Bessan

L’assemblée générale de « La Tuque Endiablée », jumelage avec le Bessans savoyard

L’assemblée générale du comité de jumelage avec la ville de Bessans en Savoie a rassemblé un grand nombre d’adhérents et de sympathisants, accueillis par les deux co-présidents Marc Llari et Kévin Verticcione et leur bureau, dans la salle Raymond Devos du centre social.

Les multiples échanges réalisés avec la ville jumelle savoyarde de l’année écoulée ont été présentés et adoptés à l’unanimité. Des projets ont été esquissés : organisation d’échanges scolaires, séjour en Haute-Maurienne, rendez-vous locaux pour fédérer tous les membres, randonnée dans l’arrière-pays…

Le maire, Stéphane Pépin-Bonet, après avoir félicité les bénévoles de leur dynamisme, a fait part de son souhait de créer à Bessan une grande fête des jumelages réunissant Bessans (Savoie) et Remich (Luxembourg), ses deux villes jumelles ; les villes voisines et leurs cités jumelées pourraient également y être invitées, ce qui créerait un évènement de grande envergure.

Le nouveau bureau étudiera cette idée avec l’ensemble de ses partenaires. Elu à l’unanimité, il se compose de la manière suivante : Marc Llari et Kévin Verticcione, co-présidents ; Martine André, trésorière ; Laurence Thomas, vice-trésorière ; Micheline Izquierdo, secrétaire ; Céline Sanchez, vice-secrétaire.

Sélections pour l’élection de Miss Bessan 2019

 

L’édition 2019 de la soirée d’élection de Miss Bessan, jusque là programmée traditionnellement le 14 juillet, aura lieu le samedi 11 mai prochain, dans la salle des fêtes Aimé Péret. Cette élection est rendue possible grâce à un partenariat entre le comité Miss France Languedoc-Roussillon, représenté localement par Brigitte Juana, et la municipalité.

Comme de coutume, un magnifique spectacle est proposé par le comité Miss France, avec les défilés et prestations des jeunes candidates, et, cette année, la participation exceptionnelle de Richie, le célèbre sosie de Johnny Hallyday.

La lauréate, qui succèdera à Laura Decandain, Miss Bessan 2018, sera qualifiée pour tenter de devenir Miss Languedoc-Roussillon, et aura peut-être ainsi la possibilité de se présenter à l’élection de Miss France.

Les inscriptions se prennent sur le site de Miss Languedoc : www.misslanguedoc.fr.

Tous renseignements complémentaires peuvent être également obtenus par téléphone au 06 11 40 41 17, ou au 07 68 51 10 36.

Un premier salon à succès autour du bio, du bien-être et de la santé

Durant deux jours, le premier salon « Bio, Bien-être et Santé », organisé à Bessan par Marie Galtier et George Mongelard de l’association Amélys, s’est tenu dans le complexe municipal Jules Ferry. Une première édition qui a connu un beau succès.

Une cinquantaine d’exposants était réunis dans le gymnase dans des stands où étaient présentés une large variété de thèmes différents, mais tous axés sur la recherche d’une vie plus naturelle et la recherche du bien-être : hypnose, sophrologie, méditation, diététique, produits sains et naturels, diverses formes de thérapies douces, médecine chinoise, soins, massage énergétique, et bien d’autres encore.

De nombreuses conférences et ateliers, dans les salles voisines, accueillaient les personnes qui souhaitaient en savoir plus d’aborder sereinement et d’approfondir de nombreux thèmes, ainsi que de s’initier à des pratiques de bien-être permettant de trouver une ou plusieurs façons de trouver une réponse à un besoin personnel.

Un concert, à la fois beau dans sa musique, ses chants pleins de poésie et sa présentation, du duo Yaroucha, complétait le samedi soir ce salon, et a permis aux trop peu nombreux spectateurs de voyager avec délices à travers le temps et les régions proches ou lointaines du monde.

Le salon, « L’Am’rieuse », dont l’image représentait une mouette s’envolant, avait également une vocation humanitaire puisqu’une partie des fonds récoltés permettra d’aider des enfants indiens malades ou accidentés à être opérés et rééduqués et ainsi avoir une vie meilleure.

Pour tous renseignements sur ce salon, son renouvellement, ou sur l’association « Amelys », contacter Marie Galtier, au 07 83 51 22 08 ou George Mongelard au 06 11 20 30 51.

