Bessan

Le stade de rugby portera le nom de Bernard Ibanez

 

Le club de rugby Stade Bessanais a tenu son assemblée générale annuelle au stade Saint-Claude, sous la présidence de Grégory Vigne-Almuzara, entouré de toute l’équipe dirigeante, en présence du maire, Stéphane Pépin-Bonet et de Marc Llari, conseiller municipal.

Le bureau a présenté le bilan sportif très positif de l’année écoulée : l’équipe phare a remporté le championnat du Languedoc de 2e série, et en championnat de France est parvenu pour la première fois jusqu’aux huitièmes de finale.

Grégory Vigne-Almuzara et Bruno Antoine, co-entraineur de l’équipe, ont présenté les ambitions du club pour la prochaine saison. La barre en est placée haute, mais les joueurs sont motivés : de nouvelles recrues arrivées ainsi que la signature de la quasi-totalité des anciens le prouvent. Les joueurs, désormais en 1ère série du championnat d’Occitanie, affronteront dès la rentrée les équipes de Névian, Ouveillan, Vauvert, Olonzac, Poussan, Saint-Jean de Védas, Ponteilla, Bages…

En accord avec la famille de Bernard Ibanez, Grégory Vigne-Almuzara souhaite que le stade de rugby qui se nomme actuellement stade Saint-Claude, puisse porter le nom de celui qui a longtemps œuvré au sein du club. Le baptême pourrait se tenir lors du premier match à domicile de la saison.

Conférence sur la chapelle Saint-Laurent de Touroulle

Ce samedi 30 juin à 18 h, dans la salle des fêtes de Bessan, « La Guilde 2 Bessan, Patrimoine et Traditions », convie toutes les personnes intéressées à une conférence sur l’histoire de Touroulle et Bessan, dirigée par Noël Houlès et Antoine Iniguez. L’entrée est libre et gratuite

A l'issue de la conférence, l'association offrira le verre de l'amitié à partager ensemble.

Cette chapelle, construite au XIe siècle, actuellement abandonnée et en ruines, est bâtie sur une ancienne villa romaine, en bordure de la route de Vias. La Guilde 2 Bessan a décidé de la sauver des vandales et autres pilleurs de pierres, de la réhabiliter et de la mettre en valeur. Pour cela, elle a entamé des actions concrètes : nettoyage et sécurisation du terrain autour de la chapelle, concerts dont les bénéfices seront consacrés à sa consolidation, signature d’un commodat avec son propriétaire Maurice Gleizes, etc…

L’Âne totémique à Pézenas pour l’ouverture de la Mirondela

 

Ce dimanche 1er juillet, à l’occasion de l’ouverture officielle de la 52e édition de la Mirondela dels Arts, événement culturel majeur de la cité de Molière, l’Âne de Bessan accompagnera le Poulain de Pézenas et le Loup de Castelnau de Guers. Dès 9h30, le départ se fera dans la cour d’honneur de la mairie de Pézenas d’où partiront les déambulations pour une arrivée vers 11h30 place Gambetta où aura lieu l’inauguration de la Mirondela.

Tournoi interne du Tennis-club Bessanais

La finale du « Trophée Yoan Patissier-Martinez », tournoi interne homologué, arbitré par Roderick Maclaren, qui réunissait depuis près de deux mois les compétiteurs du TCB, vient de se dérouler. Le vainqueur est Mathieu Ciliegio (30/1), et le finaliste Cary Geoffroy (30/1), sur le score de 6/4 - 6/1.

Ce premier tournoi officiel, qui porte le nom de Yoan Patissier-Martinez, permet de rendre hommage à ce jeune joueur de tennis du club bessanais, tragiquement disparu, en présence de sa maman, de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, des membres du bureau, adhérents et amis présents. Tous ont rappelé combien Yoan était présent au TCB et combien il leur manque.

Son ami Mathieu Ciliegio, à l'origine de ce projet, lui a rendu un très bel hommage se terminant par ces mots : « je lui dédie ma victoire, c'est pour lui que j'ai joué ! ». Une journée qui restera à jamais gravée dans les esprits, et la promesse de remettre en jeu chaque année ce trophée de l’amitié et du souvenir.

Mais la vie continue, et c'est devant le verre de l'amitié que s'est achevée la saison tennistique.

Les membres du bureau préparent déjà la nouvelle saison et donnent rendez-vous à tous au forum des associations de Bessan le dimanche 2 septembre prochain pour les renseignements et inscriptions au club.

Tourisme : Bessan affiche ses atouts dans un film promotionnel

La ville de Bessan est dotée d’une forte identité cultivée par ses habitants qui œuvrent et s’impliquent afin de préserver et faire perdurer les traditions et la vie locale. C’est ce qui ressort du film promotionnel qu’elle vient de réaliser : 3’58 minutes d’authenticité à découvrir ci-dessous et sur la chaîne Youtube.

Les équipements publics de Bessan, les nombreux services de proximité, sa position géographique stratégique, son économie et sa vie associative dynamique, portent sereinement la ville vers l’avenir.
La sauvegarde du patrimoine historique et naturel, l’accueil et la convivialité liée à son mode de vie typiquement méridional en font un lieu privilégié à découvrir.
Aussi, il est apparu opportun pour la ville de mettre en lumière tous ces atouts. Avec la refonte du site internet, l’idée d’un film promotionnel a germé… Durant près d’un an, la ville et ses événements ont été scrutés par Cyril Montels et sa société « Oxydrone » pour que les images traduisent le bon vivre que l’on ressent en vivant ici.
Le résultat : une véritable réussite pour ce film qui ne peut laisser indifférent.
Destiné à valoriser le dynamisme de la commune, son attachement aux traditions et son goût prononcé pour les moments de convivialité, il a été diffusé sur un écran géant le 8 juin dernier pour marquer le début de l’été.

