amis d'une ambiance chaleureuse et festive 

Marché, Buvette et restauration seront proposées. Parking à proximité.

Une quatrième centenaire à la maison de retraite des Jardins des Tuileries


Il y a encore quelques années, fêter un centenaire dans une localité était un sacré événement.

S’il reste évidemment important, ce type de rendez-vous se reproduit régulièrement grâce à l’allongement de la durée de vie. Ainsi, Bessan compte plusieurs centenaires à la fois dans les murs et hors de la maison de retraite municipale des Jardins des Tuileries.

Après Fernand Sofio il y a quelques mois lors d’un accueil en mairie, c’est Clotilde Bouissou qui a fêté son centième anniversaire dans l’établissement pour personnes âgées dépendantes géré par le centre communal d’action sociale.

A cette occasion, un joli moment lui a été réservé en présence des agents de la structure et des bénévoles du Sourire des Tuileries.

Clotilde Bouissou a même eu droit à une ovation musicale lors de la récente remise du brin de muguet autour des élus municipaux et des conseillers départementaux, acceptant de poser pour une photo souvenir.

Tous ont chanté un « joyeux anniversaire » avec la musique départementale des sapeurs-pompiers de l’Hérault. C’est actuellement la quatrième centenaire dans l’établissement.

 

De nouveaux repères de crues rappellent le caractère inondable de la localité Bessan, située en rive droite de l’Hérault, est exposée au risque d’inondation par débordement du fleuve. Ce type d’événement climatique s’est produit à plusieurs reprises dans

Bessan, située en rive droite de l’Hérault, est exposée au risque d’inondation par débordement du fleuve.

Ce type d’événement climatique s’est produit à plusieurs reprises dans le passé et certaines crues ont marqué les esprits. Il y a quelques jours, quatre nouveaux repères de crues ont été posés : deux à proximité de l’espace Louis Baldy et deux à l’entrée de la station d’épuration, chemin de l’Allée.

Désormais, ils témoignent des hauteurs d’eau atteintes lors des inondations de novembre 1982, novembre 1994 et décembre 1997.

Une première campagne avait été menée en 2012 permettant la pose de plusieurs repères au boulevard de la Liberté et à la maison de retraite. Cette action, portée par l’Eptb Fleuve Hérault (Etablissement public territorial de bassin), fait partie du Papi Hérault (Programme d’actions de prévention des inondations) et a été financée en partie par l’État via le fond de prévention des risques naturels majeurs (appelé généralement Fonds Barnier).

Les objectifs de cette initiative, développée dans de nombreuses communes dans le département, sont multiples.

La matérialisation des niveaux atteints par les eaux par de véritables repères de crues normalisés permet d’abord de pérenniser la mémoire de ces événements historiques. Elle contribue ainsi à l’amélioration des connaissances des phénomènes méditerranéens. Cela facilite également l’information et la sensibilisation de la population afin de développer une véritable culture du risque, et ainsi inciter à l’apprentissage de comportements appropriés.

Au total, 68 nouveaux repères sont actuellement posés sur le territoire du bassin versant de l’Hérault. Plus de 40 communes depuis Val d’Aigoual jusqu’à Agde.

Le renouveau attendu du repas des aînés ravi plus de trois-cents convives

Avant la crise sanitaire, le traditionnel rendez-vous annuel du repas des aînés, offert par la ville et le Centre communal d’action sociale (Ccas) à tous les retraités de 65 ans et plus, connaissait un véritable succès.

Sa première édition depuis la pandémie n’a pas failli à cette règle : quelle formidable ambiance pour les Bessanais réunis à la salle des fêtes Aimé Péret ! Accueillis par les élus et les membres du Ccas, les convives ont passé une formidable après-midi.

A cette occasion, les petits plats ont été mis dans les grands avec apéritif choral du Chœur des hommes et de l’ensemble vocal « La Tucarella », repas du traiteur « La Felouque » et spectacle cabaret de la revue « Douce France » que les habitants connaissent bien pour avoir animé plusieurs cérémonies du nouvel an de la municipalité.

En ouverture, le maire, Stéphane Pépin-Bonet, accompagné du conseiller départemental, Sébastien Frey, s’est grandement réjoui de pouvoir retrouver les anciens autour d’une convivialité qui avait manquée.