Assemblée générale du comité local de Bessan-Vias de l’UNC

 

L’assemblée générale annuelle de l’association regroupant les villes de Bessan et Vias, dont le président est Guy Ivanès de Vias, et le vice-président Claude Mercouris de Bessan, s’est tenue en présence des maires des deux cités Stéphane Pépin-Bonet et Jordan Dartier, très attachés aux actions des anciens combattants.

De nombreux adhérents viassois et bessanais y assistaient, démontrant la pertinence de ce regroupement, salué par le président départemental, Michel Cottignies, qui a rappelé les initiatives de l’UNC au niveau national, notamment en matière sociale. Les rapports moral et financier, dressés par Jacques Campos et Gérard Gadavois, ont été adoptés à l’unanimité.

Après l’attribution de médailles et distinctions à des membres actifs et fidèles, l’ensemble des participants a entonné la Marseillaise avant de partager un repas très convivial dans la salle des fêtes Aimé Péret de Bessan.

Bessan Tambourin, son nouveau bureau et ses résultats

 

L’assemblée générale annuelle du club bessanais de tambourin a été l’occasion de former une nouvelle équipe dirigeante et un nouveau bureau, composé ainsi : Président, Kevin Bosc ; vice-président, Claude Comelli ; trésorière Claudie Matuszek ; trésorière adjointe Muriel Course, secrétaire Isabel Mouls ; trésorier adjoint Rémi Mouls ; chargés de la communication, Léa Dutka et Kevin Bourdelois.

Le rapport d’activité du club a présenté les actions de l’année 2018, dont le loto, et surtout les résultats sportifs satisfaisants :

-Les poussins : ils ont participé à quatre compétitions, et ont bien défendu les couleurs bessanaises puisqu’ils terminent avec une très belle 1ère place en catégorie Hérault 2 Espoirs.

-Les équipes féminines : Hérault catégorie 1 est à la 7e place mais ne change pas de niveau grâce à la défection d’une équipe adverse ; Hérault 2 F se maintient dans sa catégorie ; Hérault 3 catégorie 2 finit 4e pour son premier championnat en salle ; Hérault 3 catégorie 1 termine 2e de sa poule derrière Mèze.

-Les équipes masculines : Hérault 2 M finit 4e ; Hérault 3 M cat 1 finit 7e ; Hérault 3M cat 2 finit avant dernier.

***

L’AS Bessan Tambourin invite toutes les personnes intéressées parce jeu traditionnel qu’est le tambourin, dès le début de la saison extérieure fin avril sur le terrain Ernest Coste.

Mais il est possible de se renseigner sur le sport tambourin et les activités du club en s’adressant à Kévin par mail, à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La résidence sociale de la Forge prépare son ouverture au printemps

Trois nouvelles résidences à caractère social sont en cours actuellement : un projet porté par la société Arcade, route de Béziers ; une résidence et des terrains à bâtir au chemin de la Renga avec Fdi Habitat, et une résidence au caractère plus urbain, « La Forge », avenue du 8 mai 1945.

Le chantier de cette dernière, composée de 32 logements, devant se terminer dans les prochaines semaines, a été visité par le maire et les représentants de l’agglomération. Le constructeur en est Nexity et la gestion sera confiée au bailleur social Promologis. Il est prévu que la résidence ouvre au printemps après les dernières finitions.

La construction de logements participe au développement démographique en favorisant une évolution à la fois mesurée et harmonieuse. Une mixité dite « sociale » prévoit la combinaison de plusieurs modes d’habitat : des maisons individuelles, du petit collectif social, des lotissements…

Le programme local de l’habitat, porté par la communauté d’agglomération Hérault-Méditerranée, identifie les besoins en la matière et fixe des objectifs stratégiques de développement. Tous les secteurs concernés poursuivent ces objectifs de mixité, quelquefois imposés par la loi, nécessaires pour permettre à toutes les catégories socio-professionnelles de trouver un logement, à la hauteur de leurs attentes et de leurs moyens.

L’échangeur de Bessan entièrement fonctionnel

Les entrées de l’échangeur de Bessan-Agde avaient pu être ouvertes il y a quelques jours, mais les travaux se poursuivaient pour la vérification complète des dispositifs de sécurité côté sorties. Désormais c’est chose faite, et la totalité des voies sont ouvertes à la circulation depuis hier 13 février.

Les dégâts multiples et successifs d'une frange des manifestants et de casseurs aux installations du péage de Bessan de l'autoroute A9 ont grandement perturbé les entreprises et commerces bessanais, mais aussi les personnes qui pour se rendre à leur travail devaient faire un grand détour.