Le tremplin musical du Festil'âne avant le festival

 

Le premier tremplin musical du Festil'âne s'était installé tout au long de la journée (et de la soirée) au domaine Sainte Véziane, dans le cadre très accueillant de « Chez Jo », par un temps superbe. Un évènement organisé par les associations « La Guilde 2 Bessan » et « Herauzion » qui a entrainé de belles rencontres musicales et humaine, mis en valeur une jolie palette de talents régionaux, et a été suivi par un large public venu soutenir et encourager les participants.

En tout, 17 artistes de tous styles et de tous âges : rock, jazz, chanson française, interprétant des chansons originales ou des reprises, en solos ou en groupes, se sont succédé sur la scène pour tenter de gagner leur place au futur festival du 28 juillet, à Bessan. Les gagnants sont : -

Sarcasm, un groupe de Capestang. Ils ont 15 ans en moyenne et leur jeune énergie a convaincu le jury de leur donner leur place, et de faire découvrir aux festil’ânais(e)s leurs compos pop rock.

Sexton, un quatuor incroyable : batterie, guitare et violon, une voix profonde et puissante, et des envolées de violon électrique qui subliment les mélodies composées par le groupe.

Ofub, venus de Narbonne, qui distillent une énergie contagieuse et qui n'ont pas fait le voyage pour rien, puisqu’ils repartent avec leur place pour le festival.

Mais le grand gagnant, c'est le public. D’abord celui de cette journée, et celui du Festil’âne lui-même, puisque cette journée de sélection musicale préparait le festival gratuit en plein air, qui permettra, le samedi 28 juillet, de 15h à 2h du matin, à Bessan, au boulodrome des Peupliers, d’apprécier une programmation incroyable : La Brigade du Kif, Revival music 80, Floyd Odyssey, The Casuals, Erosion et Norsheep, sans oublier bien sûr les vainqueurs du tremplin musical.

Pour que chacun puisse passer une bonne soirée festivalière, il y aura également des animations autour de la musique : un village artistique, un univers dédié aux enfants avec accès gratuit à des structures gonflables géantes, un défilé de mode, des démonstrations d'artistes et un marché nocturne.

Participer au désherbage du centre-ville

La municipalité organise une matinée de désherbage manuel du centre-ville destinée au grand public ce samedi 30 juin, de 9h à 12h, au départ du centre social. Participer à cette matinée est simple : il suffit d’avoir l’envie d’y participer, et de se munir de gants et d’outils de jardinage.

Renseignements complémentaires au 06 60 04 43 97.

L’herbe située en pied de façade (jonction entre l’enrobé et le mur) relève du devoir de désherbage de chaque propriétaire, mais rien n’interdit de s’occuper également du bord du trottoir devant chez soi.

Chacun doit se sentir responsable de son environnement proche. Il s’agit de prendre conscience que le temps de désherbage, désormais manuel et n’utilisant plus de produits phytosanitaires, prend davantage de temps, et d’agir de façon concrète si l’on souhaite que ces herbes folles qui peuvent donner le sentiment d’un entretien négligé disparaissent des espaces publics.

Il faut le savoir : depuis le premier janvier 2017, suite à la loi relative à la transition énergétique vers la croissance verte, la communauté d’agglomération (gestionnaire du service des espaces verts) n’utilise plus de produits phytosanitaires pour entretenir les espaces publics.

Concours d’équitation aux écuries d’Aliyana

 

Du samedi 30 juin dès 9h30 au dimanche 1er juillet jusqu’à 17h, les Ecuries d’Aliyana organisent un grand concours réunissant à la fois des disciplines d’équitation western (Trail, Showmanship, Barrel, Pole bending) et de CSO (concours de Saut d’Obstacles). Concours ouvert à tous les cavaliers titulaires d’une licence FFE pour les épreuves de saut d’obstacles, et d’une licence NBHA (National Barrel Horse Association) pour ceux qui souhaitent participer aux manches qualificatives de Barrel et de Pole bending.

Entrée libre pour les visiteurs qui seront les bienvenus. Stands d’exposants, buvette, et possibilité de restauration sur place sur réservation.

Inscriptions, réservations et renseignements : Sophie Bentayeb, tel 06 68 62 87 55 ; courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; facebook : @lesecuriesdaliyana.

Rappel : la reprise des cours aura lieu le 1er septembre. Il est déjà possible de s’inscrire.

Les informations pour l’été du service jeunesse

 

Le centre de loisirs municipal Emile Lognos a communiqué son programme d’activités pour le mois de juillet, consultable sur son blog internet, et distribué auprès des familles. Plusieurs groupes seront constitués avec de nombreuses activités : jeux, rencontres sportives amicales, activités ludiques, travaux manuels, canoë, escalade, course d’orientation, et pour les jeunes âgés de 8 à 17 ans l’organisation d’un mini-camp à Réals, du 16 au 20 juillet.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 1er juillet. Les enfants doivent être inscrits au moins sept jours avant la date de réservation. Les tarifs varient selon le quotient familial, les familles étant invitées à se rapprocher du service jeunesse lors des permanences au restaurant scolaire, le lundi de 7h30 à 10h et le jeudi de 16h30 à 18h, et au centre de loisirs le mercredi de 16h à 18h.

Contact : 04 67 77 57 32, et 06 22 44 26 95.

La qualité de l’eau et à sa préservation expliquées aux écoliers

 

Des agents intercommunaux du service de l’eau de l’agglomération (*) dont Sylvain Boutes, et des animateurs du Syndicat Mixte d’Etudes et de Travaux de l’Astien (Smeta), ont expliqué aux élèves de CM2 de l’école élémentaire le parcours de l’eau durant une après-midi. D’abord sous forme d’expériences, puis sur le terrain, les écoliers ont ainsi compris le parcours de l’eau, de sa source jusqu’aux robinets des habitations.

A Bessan, l’eau débute son périple dans le forage près de la Guinguette, où elle est puisée dans la nappe alluviale de l’Hérault, grâce à des pompes alimentant deux bassins de 1 500 m³ chacun ; 90m³ d’eau sont pompés par heure, et cette eau parcourt les 28 km de réseaux de tuyaux qui sillonnent le territoire communal, alimentant les habitants en eau, puis la ramenant jusqu’à la station d’épuration.