Ce petit événement local pour les personnes âgées est aussi l’occasion pour le Ccas de distribuer des goûters à domicile pour celles et ceux qui, malades ou fragiles, ne peuvent se déplacer à la salle des fêtes.

Ainsi, plus d’une centaine de personnes ont bénéficié d’un goûter à domicile et d’un petit présent.

Avec les 215 personnes dans la salle et les résidents de la maison de retraite, associés également à ce moment festif, plus de 300 personnes ont été concernées.

A NE PAS MANQUER ! TREMPLIN DU FESTIL'ÂNE LE 14 MAI 2022 A BESSAN

L’association Hérauzion vous invite le samedi 14 mai 2022 à Bessan, salle Aimé Perret, pour une journée incroyable et inédite de musique.
 
Depuis le mois de mars, tous les musiciens, en groupe ou en solo et quel que soit leur style de musique, sont invités à participer à un grand tremplin musical : En Route Pour Le Festilane.
 
Il s’agit de la première étape incontournable et culturelle de l’association avant le rendez-vous du Festilane, de retour pour sa cinquième édition cet été le 23 juillet à Bessan également.
 
Leurs objectifs : révéler et soutenir les talents de demain en leur offrant une place au Festilane aux côtés de groupes reconnus et expérimentés.
 
Ce premier rendez-vous sera donc l’occasion de profiter de 16 concerts des artistes sélectionnés.
 
De les écouter ! Oui, mais pas seulement, puisqu’aux côtés du jury de l’équipe du Festilane, le public participera au choix du grand gagnant de ce tremplin musical.
 
Une folle journée, donc, de 13h00 à 01h00 pour découvrir une magnifique palette de talents musicaux.
 
ERPLF #5, ce sera aussi un concert des Cocks in Hell, référent de la scène rock occitane et parrains de cette édition.
Un show inédit et tout spécialement préparé pour cette soirée à l’occasion de la sortie de leur 2ème album.
 
Save the date : Samedi 14 mai Bessan.
Buvette et restauration.
Parking à proximité.
 
Les organisateurs du Festil'Âne compte sur vous!!

Un concours de photographies autour de l’ancien centre d’élaboration Ricard

Avant qu’il ne soit radicalement transformé d’ici quelques années, la ville souhaite mettre en avant l’histoire et la vie passée du centre d’élaboration Paul Ricard, né dans les années 1950 et fermé en 2018 suite à la restructuration de la société.

Les élues municipales à la citoyenneté, Annie Laguna et Marie-Laure Lledos, ont ainsi eu l’idée de figer l’ancienne usine sur pellicule.

Aussi, elles invitent les photographes amateurs ou non à faire preuve d’audace et de créativité afin d’immortaliser ce qui est devenu l’espace municipal Paul Ricard depuis son rachat par la mairie à la fin de l’année 2020.

Transmettre le passé aux générations futures en photo est tout aussi important que leur parler du présent. Avec son petit côté industriel, ce lieu doit en inspirer plus d’un.

Afin de permettre aux photographes de s’imprégner des lieux chargés d’histoire locale, deux visites du site seront prochainement proposées : la première afin de faire des repérages, la seconde afin de dégainer son objectif photographique.

Pour plus d’informations, contacter Annie Laguna au 06 11 20 24 35 ou Marie-Laure Lledos au 06 60 04 43 97.

« Bessan rayonne, progresse et s’affirme comme le repère essentiel de nos vies »

 

Ci-dessous, la reprise de l’éditorial bimestriel de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, paru dans le dernier numéro du journal municipal.

« Bessanaises, Bessanais, le monde va vite. Trop vite. Depuis mon précédent éditorial, les événements se sont succédés en France, en Europe, dans le monde. D’abord positivement, avec une pandémie semblant marquer le pas, même s’il faut rester prudent. Et avec la démocratie s’exprimant dans les urnes au travers du choix présidentiel. Avec inquiétude aussi, en raison d’une incompréhensible guerre aux portes de l’Europe et d’un conflit en Ukraine qui fait craindre le pire, tout en favorisant une générosité sans précédent, avec l’accueil de femmes et d’enfants déracinés.