 

 

Le marché dominical à son tour déplacé

Les deux marchés, celui du mardi qui se tient sur la place de la Fontaine depuis début janvier, et celui du dimanche qui depuis peu s’étend sur la Grand’rue, la place de la Fontaine, la rue du Puits Auriol, et la place Sébastopol, ont été déplacés en raison des travaux d'envergure entrepris sur la place de la Promenade.

Les services de la ville se sont mobilisés pour garantir des conditions de sécurité et d’accessibilité identiques que celles existant sur la place de la Promenade.

Les changements ont été relativement aisés pour le marché du mardi, dit « le petit marché », où tous les étals ont été installés sur la place de la Fontaine, semblant déjà être appréciés tant par les habitants que par les commerçants.

Pour le marché du dimanche, beaucoup plus important, le déplacement effectué nécessitera encore quelques ajustements, et une adaptation des habitués, mais à l’exemple de celui du mardi, le changement sera sans doute rapidement maîtrisé. Il est prévu, pour les personnes qui viennent des villages alentours, de mettre en place un fléchage depuis le grand parking du centre-ville, route de Marseillan.

Rappel : En raison de ces modifications, le stationnement est désormais interdit de 6h à 14h le mardi autour de la place de la Fontaine, et le dimanche autour de la place de la Fontaine et de la place Sébastopol.

La Gaule Bessanaise et ses actions auprès des jeunes

 

L’assemblée générale de la Gaule Bessanaise s’est déroulée autour des membres du bureau, Laurent, Antoine, Nilsan et Sylviane, et en présence du maire Stéphane Pépin-Bonet.

L’équipe dirigeante actuelle, installée depuis à peine une année, a souhaité d’abord remercier le précédent bureau pour son aide, tant pour le passage de relais que pour le moment phare de l’association, la pêche à la truite, qui enchante depuis plus d’un quart de siècle enfants et parents le dernier jour de la fête locale.

Les projets, dans le but de se développer, de promouvoir la pêche et de mieux faire connaître les milieux aquatiques, ont été au centre des discussions. Il est ainsi prévu de renouveler sa participation aux échanges intergénérationnels de la Semaine Bleue, qui ont permis de s’adresser aux enfants et de constater l’intérêt qu’ils ont montré pour les explications sur la pêche et les poissons. D’autres projets en direction des jeunes se sont également fait jour, comme la réparation de la barque, des interventions dans les écoles, et des sorties avec des clubs de pêche voisins.

Le maire a remercié les bénévoles de l’association, les félicitant pour leurs initiatives en faveur des jeunes qui représentent l’avenir ; il a également annoncé que la ville allait se porter acquérir du terrain jouxtant la base de loisirs de la Guinguette, afin de développer les activités liées de l’Hérault si proche du village… Une nouvelle très bien accueillie par les participants, qui souhaitent rappeler aux Bessanais que la nature et l’environnement passent aussi par le respect du fleuve, sa connaissance et son entretien.

Une initiative pour accompagner les commerçants pendant les travaux

De ce jeudi 14 février au vendredi 15 mars, une animation commerciale, « Mes Amours de Commerçants », est lancée, sous la forme d’un jeu auquel tous les commerçants du centre-ville de Bessan ont décidé de participer. Cette initiative est due, d’une part à la municipalité qui souhaitait accompagner les commerçants impactés par les travaux actuels du centre-ville qui dureront plusieurs mois, et d’autre part aux commerçants eux-mêmes qui ressentaient le besoin de mieux s’afficher auprès de leurs clients, de les fidéliser, de les informer notamment sur leurs horaires d’ouverture et la possibilité de se garer au grand parking de la route de Marseillan.

Pour cela, un jeu est mis en place chez tous les commerçants du centre. Il suffit de retirer chez l’un ou l’autre d'entre eux son passeport, et de le faire tamponner à chaque achat dans un commerce différent. Lorsque 9 tampons seront ainsi obtenus, le passeport sera validé et participera à un tirage au sort pour tenter de remporter un voyage pour deux personnes d’une valeur de 700 €, un week-end détente, ou une tablette électronique. Le tirage au sort aura lieu le dimanche 17 mars, à 11h, place de la Fontaine, autour du verre de l’amitié.