Une présentation sur la composition du sol et sa géologie a été pour finir faite aux jeunes écoliers très curieux et attentifs, et déjà très sensibilisés au cycle de l’eau.

(*) A noter : le service de l’eau et de l’assainissement est exercé depuis le 1er janvier 2017 par la communauté d’agglomération Hérault-Méditerranée, qui a créé un centre technique sur Bessan.

Aux concours des Maisons et Villages fleuris

Ces concours connaissent toujours un franc succès, et Bessan y est chaque année très bien représenté.

Pour débuter, parlons de celui des Maisons fleuries, organisé par l’agglomération Hérault-Méditerranée, destiné aux particuliers ou commerçants qui fleurissent joliment leurs jardins ou balcons visibles depuis l’espace public, et veillent à choisir pour cela des plantes méditerranéennes adaptées au climat, solides et peu gourmandes en eau. La remise des récompenses de ce concours a eu lieu dans la salle polyvalente de Lézignan-la-Cèbe, devant un nombreux public d’élus et de lauréats venus des 16 communes participantes, sur les 20 que compte l’agglo. En tout, près de 500 familles s’y sont portées candidates cette année.

Pour Bessan, le 1er prix, un vase d’Anduze et une corbeille de produits locaux, est revenu à Jeanne Millan, une fringante nonagénaire de 96 ans qui cultive elle-même son jardin : « Non, ce n’est pas trop dur ! Au contraire, c’est cela qui me garde en vie et en bonne santé ! », répond-elle en riant aux questionneurs. Les 6 prix d’encouragement ont été distribués à Marie-Antoinette Bourrié, Jean de la Cova, René Fabre, Josette Roca, Roseline Teychenne et Paul Vital, joint à un présent utile.

De plus, tous les lauréats qui le souhaitent peuvent participer à un voyage à Elne où ils visiteront entre autres un des superbes jardins de la ville.

***

Pour le concours des Villages Fleuris

Bessan participe régulièrement au concours des villes et villages fleuris « Plus belle ma commune » organisé par le département de l’Hérault récompensant à la fois l’embellissement des villes et villages, et les efforts de gestion durable dans les espaces verts.

Les membres du jury départemental aux côtés de Véronique Poirier, venus se rendre compte des efforts de Bessan en ce sens, ont rencontré les agents intercommunaux chargés des espaces verts à Bessan, ainsi que le maire Stéphane Pépin-Bonet, l’adjoint à la vie quotidienne André Albertos, et la conseillère municipale Michèle Texier. Très attentifs, ils ont constaté la valeur des dernières actions engagées en faveur de l’environnement immédiat des habitants : l’espace de stationnement du centre social, la base de loisirs de la Guinguette, l’aménagement récent de l’avenue Condorcet, la gestion de l’arrosage des plantations, et l’abandon total des produits phytosanitaires.

Les résultats du concours sont attendus en fin d’année.

Club volcanisme du Collège : le film

Lundi 25 juin, à 20h30, salle de l'Ardaillon à Vias, le collège de Bessan invite à un événement exceptionnel : la projection gratuite et ouverte à tous du film du séjour et des aventures des 57 élèves en Italie sur écran géant.

Le projet volcanisme du collège a obtenu le 3e prix du Concours Voyages organisé par le Conseil Départemental, avec en prime une aide substantielle de 2000€. Les diplômes d' « Apprentis vulcanologues » seront remis aux élèves, et un DVD leur sera offert à l'issue de la projection. Un pot de clôture du projet sera offert.

Les 80 ans de la cave coopérative fêtés avec éclat

 

C’était un anniversaire à ne pas manquer, un événement qui fera date dans l’histoire de la cave coopérative, et malgré les nombreuses animations qui se bousculaient un peu ce jour-là, plus de cinq cents personnes avaient tenu à ne pas manquer cette fête !

Aux côtés des viticulteurs, de leur président Jean-Marc Ibanez, et de la nouvelle directrice de la cave coopérative Delphine Berruezo, de nombreuses personnalités du monde politique impliquées dans la viticulture et l’œnologie étaient présentes : Henri Cabanel, sénateur de l’Hérault ; René Moréno, conseiller régional d’Occitanie ; Marie-Christine Fabre de Roussac, conseillère départementale de l’Hérault, et Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan.

Cet anniversaire était une très bonne occasion pour chacun des intervenants de parler de l’histoire du mouvement coopératif qui a débuté dans l’Hérault, de l’histoire et des évolutions de la cave coopérative « Le Rosé de Bessan », née en 1938, d’inaugurer le nouveau visage du caveau de vente, tout récemment largement agrandi et  modernisé, de remettre des distinctions aux anciens et fidèles membres du conseil d’administration : Jean-Pierre Balsan, Vincent Carda, Ginès Gimenez, Jean Lopez, Guy Trémège, et à l’ancien directeur, Robert Crabol, qui a été de plus intronisé officiellement par la confrérie « La Croustade et le Rosé de Bessan ».

Mais c’était aussi une belle soirée populaire à l’ambiance chaleureuse et festive, comme les aiment les Bessanais, qu’ils soient de souche ou qu’ils aient choisi de le devenir, qui débutait avec un buffet délicieux et varié proposé par le traiteur « les Flabègues » de Pézenas et arrosé des vins de Bessan, dont la cuvée spéciale « 80ans » déclinée en rouge, blanc, et tout naturellement en rosé, et s’est poursuivi avec l'orchestre « Nuits Blanches » qui a pris le relais pour une soirée dansante jusque tard dans la nuit.

Belle journée Portes Ouvertes du tout nouveau « Club Gym Bessan »

Cette journée, que ce soit le matin ou l’après-midi, les ateliers d’initiation (et notamment le Baby Gym) ou les démonstrations individuelles et collectives, a reçu l’accueil enthousiaste d’un public montrant une vraie envie de pratiquer ce sport sur Bessan, ainsi que l’aide de nombreux soutiens bénévoles, dont les gymnastes du collège qui étaient là pour aider les tout jeunes futurs gymnastes dans divers ateliers, sous l'œil vigilant d'Audrey Davy, entraineur diplômé d'état, qui assurera les entraînements dès la rentrée de septembre.