Notre équilibre personnel, nous le trouvons dans notre environnement familial et professionnel. Nous devons aussi le ressentir dans notre village. La proximité et l’unité demeurent notre stabilité. Avec l’équipe municipale, nous faisons tout pour que Bessan soit l’assurance de repères indispensables à cet équilibre : une vie paisible, un cadre de vie serein, un avenir collectif animé par l’intérêt général et des événements les plus fédérateurs. En quelques semaines, l’actualité municipale s’est accélérée. La récente adoption des budgets de l’année 2022 fait naître le lancement et l’aboutissement de nombreux dossiers nécessaires au développement et à la qualité de vie. C’est le sens même de notre action : agir pour tous afin que chaque Bessanais y trouve son essentiel.

Malgré les difficultés économiques, sociales et sanitaires, notre détermination est sans faille pour accompagner le renouveau printanier et faire éclore des projets adaptés à nos besoins, sur la base de nos capacités financières. Avec ambition, avec audace et pour toutes les générations, nous œuvrons. Bessan doit rayonner, Bessan doit progresser, Bessan doit s’affirmer comme le repère essentiel de nos vies. Nous relèverons tous ensemble ce défi ! ».

 

Stéphane Pépin-Bonet

Maire de Bessan

Vice-Président de la

Communauté d’Agglomération

Hérault Méditerranée

Les chantiers et travaux ne faiblissent pas aux quatre coins du village

      

Les pelles mécaniques et autres engins de chantier sont actuellement nombreux dans le village.

De réhabilitations en échafaudages, des bâtiments à la voirie, la commune fourmille de travaux engagés la plupart du temps par la municipalité.

Malgré la hausse du coût des matières premières, le rythme ne faiblit pas et les chantiers vont bon train, comprenant ceux de la mairie, de l’agglo ou d’entreprises privées.

Les plus importants sont ceux de la construction des nouveaux vestiaires du stade Francis Casalta et la mise en séparatif des réseaux au boulevard de la Liberté.

Si le premier est engagé par la municipalité, le second est entièrement pris en charge par le service de l’eau et de l’assainissement de l’agglomération, compétente depuis 2017 dans ce domaine.

Il faut également citer l’installation d’un ascenseur rendant désormais mieux accessible le bureau de poste de la place de la Fontaine, la réfection du beffroi et du campanile de l’hôtel de ville, la création de jardinières à la crèche des Bambins, la démolition des parties intérieures du centre social ou encore la création de surpresseurs d’eau potable à Saint-Claude.

D’entretien ou d’envergure, ces travaux vont à vive allure et ne devraient pas s’arrêter puisque la liste des investissements communaux de l’année 2022 a été récemment validée lors d’un conseil municipal, consacré principalement au budget. Devraient suivre : la poursuite de l’extension du cimetière communal, l’aménagement de la Guinguette et l’entretien des chemins ruraux.

Un quart de siècle pour le traditionnel rassemblement de motos anciennes

La traditionnelle et annuelle sortie des motos rétros, organisée par le club bessanais « L’âne à deux Rooues » (avec deux « o »), a lieu ce dimanche 1er mai avec un nouveau grand rassemblement ouvert à tous.

Cette édition 2022 devrait prendre une dimension toute particulière puisqu’il s’agira de la 25e édition, organisée avec le soutien de la ville, ainsi que de nombreux partenaires et bénévoles. Au total, plus d’une centaine de machines, plus rutilantes les unes que les autres, sont au rendez-vous.

Grâce à l’implication d’Alphonse Corzo et de toute son équipe de fidèles bénévoles, les vieilles motos datent toutes de 1960 minimum. Elles sont en provenance de toutes les régions de France et elles sont visibles par le grand public sur la place de la Promenade, en continuité du marché dominical. Dès 8h, autour d’un café, les propriétaires se font un plaisir de montrer leur « joujou » et de faire partager leur passion aux badauds, toujours nombreux à cette occasion.

Aux alentours de 10h est donné le départ d’une grande balade vers l’arrière-pays de l’Hérault, encadrée et sécurisée par l’équipe des organisateurs.

Pour cette 25e édition, le parcours mènera jusqu’à Roujan, Pézènes les Mines ou encore Fontès. C’est par un repas et la remise de prix pour les plus belles motos que se termine cette journée.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter Alphonse Corzo au 06 15 86 82 33.