Ghislain Desvignes et David Seitz, les représentants des commerçants, Stéphane Pépin-Bonet le maire, et David Pourrat, le conseiller municipal délégué au commerce de proximité, ont dévoilé l’affiche de l’opération et les passeports permettant d’y participer. Ils se sont réjouis de cette action en faveur du centre-ville, en espérant le succès de ce jeu qui joint l'utile à l'agréable, et qui pourrait être renouvelé plus tard.

Le règlement du jeu, la liste des commerçants y participant et le détail des lots offerts par la ville sont disponibles sur la page Facebook créée pour l’occasion sous le nom « Mes Amours de Commerçants ». La date limite de dépôt d’un passeport complet chez les commerçants est fixée au 15 mars, à 19h.

La rénovation de la rue des Caves inaugurée

La rue des Caves, après des décennies d’attente, a enfin bénéficié d’une belle remise en état. La cérémonie de son inauguration officielle se tiendra en continuité du marché le dimanche 17 février, à 11h. Les riverains, et toute la population y sont cordialement invités.

Le maire Stéphane Pépin-Bonet profitera de cette occasion pour dévoiler les actuels ou prochains travaux similaires en termes d’aménagement de voirie ou d’espaces publics : la requalification du centre-ville qui a déjà débuté sur la place de la Promenade et se poursuivra sur le Grand’rue ; dans les mois à venir, le boulevard Lafayette, la rue Jean-Jacques Rousseau et le chemin de la Monédière… et ce n’est pas fini, car la voirie communale fait l’objet de toutes les attentions de la municipalité, et les travaux à engager sont très nombreux.

Mise en concurrence de l’espace des Peupliers pour la brocante et les puces

 

L’espace de loisirs Victor Goudou, dit « Les Peupliers », situé sur la route de Marseillan, près du centre historique, accueille depuis quelques années les samedis et dimanches, une brocante et des puces. L’exploitation commerciale du site pour cette activité étant commerciale, la municipalité a décidé de la mettre en gérance, pour les samedis et les dimanches, d’une première période allant du 1er mars au 31 août 2019.

Les personnes intéressées sont invitées à déposer leur candidature avant le 28 février 2019, dernier délai, auprès de la mairie. Les candidatures peuvent se faire par voie postale ou par mail à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Elles devront notamment comporter une lettre de motivation détaillée, un descriptif du dispositif d’exploitation et de communication envisagé, un CV exposant les qualifications et l’expérience du candidat…

Tous renseignements peuvent être obtenus en contactant Virginie Poulsen à la mairie, au 04 67 00 81 66 ; le site des Peupliers peut être visité au préalable en contactant Thierry Bosc, au 06 22 63 58 14.

Les gobelets jetables vont bientôt disparaître des fêtes bessanaises

 

Conformément à la loi relative à la transition énergétique, mais aussi au simple bon sens, les gobelets, couverts, touillettes ou pailles en plastique jetables seront désormais bannis des fêtes bessanaises au profit de matériel réutilisable et recyclable. Comme chacun le sait, le plastique, qui comporte de nombreux composants toxiques, met des dizaines d’années à disparaitre dans la nature.

Cela débutera à la prochaine fête de la Saint-Laurent, et impliquera les Bessanais dans une démarche éco-citoyenne : des gobelets réutilisables équipés de tours de cou pour en faciliter l’usage, seront mis à disposition du public, qui les conservera et les utilisera (y compris pendant les apéritifs organisés) durant les cinq jours de fête… et à chaque occasion festive.

Cette innovation à la fois pratique, économique, esthétique et hygiénique sera 25 fois moins polluante et permettra de réduire de 70 % les déchets ramassés au sol après chacune des journées de manifestations. Et ceci sans compter tous ceux qui, trop loin, trop isolés, ne pourront pas être collectés par les services compétents, et finiront dans les ruisseaux, les rivières, puis pour finir dans la mer qui devient ainsi une poubelle…

Tous les acteurs de la fête seront consultés pour déterminer les modalités d’application de cette décision.

Analyse fiscale et démographique de Bessan

La direction départementale des Finances Publiques (Trésor Public) a élaboré en détail une analyse financière de la commune pour la période de 2013 à 2017, analyse qui indique notamment que « la structure d’exploitation de la ville est équilibrée, permettant de dégager un autofinancement brut capable d’absorber l’annuité en capital de la dette et de financer une part appréciable des dépenses d’équipement ».

L’étude montre, par exemple, qu’en 2017, le montant total des charges réelles par habitant, de 711 € par habitant à Bessan, est inférieur aux moyennes départementale (819 €), régionale (897 €) et nationale (835 €).