Et l'ouverture, enfin, du Club Gym Bessan, dès la rentrée prochaine, ce sera un vrai plus pour la commune et sa jeunesse. Le besoin en était flagrant, la preuve en est que plus de 100 enfants sont déjà préinscrits après cette journée, et que toutes les sections toutes les sections sont complètes.

Ainsi, lorsqu’ils arriveront au collège, les jeunes sportifs connaîtront les règles de base et auront déjà un bon savoir-faire en gym, ce qui leur permettra une progression immédiate plutôt qu’un apprentissage complet.

***

Démonstration de gym artistique au collège

Sur le plateau sportif Jules Ferry, la veille, les gymnastes de l'As Gym ont remarquablement clôturé la journée portes ouvertes du collège, sous des salves d'applaudissements, en démontrant tout leur talent, fruit de longues heures de travail et d’efforts.

Un moment particulier pour leur entraîneur Bruno Taragnat, ému mais très fier et comblé d’avoir pu les accompagner, puisque huit de « ses filles », Camille Nougarède, Emma Gaye, Charlotte Kuhn-Weber, Coralie Loiseau, Anna Crassous, Mahé Dubien, et Anais Carraz, « magiciennes de la gymnastique, qui ont construit pas à pas leurs saltos, leurs enchainements, et gagné tant de médailles, participé à tant de compétitions et de spectacles, et maintenant si expertes alors qu’elles ne connaissaient rien de ce sport avant d'arriver au collège ! », quittent le collège pour rejoindre le lycée.

Mais la relève est assurée au vu des résultats exceptionnels des gymnastes féminins et masculins tout au long de l’année… et puis il y a ceux qui arrivent, des étoiles plein les yeux : la promotion des futurs « Option Gymnastique 6e ».

Les parents d’élèves organisent leur kermesse de fin d’année

 

Les bénévoles de l'association « 1, 2, 3 Soleil de Bessan », invitent les enfants des écoles, leurs amis et leurs familles à participer à la kermesse, le dimanche 24 juin, à partir de 10h, afin de permettre à tous de fêter joyeusement la fin de l'année scolaire.

Attention ! La kermesse ne se déroulera pas dans le lieu initialement prévu, mais à l’espace de loisirs des Peupliers sur le boulodrome, route de Marseillan.

Une paëlla géante est prévue pour ceux qui souhaitent rester sur place et partager le repas entre amis. Bien sûr, il ne faut pas oublier de s’inscrire pour cela.

La Guilde 2 Bessan et son concert de musique classique

 

Le samedi 23 juin, à 20 h, dans l'église de Bessan dont la qualité acoustique est exceptionnelle, la Guilde 2 Bessan propose à tous les amoureux de belle musique… et du patrimoine local, un concert de musique classique au profit de la réhabilitation de la chapelle Saint Laurent de Touroulle.

Au programme, en première partie : le groupe Epsilon de l’école de musique de Bessan ; ensuite, ce sera le tour de Doriane Cheminais à la harpe, Claire Sala à la flûte, Eugénie Loison au violon, Janice Renau au violoncelle, et Marine Chaboud au chant. Les morceaux choisis pour ce concert font partie des plus belles œuvres de grands compositeurs : Bizet, Caccini, Massenet, Mozart…

L’entrée est de 15€ pour les plus de 16 ans. Les paiements par carte bancaire sont possibles.

Pour terminer la soirée: la Fête de la Musique à Bessan

Le samedi 23 juin, dès 22h, sur la place de la Promenade, le comité des fêtes donne rendez-vous aux amoureux de la musique et des soirées animées pour célébrer, quoiqu’avec deux jours de retard, la « Fête de la Musique ».

La soirée « Nigth Kolors », originale et très colorée, sera animée par Robin Moreli et Dj Cassou. Une expérience inédite puisque le concept va combiner de la poudre et des lumières ultra violettes, du maquillage phosphorescent, des goodies fluo… Le phénomène, arrivé d’Inde il y a quelques années, consiste à se jeter de la poudre de couleur dans un esprit festif et musical. Il s’est installé en France sous forme de journées, soirées ou courses colorées.

Avec les Journées Haroun Tazieff pour une soirée grand public

Le point d’orgue des Journées Haroun Tazieff cette année aura lieu le samedi 23 juin, dès 21h, plage de la Grande Conque au Cap d'Agde, avec un spectacle nocturne sur le thème « Quand l’eau rencontre le feu de la terre ». Frédéric Lavachery, le fils du vulcanologue Haroun Tazieff, donnera à partir des écrits de son père une conférence sur les éruptions sous-marines aux Açores. La soirée sera consacrée ensuite à la lecture d’extraits du livre « Histoire de volcans » d'H Tazieff par des adolescents et des adultes. Une scène flottante est prévue ainsi qu’un défilé de flambeaux et l’illumination de la Grande Conque.

La Tucarella chantera au Cap d’Agde pour la Fête de la Musique

La soirée du jeudi 21 juin, à partir de 18h, pour la traditionnelle Fête de la Musique, sur le quai Jean Miquel du Cap d’Agde, devant le restaurant « la Pâte à Crêpe », sera animée par des ensembles vocaux : la Tucarella de Bessan et son Chœur des Hommes, la chorale de la MJC d'Agde « Agd'Choriolis », ainsi que le chœur d'enfants de l'école Notre Dame d'Agde « Les P’tits Voix Liées ». Bonne soirée !

Suite à l'exposition de Terres de Touroulle….

 

Le village miniature exposé par l’association ayant remporté un grand succès auprès des visiteurs, la municipalité à proposé à l'association de l'exposer dans l'ancienne salle du conseil municipal de l'hôtel de ville, au premier étage, pour permettre à toute la population d'en profiter et de l’admirer pendant quelques semaines.