Un nouveau local pour la Croix-Rouge autour de la transformation du centre social

Samedi 30 avril sera une date importante pour l’unité locale de la Croix-Rouge d’Agde, et particulièrement pour les bénévoles bessanais de l’association humanitaire implantée depuis longtemps dans la commune.

Stéphane Pépin-Bonet, maire et Christian Milan, président de l’unité locale, couperont ensemble le ruban inaugural du nouveau local mis à disposition par la municipalité au centre social municipal Claire Estournet.

Jusque-là installée dans un petit local, la Croix-Rouge a pris possession de la salle Jules Dijol, anciennement attribué à Sports et Loisirs.

Désormais, elle peut mieux se développer et y a aménagé une Vestiboutique et un centre de formations adaptés aux besoins. Elle pourra accueillir le public pour de nouvelles missions sociales et de soutien, en lien avec le centre communal d’action sociale. Ce nouvel agencement s’intègre dans la volonté de la municipalité de créer un véritable centre social.

En effet, les locaux existants ont débuté leur transformation. L’objectif de la ville a d’abord été de définir les futures utilités des lieux afin de lui redonner une vocation purement sociale. En lien avec différents partenaires dont la Caisse d’allocations familiales, la création d’un véritable centre social se dessine.

Ainsi, l’ouverture du nouveau local de la Croix-Rouge française est une première étape de ce projet d’envergure qui devrait se réaliser jusqu’en 2023.

=> La population est invitée à l’inauguration qui aura lieu le samedi 30 avril, à 18h, rue des Anciennes écoles, associée à un hommage au docteur Jules Dijol, dont la plaque sera également dévoilée.

 

Succès du nouveau lieu municipal d’échanges en faveur des tout-petits bessanais

Comment créer des temps d’échanges pour les petits bessanais avant leur scolarité ?

Voici la question à laquelle la municipalité répond en mettant régulièrement à disposition la salle de motricité de l’école maternelle Georges Bégou.

Sur l’initiative de Céline Sanchez, adjointe au maire chargée des affaires scolaires et de la petite enfance, l’idée s’est concrétisée et elle est devenue un succès.

En effet, qu’ils fréquentent une crèche, qu’ils soient accueillis chez une assistante maternelle ou encore, gardés par un des parents, ces tout-petits peuvent désormais se retrouver pour des ateliers de motricité, de découverte ou de jeux.

Il faut dire que cela répond à un besoin, notamment pour les familles sans mode de garde qui apprécient cette démarche.

Cette offre municipale permet, d’autant plus, de faciliter les contacts et d’échanger avec les professionnels présents, en profitant le plus souvent de leur expérience dans le domaine de la petite enfance.

Ces moments dans la salle de motricité de l’école sont animés par Valérie Bachellez, éducatrice de jeunes enfants du Relai Petite Enfance d’Agde.

Contact au 06 84 55 24 53.

Les fils et filles de déportés ont témoigné de l’horreur subi par leurs parents


Pour la deuxième année, la commémoration de la journée du souvenir de la déportation aura pris une dimension toute particulière.

Ce rendez-vous patriotique a été réinitié par les représentants des fils et filles de déportés et, particulièrement, grâce à l’investissement sans faille de Dominique Coll et de Monique Foy.

En présence du maire Stéphane Pépin-Bonet, du conseiller départemental Sébastien Frey, du sénateur Henri Cabanel et des associations patriotiques, l’hommage aura été des plus émouvant.

La lecture poignante du message de la fédération des déportés par Dominique Coll aura été un instant assurément puissant. La volonté de transmission aux jeunes générations, évoquée à plusieurs reprises dans l’intervention du maire, Stéphane Pépin-Bonet, aura été suivie d’effet puisque trois jeunes (Louane, Noam et Erwan) ont lu un vibrant poème. A l’issue de la cérémonie, une rencontre s’est tenue en mairie au cœur de l’exposition présentée depuis quinze jours.

En effet, le rendez-vous patriotique a clôturé la présentation d’une exposition sur le thème de la déportation, présentée en mairie dans la salle des portraits, en partenariat avec l’office national des anciens combattants et victimes de guerre. L’émotion résonnait encore devant les images des camps de concentration et les différents témoignages. Pendant cette quinzaine, le devoir de mémoire et de transmission a été bien présent puisque des interventions ont eu lieu au collège et avec la bibliothèque.