Les recettes réelles de fonctionnement progressent de 6,23 % de 2013 à 2017. Quant à la dotation forfaitaire attribuée chaque année par l’Etat, elle décroît de 38,56 % sur la même période : de 511 725 € en 2013, elle est en 2017 de seulement de 314 417 €.

Un portrait croisé démographique réalisé par le cabinet « Ithéa Conseil » montre que la commune demeure une ville équilibrée en termes de démographie. Les équipements publics existants, atouts majeurs, permettent de bien assimiler l’harmonie et la cohérence dans la pyramide des âges, puisque la ville détient des services évolutifs pour tous, de la crèche jusqu’à la maison de retraite.

En conclusion, Bessan est en bonne santé, à la fois financière et démographique.

L’assemblée générale de la Confrérie de la Croustade et du Rosé de Bessan

 

La Confrérie de la Croustade et du Rosé de Bessan a tenu sa vingtième assemblée générale annuelle, autour de son Grand Maistre Gaby Tissot.

Le rapport d’activité de l’année 2018 a détaillé l’ensemble des vingt-six déplacements mettant à l’honneur le vin rosé et la croustade, spécialités de Bessan. Les chapitres des confréries amies tout au long de l’année restent des moments privilégiés, mais la confrérie locale compte aussi nombre de moments forts, comme Vinocap, la procession du 15 août, le déplacement à Bessans en Savoie, le 80e anniversaire de la cave coopérative, sans oublier le Chapitre annuel organisé à Bessan en octobre, qui a réuni cette année 27 confréries, et permis d’introniser quatre nouveaux confrères.

Les projets pour 2019, dont le grand rassemblement des confréries du Languedoc-Roussillon prévu le 1er mai prochain à Bessan, avec l’aide de la fédération, de la municipalité et de la ville de Nézignan-l’Evêque, ont été présentés.

A l’issue de l’assemblée, le bureau, composé du Grand Maistre Gaby Tissot, du secrétaire Jean-Paul Salvy, et de la trésorière Joëlle Trémège, a été réélu à l’unanimité.

La Guilde 2 Bessan et la promotion du patrimoine

 

Presque tous les adhérents de La Guilde 2 Bessan étaient présents lors de l’assemblée générale, dans la salle Raymond Devos, autour de leur président Mathieu Laval-Mas et de son bureau, et en présence du maire Stéphane Pépin-Bonet qui a rappelé la qualité du travail accompli et renouvelé le soutien de la ville à l’association.

Un panorama complet des actions réalisées durant l’année écoulée a été présenté par les différents responsables de groupes, une liste particulièrement impressionnante, d’environ une cinquantaine de rendez-vous proposés dans l’année : visites guidées, conférences, concert de musique classique, exposition de photos, loto, sortie à la découverte du patrimoine régional, journée des associations, organisation des journées européennes du patrimoine, marché de Noël... Sans compter la participation au premier « Festil’âne » alliant tremplin musical, mode, patrimoine et produits du terroir, organisé en juillet dernier, et qui a connu un grand succès.

Les responsables de groupes ont ensuite présenté les valeurs sûres de l’association que sont l’atelier de généalogie ou la réhabilitation de la chapelle Saint-Laurent de Touroulle. Et pour terminer, un nouveau conseil d’administration a été élu.

Distinctions pour les pompiers à la soirée de la Sainte Barbe

La soirée de Sainte-Barbe, la sainte protectrice des sapeurs-pompiers, organisée par l’amicale des sapeurs-pompiers volontaires, a été particulièrement marquante cette année. Fêtée d’ordinaire le 4 décembre, elle est souvent organisée en début d’année afin de faire le bilan de l’année écoulée et remettre des distinctions, comme c’est le cas à Bessan.

La cérémonie cette année  s’est déroulée sous la présidence du chef de centre, Ludovic Foulgat, en présence de nombreuses autorités dont le maire Stéphane Pépin-Bonet qui a rappelé le projet en cours d’une nouvelle caserne, le colonel Christophe Durand représentant le directeur du Sdis de l’Hérault, le président de l’amicale Romain Imberdis, ainsi que des personnalités amies venues du monde des sapeurs-pompiers, dont Eric Castillon, Yannick Rebillon et Jean-Michel Avarguez.

Trois pompiers ont officiellement avancé de grade : Vinny Pendido et Maxime Blin sont nommés sapeurs première classe, et Guillaume Millan adjudant.