Le village de terre cuite joliment travaillé et très coloré sera visible en entrée libre aux heures d'ouverture de la mairie, soit du lundi au vendredi, de 8h45 à 12h et de 15h à 18h.

Les bambins de la crèche à la caserne et les pompiers

 

Durant toute une matinée, une trentaine d’enfants fréquentant la crèche municipale « Les Bambins de Bessan », accompagnés de leurs nounous et des membres du personnel, ont visité la caserne des pompiers.

Avec l’aide des pompiers volontaires, ils ont revêtu la tenue de feu avec la veste et surtout le fameux casque tout brillant, sont montés dans un de ces camions rouges qui font rêver les enfants, ont enclenché la célèbre et impressionnante sirène, et tenu la lance à eau en simulant l’extinction d’un feu.Cette visite, n’en doutons pas, leur laissera un excellent et durable souvenir... et pourquoi pas une vocation dans quelques années !

A l’issue de cette matinée de découverte à laquelle assistait Hélène Grenouillon, adjointe à la petite enfance, les tout jeunes enfants dont l’âge n’excédait pas quatre ans, ont partagé une petite collation offerte par la ville et l’amicale des pompiers.

Remise des cartes électorales à des jeunes électrices bessanaises

Tous les jeunes Bessanais âgés tout juste de 18 ans étaient conviés par le maire Stéphane Pépin-Bonet à venir recevoir leur première carte d’électeurs. Seules des jeunes filles ont répondu à cette invitation et sont venues à la mairie, dans la salle du conseil où les attendaient le maire et plusieurs élus représentant tous les groupes du conseil municipal. Une occasion pour les conseillers municipaux de leur parler de ce droit de vote qui est aussi un devoir, et qui permet à chacun d’exprimer son avis et de désigner ceux qu’ils souhaitent voir les représenter lors de chacun des votes.

Après un rapide échange, la dizaine de jeunes filles présentes ont posé avec leurs élus pour une photo souvenir. Elles devront attendre une année pour étrenner leur toute nouvelle carte électorale, puisque le prochain scrutin concernera le renouvellement des députés européens en juin 2019.

L'École de Musique de Bessan a donné son audition

 

L’École de musique de Bessan a, comme elle le fait chaque année, organisé une audition en public des ses élèves de tous âges, de tous niveaux, et jouant de tous les instruments enseignés durant l’année.

Ce rendez-vous incontournable permet de mettre en avant la progression de chacun. Et cette année encore, la prestation était de grande qualité, les applaudissements nourris des nombreux spectateurs en sont la preuve. L’orchestre de musiciens chevronnés, dénommé récemment « Le Groupe Epsilon » (du nom d’une lettre de l’alphabet grec qui représente aussi une évolution vers la clé de sol actuelle), déjà très connu des amateurs de musique, a terminé en beauté ce mini-concert.

A la fin de l’audition, des cadeaux ont été remis aux musiciens, apprentis ou déjà confirmés, qui y ont participé, et un goûter gourmand a été offert à tous.

Prochain rendez-vous le dimanche 2 septembre, pour le forum des associations, rapidement suivi de la traditionnelle journée « porte ouverte » du mercredi 12 septembre, au cours de laquelle toutes les personnes désireuses de mieux connaître l’école de musique et son fonctionnement pourront découvrir locaux, professeurs et instruments.

La Guinguette a ouvert sur un film touristique

 

Beaucoup de Bessanais, mais aussi déjà de touristes habitués, sont venus assister à l’ouverture estivale de la Guinguette, gérée pour la troisième année par Pierre Valette et son équipe. Un site agréable, incontournable de par sa situation au bord de l’Hérault, les possibilités de promenades en pédalo ou en canoé, et la qualité des repas servis midi et soir.

L’accueil de tous était assuré par les représentants de la municipalité venus souhaiter une bonne saison et surtout du beau temps à Pierre Valette, mais aussi présenter sur écran géant le film promotionnel de quatre minutes réalisé par Cyril Montels et sa société Oxydrone, sur les atouts touristiques de Bessan, son accueil, ses traditions, ses fêtes, ses paysages… des vues prises tout au long de l’année soit par un drone, soit à hauteur d’homme, qui dépeignent parfaitement l’esprit bessanais.

Un apéritif offert à tous dans une ambiance « salsa » a suivi la présentation du film, et certains ont profité de l’occasion pour prendre leur premier repas de l’étéà la Guinguette.

Pour tous renseignements sur les activités de la Guinguette, contacter le 04 67 77 43 93.

La belle exposition de « Terres de Touroulle »

 

Durant trois journées, les bénévoles de l’association Terres de Touroulle ont accueilli un public fidèle, charmé de la qualité des œuvres exposées, peintures ou poteries, du talent de l’invité d’honneur reconnu, pour cette fois Annick Vergnaud, mais toujours différent en style comme en technique.

Mais d’autres évènements, depuis quelques années, attirent un nouveau public : la démonstration sur place de la technique d’un artiste peintre (cette année Bernard Bouissac) et ses explications, et l’intervention musicale de l’orchestre de l’école de musique pour un mini-concert.

Plusieurs originalités gagnent leur place dans l’exposition : les travaux réalisés par les enfants du centre de loisirs durant leur stage de printemps, le vote du public sur son « coup de cœur », et surtout durant cette édition, la très jolie et poétique réalisation en terre cuite des bâtiments ou des lieux les plus emblématiques de Bessan : la mairie, la statue de la Marianne de la place de la République, la place de la Fontaine, l’église St Pierre, la cave coopérative, les écoles, le terrain de tambourin et celui de tennis, la Guinguette, Notre Dame des Vignes,… enfin tout un village miniature recréé, le travail de toute une année pour des passionnées.

Le maire, Stéphane Pépin-Bonet, guidé par la présidente de Terres de Touroulle, Georgette Jamme, a fait une visite commentée de ce mini-village, qui l’a ravi et beaucoup impressionné.