La famille Giustiniani ouvre une pizzeria à l’emplacement de l’ancienne pâtisserie

Depuis des décennies, le local de la famille Combès, situé rue des Caves à l’angle de la place de la Fontaine, a résonné des saveurs de gâteaux et autres desserts.

La pâtisserie ancestrale a longtemps été tenue par les familles Combès puis Ciliégio.

Fermé depuis des mois, le magasin a repris vie depuis quelques jours à peine mais les saveurs sont différentes. Désormais, ce sont les pizzas qui sortent du four grâce à la famille Giustiniani.

Après la création avec succès de « Pizz’ Agathoise », près de l’ancienne cave coopérative, la famille, bien connue localement, vient d’ouvrir un nouveau point de vente à l’emplacement de l’ancienne pâtisserie.

La pizzeria « Pizz’ Bessanaise » est désormais ouverte tous les jours de l’année, de 11h30 à 14h et de 18h30 à 22h. Les pizzas à emporter de fabrication artisanale font déjà le régal des Bessanais qui se rendaient à Agde pour se les procurer.

Dernièrement, Florian, Pierre-Ange, Kévin et toute leur équipe ont invité quelques amis et personnalités à venir fêter cette ouverture.

Bien entendu, les pizzas ont été présentées. Normales, spéciales, pour enfants ou desserts : il y en a pour tous les goûts. Il semble même qu’une « spéciale Bessan » est en préparation !

En attendant, il suffit d’appeler le 06 12 13 86 43 pour les commander, puis aller les récupérer dans cette boutique historique du centre-ville qui reprend vie.

Les finances municipales à la loupe après un conseil à dominante budgétaire

Tour d’horizon des finances communales après le récent conseil municipal.

Avec la réforme de la taxe d’habitation et sa suppression progressive pour les contribuables jusqu’en octobre 2022, le conseil municipal a le seul pouvoir d’évolution de la taxe foncière sur les propriétés bâtis et non bâties. Lors de la dernière séance du conseil municipal, conformément à leurs engagements et sur proposition du maire, les élus ont une nouvelle fois décidé de ne pas modifier les taux de la taxe foncière.

Ils restent stables à hauteur de 41,66 % pour le foncier bâti et à 60,78 % pour le foncier non bâti. Bien en deçà des moyennes départementales, respectivement de 49,63 % et 84,43 %. Le maire a indiqué que « cette volonté de maintien se poursuivra tant que la situation financière et budgétaire de la commune sera saine, malgré un contexte économique et sanitaire incertain ». A noter toutefois que les bases, fixées par l’État, devraient évoluer de 3,4 % cette année.

Les recettes fiscales de la commune (impôts et taxes) représentent 70 % des recettes totales de fonctionnement. Au final, la suppression de la taxe d’habitation a été compensée intégralement, à l’euro près. Les dotations attribuées par l’État sont, pour le moment, plutôt favorables. Le conseil a souligné que « les systèmes dits de péréquation fonctionnaient bien, car la commune n’est ni trop riche, ni trop pauvre ». Tout en convenant qu’il était nécessaire d’être prudent dans les années à venir.

La section de fonctionnement trouve son équilibre à 5.071.327,00 euros. Le contexte budgétaire est marqué par l’augmentation non négligeable des charges générales en raison du coût des matières premières, de la maintenance et des fournitures de petit équipement. Les montants destinés également aux festivités reprennent les chiffres constatés avant la crise sanitaire. Le budget principal est équilibré, sans emprunt, avec le maintien des taux de fiscalité, inchangés depuis 2017.

La section d’investissement est ambitieuse avec la réalisation progressive du programme électoral. Au 1er janvier 2022, l’encours de la dette de la commune s’établit à 5.122.238,00 euros. L’épargne brute s’élève à 1.206.191,73 euros.

Ainsi, le ratio dit de capacité de désendettement est de 4,25 ans. Pour ce ratio, la zone de danger pour une collectivité est fixée à 8 ans.

Les élus ont rappelé la vision globale du développement de la commune, dans le respect des capacités propres et de l’évolution démographique.