Et le représentant du Sdis a remis à tous la fourragère départementale, décoration vestimentaire portée en uniforme en raison de faits marquants exceptionnels. Elle sera désormais arborée par tous les pompiers héraultais.

Bilan de l’année 2018 : 621 interventions ont été réalisées, et quinze nouveaux pompiers volontaires ont été recrutés. Les effectifs s’élèvent actuellement à 38 pompiers, dont deux pompiers féminins, un médecin, et deux infirmiers.

Les frères Villanova à Bessan à l’invitation de la bibliothèque

 

Le mercredi 13 février, à 18h, dans la salle des fêtes de Bessan, la bibliothèque Renée-Petit présente Daniel Villanova et son frère Joan-Marc Vilanova qui viendront parler de leur livre bilingue français/occitan tiré du spectacle « L’été/L’estiu » de Daniel, devenu le livre qu’il faut lire pour savoir ce que rire veut dire. Et pour le rire, on n’a jamais trop de deux langues… C’est pourquoi Daniel a demandé à son frère Jean-Marc de traduire le livre en occitan, afin qu’on puisse s’éclater en français, et s’escacalasser en occitan.

Daniel l’humoriste et Jean-Marc l’écrivain, enfants de Bessan, sont bien connus ici et dans tout le midi de la France, et nombre d’habitants se régalent déjà à la pensée de les retrouver « chez eux », de passer une soirée à les écouter raconter leur livre avec le langage imagé qui leur est propre, et peut-être même de repartir après la soirée avec un livre doublement dédicacé.

L’entrée est gratuite et se clôturera par un apéritif campagnard.

Une petite idée des personnages du livre, car il s’en passe, des choses, cet été là, à Bourougnan ! Il faut le voir pour le croire ! ...

« D’abord, il y a Raymond, à qui tout le monde chante « Si tu vas à Rio » depuis qu’il est revenu des vacances de Lamalou, que ça le met dans un pétard du tonnerre ! Allez savoir pourquoi ! Après, il y a Darrigade, qui ne voit pas que si il arrive au rendez-vous en vélo avant sa femme, c’est qu’elle y va avec son amant, en voiture, au rendez-vous ! Et puis il y a Calendula, la cagole de Marseille, la belle-fille de Lucette, qui s’inquiète pour son père, peuchère, qui risque de faire de la taule ; aussi, ce couillon, quand il fait du deltaplane au-dessus du Tour de France, il est pas obligé de tomber dans la voiture de Sarkozy ! Et le Gagou, qui se tire pas de sa fenêtre, et l’autre, l’institutrice, là, qui cherche toujours ses poissons rouges... ».

Assemblée générale annuelle du Club du 3e âge

 

Le club du 3e âge « Les Ainés de la Tuque » tiendra son assemblée générale annuelle le vendredi 8 février, à 17h, à la salle des fêtes Aimé Péret, place de la Promenade. Les adhérents, sympathisants et personnes intéressées sont invités à y assister.

Cette assemblée générale suit de peu la rencontre de tous autour de la galette des rois, un moment de plaisir et d’échanges au cours duquel la reine et le roi d’un jour, Hélène Vicente et Nono Hottin, ont été désignés par la fève dissimulée dans les royaumes et galettes traditionnelles.

Régis Nespoulous chevalier du mérite agricole

 

Dans la salle du conseil municipal de la mairie, le Bessanais Régis Nespoulous s’est vu remettre officiellement le grade de chevalier du mérite agricole par le sénateur Henri Cabanel, en présence de sa famille et de ses amis, du maire Stéphane Pépin-Bonet, des élus municipaux, et du représentant de l’association des membres du mérite agricole de l’Hérault Pierre Colin.

Henri Cabanel a rappelé le parcours de Régis Nespoulous, viticulteur, président de la cave coopérative « Le Rosé de Bessan », entièrement voué à l’agriculture et surtout à la viticulture, très impliqué auprès de la mutualité sociale agricole ou de la caisse locale du crédit agricole, initiateur de la création de la route des vignerons et des pêcheurs du Pays d’Agde, en 1994.

Après avoir rappelé l’origine de la distinction du mérite agricole, Pierre Colin a laissé la parole à Stéphane Pépin-Bonet qui a souligné la discrétion de Régis Nespoulous, toujours  présent pour faire rayonner le territoire viticole bessanais auprès des administrations, des fédérations ou de tout autre organisme.

Et avant de lever le verre de l’amitié, le maire a salué Cathy Nespoulous, l’épouse du récipiendaire, toujours présente au côté de son époux dans chacune de ses initiatives.