Permanence du Carrefour des Aidants

 

Pour toutes les personnes qui se posent des questions sur un conjoint malade, des parents vieillissants, un proche handicapé ou un décès familial, une permanence est organisée ce vendredi 15 juin, de 14h30 à 15h30, salle Raymond Devos. Là, des bénévoles seront à l’écoute de chacun, répondront au mieux aux besoins, en informant ou orientant vers les structures les plus adaptées, à leur cas.

Renseignements complémentaires au : 06 22 44 26 99.

Les écoliers ont participé à nettoyer les abords du village

Cinq classes de l’école élémentaire Victor Hugo, pour la plupart déjà sensibilisés et éduqués au respect de l’environnement et au tri des déchets, ont participé au nettoyage des abords du village. Encadrés par des adultes ils ont pu, le temps d’une matinée, se rendre compte du nombre de saletés jetées négligemment par des personnes qui n’ont pas ce souci du devenir des déchets. Ce sont 120 kilos de déchets en tous genres qui ont été ramassés, avec le soutien logistique du Sictom de Pézenas-Agde. Un résultat tristement à la hauteur des attentes…

Heureusement, les consciences évoluent même si les incivilités perdurent ici ou là.

Assemblée générale du club de rugby, le Stade Bessanais

Vendredi 22 juin, à 19h, au stade de St Claude, se tiendra l’assemblée générale du Stade Bessanais, le club local de rugby.

Le Président et son bureau exposeront le bilan moral, financier et sportif de la saison écoulée, mais également, après les excellents résultats obtenus, parleront des enjeux et des projets de la saison prochaine.

Toutes les personnes intéressées par le rugby en général et le club bessanais en particulier, sont invités à assister à cette AG.

Un apéritif convivial clôturera la réunion.

Le plan canicule du CCAS pour les personnes à risque

 

Comme chaque année, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) met en place un dispositif spécifique pour aider les personnes vulnérables et isolées en cas de fortes chaleurs.

Ce plan canicule sera en vigueur jusqu’au 31 août, et pourra être renforcé en cas de déclenchement de l’alerte canicule, s’il survient une période excessivement chaude s'étalant sur plusieurs jours et plusieurs nuits. Il consiste à identifier les personnes vulnérables : les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes de plus de 60 ans inaptes au travail, et les personnes handicapées de plus de 18 ans.

Un registre de recensement est en place à la mairie, afin que ces personnes soient signalées et aidées si besoin. Contacter l’accueil, au 04 67 00 81 81.

Par ailleurs, il est utile de connaître la conduite à tenir en cas de fortes chaleurs : boire même sans soif ; ne pas consommer d’alcool ; éviter les sorties et les activités physiques aux heures les plus chaudes ; fermer les fenêtres et volets la journée ; se rafraichir et s’humidifier le corps plusieurs fois par jour ; passer si possible 2 à 3 heures par jour dans un endroit frais ; aider, se faire aider et s’informer de l’état de santé des personnes isolées, fragiles ou dépendantes connues.

Les principaux points à l’ordre du jour du conseil municipal

 

Les délibérations suivantes ont été adoptées à l’unanimité du conseil municipal. Le compte-rendu complet est consultable sur le site internet de la ville.

Enquêtes publiques. Deux avis favorables sont délivrés sur les enquêtes publiques en cours actuellement : la création d’un parc photovoltaïque au domaine de La Valmale, et les travaux du conseil départemental pour l’élargissement et l’aménagement de la route départementale n°28 entre Bessan et Coussergues. Sur ce dernier point, les élus ont assorti leur avis favorable de recommandations : le souhait que le département porte une attention particulière à la situation des propriétaires viticoles expropriés, et la volonté de réaliser une piste cyclable sécurisée dans le cadre de ces travaux.

La Capucière. Validation de la troisième modification simplifiée du Plan local d’urbanisme (PLU) relative à la zone d’aménagement concertée. Les demandes du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS de l’Hérault) et les remarques du public lors de la mise à disposition du dossier ont été prises en compte par les élus. Les travaux d’aménagement du parc d’activités économiques de la Capucière sont en cours et devraient se terminer à l’automne.

Elargissement de voirie. Une bande de terrain d’une superficie totale de 397 m², au prix de 9 925 €, soit 25 € le m², est cédée à la société FDI Habitat pour permettre l’élargissement du chemin de la Renga et la réalisation d’une nouvelle résidence à vocation sociale dénommée « Les roses de Pierre ». Les travaux de construction de la résidence devraient débuter dans quelques semaines, après la résolution de problématiques liées aux lignes électriques existantes.

Eglise Saint-Pierre. Validation d’une demande de subvention auprès de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée en vue de la restauration de l’orgue de l’église Saint-Pierre qui se trouve en mauvais état. Cette restauration, d’un montant total de 10 290 €, qui concernera le soufflet de l’orgue, le réglage de sa tuyauterie, le remplacement de plusieurs parties en bois,… pourrait obtenir un montant maximum de 5 000 € de l’agglomération.

Aides financières. Les élus ont attribué plusieurs aides financières : à l’école élémentaire dans le cadre de l’association « Les Petits baskets », 15 000 € ; au collège Victor Hugo pour le projet volcanisme, 200 € ; et à l’association départementale chargée des fouilles archéologiques de la Monadière, une aide exceptionnelle de 1 500 euros.

Restauration scolaire. Le tarif de la restauration scolaire de la ville ne sera pas modifié. Le prix de revient d’un repas est de 6,50 €, et le prix du repas payé par les familles reste fixé à 3,85 €, la différence étant le coût social pour ce service, pris en charge par la commune.

Pour les 80 ans de la cave coopérative « Le Rosé de Bessan », c’est la fête

 

Le samedi 16 juin, à partir de 18h30, la cave coopérative va fêter à la fois son 80e anniversaire et l’inauguration de son nouveau caveau de vente.

Delphine Berruezo la directrice de la cave, Jean-Marc Ibanez, etl'ensemble des coopérateurs, ont préparé pour cet évènement un programme alléchant : exposition, portes ouvertes, bal animé par l’orchestre « Les Nuits Blanches »… On parle même d’une cuvée « Spéciale 80e anniversaire »…

Pour tous renseignements complémentaires sur la soirée, contacter le caveau, de 9h à 12h30 et de 15h à 19h, sauf le dimanche, au 04 67 09 02 63.

 

Née en 1938, la cave coopérative « Le Rosé de Bessan », met en avant le travail des viticulteurs locaux, fait depuis la fierté de Bessan, et, bien qu’elle conserve sa forme générale extérieure d’origine, se modernise régulièrement afin de s’adapter aux besoins : locaux de stockage derrière le bâtiment principal, agrandissement et décoration soignée du caveau de vente, pour ne citer que les derniers aménagements en date ; mais aussi sont réalisés d’autres changements, mettant l’accent sur la qualité des vins bessanais, comme le choix d’un nouveau producteur de bouchons plus soucieux de l’environnement. Ces efforts constants de modernisation et de qualité sont d’ailleurs régulièrement chaque année récompensés par un grand nombre de médailles au niveau national et international.

Auparavant un peu excentrée, du fait de l’évolution du village, elle se trouve à présent située au cœur de la ville actuelle, proche du complexe sportif, de la halle départementale de sport, du collège, et de l’école maternelle en construction.

Concours départemental de Tir à l’Arc à Bessan

 

Samedi 16 juin, de 10h à 17h, sur le stade de rugby de Saint-Claude, route de Montblanc, aura lieu la finale départementale des rencontres jeunes de Tir à l’Arc.

Et le lendemain, dimanche 17 juin, de 8h à 17h, au même endroit, ce sera le tour du championnat départemental officiel de tir à deux fois soixante-dix mètres. Ce sera le premier tournoi qu’organisera Thierry Rodier le nouveau président du club bessanais « Les Archers de la Tuque » depuis sa récente élection.

Toutes les personnes intéressées pour découvrir ou pratiquer le tir à l’arc à Bessan, peuvent contacter le 06 83 35 45 11, ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Dernières nouvelles : Le président, ainsi que son fils Antonin Rodier, en catégorie cadet, tous deux tireurs, ont remporté à Béziers, chacun dans sa catégorie, le titre de champion départemental de tir fédéral (2 fois 50 m).

Prochaine collecte de sang à la salle des fêtes

Ce vendredi 15 juin, de 15h à 19h30, dans la salle des fêtes Aimé Péret, aura lieu une nouvelle collecte de sang pratiquée par un médecin et des infirmières spécialisées de l’Etablissement Français du Sang (EFS). Il est recommandé de ne pas venir à jeun et de boire avant et après le don. L’équipe locale des donneurs de sang bénévoles sera là pour accueillir les donneurs et leur distribuer boissons et en-cas reconstituants.

Un homme peut donner son sang jusqu’à 6 fois par an, une femme 4.

Donner son sang est un geste de générosité qui prend peu de temps et permet à 1 million de malades et accidentés d’être soignés chaque année, ce qui représente un besoin de 10 000 dons réguliers. En effet, les produits sanguins ont une durée de vie courte : 42 jours pour les globules rouges, et seulement 5 jours pour les plaquettes.

Un club de gymnastique ouvre à Bessan

 

La gymnastique artistique connaît un grand succès au collège où elle se pratique avec des résultats très intéressants. Avec le club « Gym Bessan » ouvert à tous publics qui voit le jour à Bessan, elle va désormais prendre une nouvelle dimension, et constitue un passage de relais pour l’avenir éducatif et sportif des jeunes Bessanais.

Afin de présenter le club, le président Bruno Taragnat et l’éducatrice sportive Audrey Davy, entourés de leur équipe de parents et de jeunes bénévoles passionnés, proposent une journée portes ouvertes le samedi 16 juin à la halle départementale de sport, pour une initiation gratuite et encadrée de l’activité psychomotrice : baby gym (à partir de 15 mois) de 10h à 12h ou de 16h à 18h ; gymnastique artistique féminine et masculine aux agrès (à partir de 6 ans) de 14h à 16h.

Des pré-inscriptions seront possibles afin de patienter jusqu’à la rentrée officielle en septembre. Pour tous renseignements complémentaires, contacter par téléphone le 06 61 46 66 48 ou par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Le Secours Populaire à la maison de retraite

Le Secours Populaire Français de Florensac-Bessan, représenté localement par Dany Cambra, comme chaque année, est venu pour une après-midi de solidarité rencontrer les résidents de la maison de retraite « Les Jardins des Tuileries ».

En présence du personnel et de tous les acteurs de la maison de retraite dont l’association du « Sourire des Tuileries », les bénévoles de l’association ont offert à tous les pensionnaires un sympathique goûter, des petits cadeaux, ainsi que, pour leur plus grand plaisir, une jolie animation musicale par Stéphane Martinez qui a chanté pour eux des airs d’autrefois.

Audition de fin d’année pour les élèves de l’école de musique

 

L’Ecole de Musique associative de Bessan, présidée par Robert Martinez, organise son audition de fin d’année le dimanche 10 juin, à partir de 15 h, dans la salle Raymond Devos du centre social municipal, rue des Anciennes Ecoles. Familles, amis, et amateurs de musique instrumentale y sont conviés.

Chaque élève et chaque groupe y jouera un morceau de son choix, ce qui permettra au public de juger de la large palette des instruments enseignés par l’école de musique, d’apprécier les progrès réalisés par les apprentis musiciens, et de favoriser les échanges avec les responsables de l’école et les enseignants.

Pendant l’audition, café, jus de fruits et goûter seront offerts aux élèves et au public.

L’avenue Condorcet aménagée par la commune et le département

 

L’avenue Condorcet, depuis la cave coopérative jusqu’à la rue du Stade, qui vient d’être aménagée et pourvue de nouveaux équipements, a désormais une bien meilleure allure : un espace de stationnement bien utile a été créé, la clôture et le portail d’entrée du stade Francis Casalta changés pour une meilleure vue sur le stade ; la bande roulante de voirie a été refaite par les services du département, et une piste piétonne et cyclable réalisée de la halle départementale de sport Jean-Louis Papin à la placette dite « la place rouge ».

Il ne reste désormais plus à terminer que quelques finitions, comme la réalisation prochaine des espaces verts et de la signalétique routière.

Les travaux sur cette voie départementale très fréquentée ont été réalisés grâce au soutien du conseil départemental. Sébastien Frey, conseiller départemental de l’Hérault, et Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, sur place, ont parlé des actions du département dans la commune (notamment au niveau des aménagements routiers) et prévu ensemble une inauguration prochaine de ces travaux, en lien avec l’ASB Football.

Une deuxième édition très réussie de Festi’voix

En préambule, avant que ne débute le concert de Festi'voix, Anne Lesure, qui dirige la chorale de la Tucarella, a dit quelques mots très applaudis sur « cet instrument de musique d’une grande souplesse, d’une belle musicalité, et qui plus est que l’on transporte toujours avec soi, c’est la voix ! ». Et les voix, dans ce concert de chorales, étaient nombreuses et belles.

Le programme très varié comprenait les morceaux choisis par les quatre ensembles vocaux, dont :

- deux belles chansons françaises, « L’Espérance folle » de Guy Béart, et « Armstrong » de Claude Nougaro, par « Les chœurs de l’Aigoual », du Vigan, dirigés par Anne-Marie Douziech ;

 

- puis, très différents, des airs anciens comme le canon de Mozart « Dona Nobis Pacem », et « Hegoak » un chant traditionnel basque, par « La chorale de Peyre », d’Aumont-Aubrac, dirigée par Eric Silve ;

- de Mozart toujours mais d’inspiration très éloignée, « Que l’on me verse du bon vin », suivi par « Laurette », de Michel Delpech, par « Le Chœur des Hommes » de Bessan dirigé par Anne Lesure ;

 

- pour finir, la virtuosité d'« Eres tu », de Juan Carlos Calderon, et les sourires de « La Pointe d’accent » de Michel Etcheverry, par la Tucarella de Bessan, également sous la direction d'Anne Lesure.

Les spectateurs, pas vraiment nombreux, mais amateurs de belles voix et connaisseurs reconnus, ont apprécié pour terminer ce beau concert vocal, que tous les choristes chantent ensemble  le populaire et traditionnel « Se canto ». Les amateurs de chant choral qui ont manqué cette soirée superbe doivent le regretter…

Un grand nettoyage de printemps par les écoliers

Ce jeudi 7 juin, les élèves de l’école élémentaire Victor Hugo consacreront leur matinée au ramassage de déchets dans plusieurs secteurs de la commune, en compagnie des professeurs très impliqués dans ces actions éco-responsables, de parents volontaires et d’élus. Le Sictom d’Agde-Pézenas fournira les équipements de protection adaptés et récolteront les déchets rassemblés.

Toutefois, comme on peut aisément le remarquer lorsqu’on se promène aux alentours de Bessan, les décharges sauvages y sont encore trop nombreuses, alors qu’il existe une déchèterie gratuite sur la route de Pézenas, entre Bessan et Saint-Thibéry. Et l’on se rend compte que, suivant l’exemple des enfants scolarisés qui sont très sensibilisés à la protection de l’environnement, la population adulte doit aussi changer de comportement en matière de déchets.

 

***

Des nouvelles du défi « Recyclum ». Après leur premier défi, la confection de la « Lumibox », les élèves du CE2 de Corinne Vernière ont relevé le défi « Lumitri », celui du recyclage des lampes usagées. Avec la validation de ce défi, leur école contribue à l’électrification d’écoles situées dans des pays défavorisés. Les élèves, très motivés, ont maintenant pour mission d’impliquer leur famille dans le recyclage.

Un troisième défi clôturera dans quelques jours l’édition 2017-2018 du défi Recylum... et des surprises sont prévues.

Des valeurs humaines importantes qui rendent la vie des villages agréable

Tout d’abord, merci à la personne qui, ayant trouvé les radiographies de Monique Joly, correspondante d’Agde-Infos-Bessan, est venue les rapporter chez elle, discrètement et sans se faire connaître. Un fait qui, ajouté à plusieurs autres en l’espace de peu de temps, l’incite à parler de la solidarité qu’on n’étale pas mais qui existe naturellement entre voisins et entre habitants des villages, et bien sûr en premier lieu à Bessan.

La solidarité et l’entraide sont des valeurs importantes à conserver dans les villages : ces petites aides quotidiennes qui n’ont l’air de rien, rentrer la poubelle d’une personne âgée, proposer de faire ses commissions ou de l’emmener au marché, lui prêter trois œufs ou un peu d’huile, s’inquiéter si son voisin agit de façon inhabituelle ou ne répond pas lorsqu’on l’appelle, prendre quelques minutes pour écouter un autre qui se sent seul… tous ces traits d’humanité font partie de la vie du village.

C’est vrai dans le vieux village, dans ce qu’on appelle « le centre historique », là où les gens vivent très près les uns des autres, si près que l’on ne peut rien ignorer de ses voisins, de leur vie et de leurs soucis. C’est moins vrai dans les quartiers périphériques, où la densité des habitations est plus faible et où, isolés par leur jardin et leurs portails, les habitants se côtoient moins. Mais les relations entre eux persistent, preuve en est le succès chaque année de la fête des voisins, et il faut espérer qu’elles perdureront longtemps pour que l’esprit d’entraide ne devienne pas un vain mot.

Cela paraît anodin, mais si l’on n’avait pas ces voisins, ces amis, ces personnes attentives à ce qui se passe autour d’elles, qui, loin de la « solidarité planifiée », celle qui passe à la télévision à grand renfort d’émotion organisée et d’effets de manches, alors la vie deviendrait froide et inhumaine comme peut l’être celle de certains quartiers citadins où l’on ne connaît pas ses voisins de paliers.